Communiqués de presse - Juillet 2006 - Avec le soutien du PNUE, l'expédition polaire "Tara Arctic 2007-2008" entame un exceptionnel voyage scientifique et d'exploration - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English]
 

Avec le soutien du PNUE, l'expédition polaire "Tara Arctic 2007-2008" entame un exceptionnel voyage scientifique et d'exploration

Lorient, France, 11 juillet 2006 - Les régions polaires ne sont pas seulement d'une extrême beauté, elles représentent aussi un système naturel d'alerte précoce contre les changements climatiques résultant des activités humaines, contre la diminution de la couche d'ozone et contre les impacts des polluants organiques persistants.

A cause du réchauffement climatique qui est à l'origine de la fonte des glaciers,  l'Arctique se positionne graduellement comme moteur économique pour les minerais, l'extraction du gaz et du pétrole. Les deux régions polaires attirent de plus en plus de touristes et l'industrie de la pêche est particulièrement intéressée par l'exploitation des abondantes ressources halieutiques.

Toutes ces questions représentent des opportunités et des menaces pour les populations locales de l'Arctique et pour le monde en général.

C'est pour y faire face que le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) soutient Tara Expeditions et son programme de dérive arctique « Tara Arctic 2007-2008 ».

Dans le cadre de l'Année Polaire Internationale qui débutera au mois de mars 2007, la goélette polaire a quitté ce matin le port français de Lorient pour une expédition de deux ans. Tara fera escale à Oslo le 19 juillet et se dirigera par la suite vers l'océan Arctique.

Encerclé par la glace,  le bateau dérivera dans la région et servira de plate-forme d'observation et de recherche scientifiques (y compris le projet européen DAMOCLES) sur les dégradations de l'environnement arctique. Les résultats seront disponibles aux scientifiques, décideurs politiques et au grand public.

Il y a deux ans, le rapport intitulé The Arctic Climate Impact Assessment (ACIA) soit « Evaluation de l'impact du climat dans l'Arctique », issue d'une étude de quatre ans par une équipe internationale de 300 scientifiques, a mis en évidence la rapidité du réchauffement du climat de l'Arctique. Plus grave encore, le rapport a souligné que de plus grands changements sont à prévoir à l'avenir (voir ci-bas pour plus d'informations).

Achim Steiner, Directeur exécutif du PNUE, a déclaré : « Le programme de Tara Expeditions, tant sur le plan scientifique, que pédagogique ou en matière de sensibilisation du public, s'inscrit dans la ligne tracée par le précédent envoyé spécial du PNUE et ancien propriétaire du bateau, le défunt Sir Peter Blake, et permettra d'appréhender les changements qui interviennent dans la région arctique aujourd'hui. Egalement très important, il contribue à relayer le  message que les changements qui interviennent dans les régions polaires nous concernent tous ».

Pour suivre le parcours de Tara, visitez le site Internet du PNUE http://www.unep.org  et   http://www.taraexpeditions.org

Pour plus d'informations, veuillez contacter: Robert Bisset, porte-parole du PNUE en Europe, tél :  33 1 4437 7613, mobile: 33 6 2272 5842, courriel: robert.bisset@unep.fr

 

Note aux éditeurs

Se basant sur de nombreux résultats scientifiques, le rapport Arctic Climate Impact Assessment (ACIA) a prédit que la zonation végétale arctique va sans doute évoluer, entraînant de nombreuses conséquences. La réduction des surfaces de glace de mer réduira de manière très importante l'habitat des ours polaires, des phoques, et de plusieurs espèces d'oiseaux, les menaçant d'extinction.

Ces changements auront aussi un impact sur les communautés locales arctiques qui ont besoin de ces animaux, non seulement pour se nourrir, mais aussi  pour asseoir les bases d'une culture et d'une identité sociale.

Et au-delà de cette région, avec la fonte des glaciers arctiques et le dégel du pergélisol, ce seront les pays en développement qui seront le plus touchés faute de moyens pour s'adapter aux changements climatiques.

- Pour plus d'informations et des exemplaires du rapport ACIA, voir http://www.acia.uaf.edu

- Pour plus d'informations sur l'Année Polaire Internationale, voir http://www.ipy.org

- Pour des informations concernant le projet DAMOCLES (Developing Arctic Modeling and Observing Capabilities for Long-term Environmental Studies), voir http://www.damocles-eu.org

- Dans le cadre de l'Année Polaire Internationale, les principales célébrations de la Journée mondiale de l'environnement 2007 se tiendront en Norvège. Pour plus d'informations, voir http://www.unep.org

- Le centre UNEP/Grid-Arendal coordonne les activités du PNUE dans les régions polaires.  Pour plus d'informations, voir http://polar.grida.no

 

 



 

 

Autres Liens

Site officiel de Tara Expédition

Année polaire internationale

Le Projet intégré européen DAMOCLES

 

Follow Us

Keep up to date with UNEP events on Facebook, Twitter and You Tube.

Twitter Facebook You Tube



UNEP on Facebook