Portrait du Directeur exécutif - United Nations Environment Programme (UNEP)
Ressources pour:
  Gouvernements
  Scientifiques et chercheurs
  Journalistes
  ONG/Société Civile

 

 Imprimer [English]
 

Portrait du Directeur exécutif

Klaus Toepfer

Sous-Secrétaire général des Nations Unies

Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)

Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies à Nairobi (UNON)

Klaus Toepfer est considéré par beaucoup comme ayant été le fer de lance de la politique environnementale en Allemagne. En tant que ministre de l'Environnement dans son pays d'origine, il a mis en place de nouvelles réglementations et lois environnementales importantes telles que la Loi sur le Cycle de vie de l'économie ou encore le système de recyclage d'emballage baptisé « Green dot ». Il a également initié de nombreuses lois visant à interdire l'utilisation des substances nuisibles à l'environnement, le CO2 par exemple, et des substances qui appauvrissent la couche d'ozone. Il a contribué avec énergie au succès du Sommet de Rio de Janeiro en 1993 et fut l'un des premiers à œuvrer en faveur de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique et l'établissement du Fonds pour l'environnement mondial (FEM).

Klaus Toepfer est reconnu internationalement pour son engagement personnel dans la défense de l'environnement et la promotion du développement durable, pour son travail en faveur du monde en développement. Depuis qu'il a été nommé Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) par le Secrétaire général des Nations Unies, il œuvre à la restructuration de l'organisation, concentrant ses activités autour de cinq domaines prioritaires : l'évaluation environnementale et l'alerte rapide, la mise en oeuvre d'instruments politiques, la coordination entre les conventions environnementales, le transfert de technologies et d'industries et le soutien à l'Afrique. Convaincu par l'économie de marché social, il voit dans la gestion rationnelle de l'environnement un moyen d'améliorer l'existence des générations présentes et futures. L'environnement n'est pas une entrave au développement économique, bien au contraire la protection des ressources naturelles et la réglementation de l'utilisation des substances nuisibles stimulent le développement technologique, entraînent l'émergence de nouveaux marchés et la création d'emplois. Klaus Toepfer croit profondément en la politique environnementale comme facteur essentiel de la paix de demain : créer une culture de coopération et de respect mutuel entre le nord et le sud, les riches et les pauvres, est une nécessité si nous voulons éviter les tensions croissantes dans un monde où l'eau et d'autres ressources vitales ne peuvent plus être considérées inépuisables.

Klaus Toepfer est devenu Directeur exécutif du Programme des Nations Unie pour l'environnement (PNUE) et Directeur général de l'Office des Nations Unies à Nairobi (UNON) en février 1998. Il fut également nommé Directeur exécutif par intérim du Centre des Nations Unies pour les Etablissements Humains de juillet 1998 à août 2000.

Avant de rejoindre les Nations Unies, Klaus Toepfer a occupé plusieurs postes au sein du Gouvernement fédéral d'Allemagne. Il fut Ministre fédéral pour la planification régionale, la construction et le développement urbain, ainsi que Coordinateur du transfert du parlement et du gouvernement fédéral de Bonn à Berlin de 1994 à 1998. Il a été Ministre fédéral de l'environnement, de la conservation de la nature et de la sécurité nucléaire de 1987 à 1994. Avant de devenir membre du Cabinet du gouvernement fédéral, il fut Ministre d'Etat pour l'environnement et la santé de l'Etat fédéral de la Rhénanie-Palatinat (1985-1987) et Secrétaire d'Etat au ministère des affaires sociales, de la santé et de l'environnement du même Etat (1978-1985).

Sa carrière politique en tant que membre de l'Union démocrate chrétienne a été précédée par des fonctions universitaires. De 1978 à 1979, Klaus Toepfer fut professeur agrégé de l'Université de Hanovre où il dirigea l'Institut de recherche et de développement régional. Il a été Chef du département de planification et d'information au sein de la Chancellerie d'Etat de l'Etat fédéral de Saarland (1971-1978) et directeur du département d'économie de l'Institut central de planification régionale de l'Université de Münster (1970-1971).

Klaus Toepfer a reçu plusieurs titres honorifiques dont l'Ordre du mérite de la République fédérale allemande en 1986, la Croix de commandant de l'ordre du mérite de la République fédérale allemande (1989), la Grande croix de l'Ordre du mérite de la République fédérale allemande (1997) et l'Ordre de la Croix Australe de la République du Brésil (2003). En 1997 et 1998, on lui a attribué le titre de Professeur honorifique de l'Université de Tongji à Shanghai, République populaire de Chine et un doctorat honorifique de l'Université technique de Brandenburg, Cottbus, Allemagne. En 2002, il fut nommé docteur honoris causa de l'Université libre de Berlin, de l'Université d'Essen, et en 2003 de l'Université de Hanovre. Il lui a été accordé plusieurs prix dont le Prix 2000 TÜV Rhénanie Palatinat de l'environnement, le Prix Bruno H. Schubert de l'environnement en 2002, le Prix allemand de l'environnement de 2002, considéré comme le prix le plus prestigieux en Europe et, en 2005, le Prix Theodor Heuss et le Prix Dag Hammarskjöld.

M. Toepfer est titulaire d'un doctorat en philosophie et d'une maîtrise en économie.

Il est né le 29 juillet 1938 à Waldenburg en Silésie.
Klaus Toepfer est un passionné des jeux de cartes (du jeu de 'Skat' en particulier), de football, il est fin connaisseur de vins. Il est marié et père de trois enfants.

Envoyez vos commentaires et demandes d'information à :

M. Amedeo Buonajuti,
Directeur, Bureau du Directeur exécutif
Programme des Nations Unies pour l'environnement
P.O. Box 30552,
Nairobi, Kenya
Telex: 22068
Cable: UNITERRA
Fax: (254-20-)624275/217119
Tel: (254-20) 623386

Courriel : amedeo.buonajuti@unep.org