La croissance mondiale des énergies renouvelables se poursuit en 2010 - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][Español]
 

La croissance mondiale des énergies renouvelables se poursuit en 2010

, Les énergies renouvelables ont fourni, selon les estimations, 16 % de la consommation finale de l'énergie à l'échelle de la planète

Autres observations:

- L'énergie solaire photovoltaïque a plus que doublé grâce à la baisse des coûts

- Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont bondi de plus de 30 % pour atteindre un niveau record de 211 milliards USD

- La part des économies émergentes et en voie de développement augmente en termes de politiques, d'investissements, d'approvisionnement et d'utilisation

- REN21 lance la carte interactive des énergies renouvelables

Paris, le 12 juillet 2011 : Le Rapport mondial sur les énergies renouvelables de REN21 (Renewables 2011 Global Status Report) publié aujourd'hui indique que le secteur de l'énergie renouvelable continue d'obtenir de bons résultats malgré la poursuite de la récession économique, la réduction des incitations et la faiblesse du cours du gaz naturel.

En 2010, les énergies renouvelables ont fourni, selon les estimations, 16 % de la consommation finale d'énergie à l'échelle de la planète et presque 20 % de l'électricité mondiale. La capacité en électricité renouvelable représente maintenant environ un quart de la capacité totale de production d'électricité mondiale.

En 2010, la capacité installée de solaire thermique pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire a crû de 25 GWth soit environ 16%.

REN21 (www.ren21.net) a commandité ce rapport produit en collaboration avec un réseau mondial de partenaires de recherche.

Mohamed El-Ashry, Président du Comité de direction de REN21, déclare : « La performance mondiale des énergies renouvelables, en dépit des vents contraires, a été un facteur positif et stable en période de turbulences. Aujourd'hui, plus d'individus que jamais obtiennent de l'énergie à partir de sources renouvelables au fur et à mesure que la capacité augmente, que les prix tombent et que la part des énergies renouvelables dans l'énergie mondiale continue de progresser. »

La production mondiale et le marché de modules photovoltaïques ont plus que doublé par rapport à 2009, grâce à des programmes incitatifs gouvernementaux et la poursuite de la baisse des prix de ces modules.

L'Allemagne a installé plus de modules photovoltaïques en 2010 que l'ensemble du monde en 2009. Leurs marchés ont presque doublé au Japon et aux États-Unis par rapport à 2009.

Au niveau mondial, c'est l'énergie éolienne qui a ajouté le plus de capacité (suivie de l'énergie hydroélectrique et de l'énergie photovoltaïque solaire), mais pour la première fois, l'Europe a ajouté plus de capacité photovoltaïque que de capacité éolienne.

Les politiques d'incitation restent le moteur principal entraînant la croissance de l'énergie renouvelable. Dès le début de l'année 2011, au moins 119 pays avaient adopté, sous une forme ou une autre, un objectif politique ou une politique d'appui aux énergies renouvelables, soit plus du double qu'au début de 2005 (55 pays). Plus de la moitié d'entre eux sont des pays en voie de développement.

Au moins 95 pays disposent désormais d'une forme de politique de promotion de la production d'électricité à base d'énergies renouvelables. Parmi toutes les mesures que les gouvernements utilisent, les tarifs de rachat (feed-in tariffs) restent les plus couramment utilisés.

L'année dernière, l'investissement dans les énergies renouvelables a atteint le niveau record de 211 milliards USD, soit environ un tiers de plus qu'en 2009 (160 milliards USD), et cinq fois plus qu'en 2004.

Les fonds investis dans des sociétés d'énergie renouvelable et des projets de production d'électricité à l'échelle de grandes centrales et de biocarburants sont passés à 143 milliards USD, les pays en voie de développement dépassant les économies avancées pour la première fois, comme l'indique le rapport complémentaire à celui du GSR: Tendances mondiales de l'investissement dans les énergies renouvelables 2011 du PNUE. La Chine a attiré à elle seule 48,5 milliards USD, soit plus d'un tiers du total mondial, mais on constate également des progrès majeurs dans d'autres pays en voie de développement en termes de politiques, investissements, tendances du marché et fabrication.

Le rapport indique, qu'au delà de l'Asie, on voit des progrès importants dans de nombreux pays d'Amérique latine, et au moins 20 pays du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et d'Afrique subsaharienne bénéficient de marchés dynamiques pour les énergies renouvelables.

Les pays industrialisés étaient néanmoins toujours leaders en termes d'investissements dans les projets électriques à petite échelle et la R&D en 2010. Les trois principaux pays étant l'Allemagne, l'Italie et les États-Unis.

« L'augmentation de l'activité dans le domaine des énergies renouvelables dans les pays en voie de développement soulignée dans le rapport de cette année est très encourageante, puisque la majorité de la croissance de la demande d'énergie à venir devrait provenir des pays en voie de développement » déclare Mohamed El-Ashry, Président du Comité de direction de REN21.

