Communiqués de presse - Juillet 2005 - Les Enfants du monde interpellent les dirigeants sur l’environnement - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English]
 

Les Enfants du monde interpellent les dirigeants sur l’environnement

Aichi (Japon), 29 juillet 2005 – Six cents enfants venus du monde entier se sont rassemblés au Japon pour participer au Sommet mondial des enfants, lors duquel ils ont exhortés les dirigeants du monde à se pencher plus attentivement sur la problématique de l’énergie, de la biodiversité, de l’eau et du recyclage. Ils ont, à la même occasion, réaffirmé leur engagement envers des projets soucieux de l’environnement, dont l’impact se ferait sentir pendant des années à venir.

Le Sommet mondial des enfants a été organisé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement, sous le haut patronnage de son Altesse Impériale Prince Akishino du Japon. D’autres membres de la Famille Impériale, dont deux jeunes filles, ont également participé aux activités, qui se sont déroulées dans la Préfecture de Aichi (Japon).

Les 600 délégués, âgés de 10 à 14 ans, sont venus de 65 pays, dont de nombreuses nations en voie de développement. L’objectif principal de la réunion était l’apprentissage et l’échange d’expériences relatives à plusieurs questions environnementales de grande importance.

« Nous nous engageons à économiser l’énergie et à exploiter des sources d’énergie renouvelable », affirment les enfants dans leur déclaration. Dans une pétition, ils appellent aussi les leaders « à créer et à appliquer des lois pour une production, une consommation et une conservation plus rationnelles d’énergie. » Ils leurs demandent également de montrer l’exemple sur les questions liées à la biodiversité, à l’eau et au traitement de déchets.

Lors de la cérémonie de clôture du sommet de quatre jours, le Directeur exécutif adjoint du PNUE, M. Shafquat Kakahel, a promis que le message des enfants serait communiqué au Secrétaire-général de l’ONU. Il les a également assuré que leur message, fixé sur une bannière de 14 mètres de long, sera très visible au siège des Nations Unies à New York, afin que les présidents et premiers ministres du monde soient rappelés des attentes des enfants en vue d’un environnement amélioré.

« Il est difficile mais non impossible de travailler pour un avenir vert », a dit une des déléguées, Marisa Tania (13 ans, Indonésie). Dans son village natal de Surabaya, la pollution cache entièrement le ciel bleu; et la rivière Kalimas est très polluée, ajoute-t-elle. Lors de la réunion au Japon, elle s’est fait beaucoup de nouveaux amis qui lui ont énormément appris sur les solutions possibles aux différentes questions environnementales. Son expérience au Japon l’encourage à renforcer le travail de conscientisation dans le cadre de son club écologique, affirme-t-elle.

A la clôture du Sommet, le PNUE a annoncé que la prochaine Conférence des enfants sur l’environnement – la Conférence Tunza – se tiendra à Putrajaya (Malaisie) en août 2006. La Conférence Tunza de 2008 sera organisée à Stavanger (Norvège).

Un nouveau conseil d’administration junior a également été élu en cours du Sommet. Le Conseil junior est responsable de la rédaction des messages à l’intention des dirigeants du monde et représente les enfants lors de réunions préparatoires. Les nouveaux membres du conseil sont : Ranjani Dharmarajan du Kenya; Oyatogun Oluwafumilayo du Nigeria; Jessie Mehrhoff des Etats-Unis; Arwa Omary du Liban; Nikolas Theofilidis de la Grèce; Alejandro Posada de la Colombie; et Angel Chui de la Chine. Les Malaisiens Hana Azizan, Syaza Salen, Jes Ebrahim et Zainal Najeem assisteront également à la préparation de la prochaine conférence