Les énergies renouvelables, une solution aux changements climatiques selon un nouveau rapport - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English]
 

Les énergies renouvelables, une solution aux changements climatiques selon un nouveau rapport

Dubai/Paris, le 8 février 2005 – Selon un nouveau rapport du Réseau d’action pour les énergies renouvelables- REN 21, les énergies renouvelables doivent représenter une proportion de plus en plus importante dans l’approvisionnement mondial en énergie si nous voulons faire face aux menaces environnementales et économiques que représentent les changements climatiques.

Le rapport, Changing Climates, the Role of Renewable Energy in a Carbon-Constrained World ( Des climats en évolution, le rôle des énergies renouvelables dans un monde à ressources carbones limitées) parle d’un « consensus émergents » aussi bien dans le milieu scientifique que politique sur le fait qu’un réchauffement planétaire de plus de 2 degrés au dessus du seuil pré-industriel pourrait échapper aux menaces les plus tragiques du changement climatique.

Mais, le rapport ajoute que cette limite ne peut être atteinte que grâce à des mesures de réduction d’émission majeures et à long terme qui comprennent différentes combinaisons d’options, y compris des marchés plus importants pour les énergies renouvelables, une amélioration de l’efficacité énergétique et des combustibles fossiles plus respectueux de l’environnement que ceux qui alimentent actuellement l’économie mondiale actuelle de 60 trillions de dollars.

Selon l’auteur en chef du rapport, John Christensen du Centre Risoe du PNUE sur le climat, l’énergie et le développement durable, de nombreuses technologies de l’énergie renouvelable « sont passées d’une passion de quelques adeptes à un secteur économique majeur qui attire de grosses sociétés industrielles et institutions financières ».

Toutefois, des questions de politiques de base demeurent, y compris la nécessité d’assurer le progrès technique, de surmonter les entraves à la mise en œuvre et d’accélérer la transition vers les énergies renouvelables.

« Bien qu’il existe plusieurs raisons politiques, économiques et sociales en faveur du développement accéléré de l’énergie renouvelable (le changement climatique n’est pas des moindres), le secteur est aux prises avec de nombreuses distorsions du marché et des entraves économiques, financières et institutionnelles, a déclaré M. Christensen.

Les climats en évolution est lancé à la suite de la publication du Rapport de REN 21 qu établissait un bilan selon lequel 30 milliards de dollars avaient été investis dans le secteur des énergies renouvelables en 2004, contribuant 160 GW, soit 4 pour cent de la capacité énergétique mondiale.

Afin de stimuler significativement l’investissement et la contribution, le rapport suggère l’élaboration d’instruments de politiques économiques qui amélioreront la compétitivité des coûts associés aux systèmes et aux technologies de l’énergie renouvelable. Le rapport se sert de différentes analyses de scénarios, entreprises par l’Agence internationale de l’énergie et autres institutions, pour démontrer comment des stratégies régionales et nationales peuvent contribuer à élargir le secteur des énergies renouvelables et à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« La mise en œuvre d’instruments de politique économique, tels que des cibles et des incitations fiscales en faveur des énergies renouvelables, peut constituer une stratégie efficace pour stimuler le changement et réduire les émissions de gaz à effet de serre dans des marchés énergétiques de plus en déréglementé et orientés vers une économie de marché », ajoute M. Christensen, citant les essais en cours avec le financement carbone et l’échange de droits d’émission comme étant à long terme des incitations prometteuses pour le développement de marchés d’énergies renouvelables.

Une des conclusions du rapport est que des politiques particulières doivent être adaptées aux circonstances locales, mais que les expériences acquises aussi bien dans les pays développés qu’en voie de développement peuvent servir de guide dans l’implémentation de ces politiques. Cependant, étant donné la compétitivité actuelle et anticipée des coûts associés à la plupart des technologies d’énergie renouvelable, il n’est pas nécessaire d’attendre la mise en place d’accords internationaux renforcés pour initier une prise d’action au niveau national.

Le rapport Changing climate a été rendu publique aujourd’hui lors de la 9ème Session extraordinaire du Conseil d’administration du PNUE / Forum ministériel mondial sur l’environnement qui se tient actuellement à Dubaï (Emirats arabes unis), où les ministres de l’environnement du monde se sont réunis pour débattre des questions liées à l’énergie et à d’autres points sur le calendrier politique environnemental.

Le lancement du rapport coincide avec l’inauguration des nouveaux locaux du secrétariat du Réseau d’action REN21, dirigé par Paul Suding et appuyé par le PNUE et la GTZ, l’agence de coopération technique allemande. Les nouveaux locaux se trouvent au sein de la Division Technologie, Industrie et Economie du PNUE à Paris.

Notes aux éditeurs

Le Rapport The Global Status Report and Changing Climates est disponible en ligne : www.ren21.net.

REN21 est un réseau d’action mondiale créé à la suite de la Conférence de Bonn sur les énergies renouvelables, en 2004.

Composé de représentants de gouvernements, du milieu des affaires et de la société civile, l’objectif du Réseau d’action REN 21 est d’appuyer l’expansion rapide des énergies renouvelables dans les pays développés et en voie de développement en encourageant l’élaboration de politiques et la prise de décision aux niveaux local, national et international.

Pour en savoir plus, contactez :

Renewable Energy Policy Network for the 21st Century

Tour Mirabeau, 39-43, quai André Citroën,

75739 Paris cedex 15, France

TEL (33-1) 44 37 14 65

FAX (33-1) 44 37 14 74

E-MAIL info@ren21.net

INTERNET www.ren21.net