« De plus en plus de personnes dans le monde ont accès à des services énergétiques grâce à l'énergie renouvelable, non seulement pour satisfaire leurs besoins essentiels, mais leur permettant également de progresser du point de vue économique », explique El-Ashry.

Les énergies renouvelables même dans les zones les plus reculées assurent l'accès aux services énergétiques essentiels à un plus grand nombre d'habitants de la planète, notamment l'éclairage et les services de communication, la cuisine, le chauffage et la climatisation ainsi que le pompage de l'eau, tout en générant également de la croissance économique grâce à des services de transport.

Autres points clés du rapport :

La capacité des énergies renouvelables représente maintenant environ un quart de la capacité totale mondiale de production d'électricité et fournit presque 20 % de la production électrique mondiale, principalement avec l'hydroélectricité.

Les pays en voie de développement produisent collectivement plus de la moitié de l'énergie renouvelable mondiale.

La capacité photovoltaïque solaire a augmenté dans plus de 100 pays.

Les cinq principaux pays en termes de capacité en électricité à base des sources renouvelables, hors hydroélectricité, sont les États-Unis, la Chine, l'Allemagne, l'Espagne et l'Inde.

Aux États-Unis, les énergies renouvelables représentaient environ 10,9 % de la production primaire d'énergie nationale (par rapport à 11,3 % pour le nucléaire), soit une augmentation de 5,6% par rapport à 2009.

Aux États-Unis, 30 États (ainsi que Washington, D.C.) ont adopté des taux requis d'énergie renouvelable (Renewable Portfolio Standards RPS).

La Chine était en tête au niveau mondial en termes d'installation de turbines éoliennes et de systèmes thermiques solaires et se plaçait en première place de la production d'hydroélectricité en 2010. Le pays a ajouté environ 29 GW de capacité d'énergie renouvelable raccordée au réseau, pour un total de 252 GW, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2009.

Les énergies renouvelables ont représenté environ 26 % de la capacité de production électrique totale en 2010, 18 % de la production et plus de 9 % de l'approvisionnement final en énergie.

Le Brésil produit pratiquement la totalité de l'éthanol fabriqué à partir de sucre dans le monde et a investit dans de nouvelles centrales hydrauliques, de biomasse ainsi que dans des éoliennes et des systèmes de chauffage solaire.

Au sein de l'Union européenne, l'énergie verte a représenté près de 41 % de la capacité de production électrique nouvellement installée. Bien que cette proportion reste notablement en dessous des 60 % de capacité nouvelle installée en 2009, l'Europe a ajouté plus de capacité d'électricité renouvelable que jamais auparavant.

L'UE a dépassé ses objectifs de 2010 pour l'énergie éolienne, le photovoltaïque, le solaire thermodynamique et les pompes à chaleur. Des pays comme la Finlande, l'Allemagne, l'Espagne et Taïwan ont rehaussé leurs objectifs et l'Afrique du Sud, le Guatemala et l'Inde, entre autres, en ont adopté de nouveaux.

Les pays en voie de développement, qui représentent maintenant plus de la moitié des pays disposant d'objectifs politiques et la moitié de ceux ayant adopté des mesures d'appui aux énergies renouvelables, jouent un rôle de plus en plus important dans l'essor des énergies renouvelables.

REN21 lance également sa carte interactive des énergies renouvelables qui est un outil pratique et simple pour collecter et partager des informations en ligne au sujet du développement des énergies renouvelables. www.map.ren21.net.

Contact :

Alexandra Parvulescu, alexandra.parvulescu@ren21.net, Tél +33 1 4437 5091

Notes aux rédacteur:

À PROPOS DE REN21 : REN21 est un réseau mondial, regroupant des acteurs du secteur public et privé actifs dans le domaine des énergies renouvelables. Son objectif est d'encourager le développement des politiques favorables à l'expansion rapide des énergies renouvelables dans les économies en voie de développement et industrialisées. Le Secrétariat du REN21 bénéficie de l'appui du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et de l'agence allemande de coopération internationale (Gesellschaft fuer Internationale Zusammenarbeit GmbH. Site Internet: www.ren21.net

Le rapport mondial sur les énergies renouvelables du REN21 (Renewables Global Status Report, GSR) décrit en détail l'état de différentes filières d'énergie renouvelable dans le monde. Ce rapport rassemble des milliers de données individuelles, des centaines de rapports et autres documents, et des échanges avec des experts du monde entier. Le rapport résulte d'un effort de collaboration entre plusieurs auteurs, le personnel du Secrétariat de REN21 et les membres du Comité de direction, des partenaires de recherche régionaux et de plus d'une centaine de collaborateurs et relecteurs individuels.

Carte interactive des énergies renouvelables de REN21 : outil pratique pour collecter et partager des informations en ligne au sujet de développements dans le domaine de l'énergie renouvelable. www.map.ren21.net.

 
The REN21 report shows that global investments in renewables have increased to a record US$211 billion