Action 21 - Chapitre 28: INITIATIVES DES COLLECTIVITES LOCALES A L'APPUI D'ACTION 21 - United Nations Environment Programme (UNEP)
Ressources pour:
  Gouvernements
  Scientifiques et chercheurs
  Journalistes
  ONG/Société Civile

 

 Imprimer [English]
 

Chapitre 28: INITIATIVES DES COLLECTIVITES LOCALES A L'APPUI D'ACTION 21

DOMAINE D'ACTIVITE

Principes d'action

28.1 Les problmes abords dans Action 21 qui procdent des activits locales sont si nombreux que la participation et la coopration des collectivits ce niveau seront un facteur dterminant pour atteindre les objectifs du programme. En effet, ce sont les collectivits locales qui construisent, exploitent et entretiennent les infrastructures conomiques, sociales et environnementales, qui surveillent les processus de planification, qui fixent les orientations et la rglementation locales en matire d'environnement et qui apportent leur concours l'application des politiques de l'environnement adoptes l'chelon national ou infranational. Elles jouent, au niveau administratif le plus proche de la population, un rle essentiel dans l'ducation, la mobilisation et la prise en compte des vues du public en faveur d'un dveloppement durable.

Objectifs

28.2 Les objectifs proposs pour ce domaine d'activit sont les suivants :

a) D'ici 1996, la plupart des collectivits locales de tous les pays devraient mettre en place un mcanisme de consultation de la population et parvenir un consensus sur un programme Action 21 l'chelon de la collectivit;

b) D'ici 1993, la communaut internationale devrait lancer un mcanisme de concertation en vue de dvelopper la coopration technique entre les collectivits locales;

c) D'ici 1994, les reprsentants des associations de municipalits et d'autres collectivits locales devraient dvelopper leur coopration et leur coordination afin de renforcer l'change d'informations et de donnes d'exprience entre les collectivits locales;

d) Les collectivits locales de tous les pays devraient tre encourages assurer l'excution et le suivi de programmes visant assurer la reprsentation des femmes et des jeunes dans les processus de prise de dcisions, de planification et d'excution.

Activits

28.3 Il faudrait que toutes les collectivits locales instaurent un dialogue avec les habitants, les organisations locales et les entreprises prives afin d'adopter "un programme Action 21 l'chelon de la collectivit". La concertation et la recherche d'un consensus permettraient aux collectivits locales de s'instruire au contact des habitants et des associations locales, civiques, communautaires, commerciales et industrielles, et d'obtenir l'information ncessaire l'laboration des stratgies les plus appropries. Grce au processus de concertation, les mnages prendraient davantage conscience des questions lies au dveloppement durable. Les programmes, les orientations et les dispositions lgislatives et rglementaires appliqus par les collectivits locales pour raliser les objectifs d'Action 21 seraient valus et modifis en fonction des programmes d'Action 21 adopts l'chelon local. Les stratgies pourraient galement servir appuyer des projets de financement local, national, rgional et international.

28.4 Le partenariat devrait tre encourag entre organes et organismes comptents tels que le PNUD, le Centre des Nations Unies pour les tablissements humains (CNUEH), le PNUE, la Banque mondiale, les banques rgionales, l'Union internationale des villes et pouvoirs locaux, l'Association mondiale des grandes mtropoles, le Sommet des grandes villes du monde, la Fdration mondiale des cits unies et villes jumeles et autres partenaires appropris dans le but de mobiliser un appui international accru au bnfice des programmes des collectivits locales. Un des objectifs importants serait d'aider, de dvelopper et d'amliorer les institutions existantes qui s'intressent au renforcement des capacits des collectivits locales et la gestion de l'environnement l'chelon local. A cette fin :

a) Le Centre des Nations Unies pour les tablissements humains et autres organes et organismes comptents des Nations Unies sont invits renforcer les services chargs de recueillir des informations sur les stratgies des collectivits locales, notamment celles qui requirent un appui international;

b) A l'occasion de consultations priodiques runissant la fois les pays en dveloppement et leurs partenaires internationaux, il pourrait tre procd un examen des stratgies afin de rechercher la meilleure manire de mobiliser l'appui international en question. Une telle concertation au niveau sectoriel complterait celle, axe sur les pays, qui se droule paralllement dans le cadre de groupes consultatifs et de tables rondes.

28.5 Les reprsentants des associations de collectivits locales sont encourags mettre en place des mcanismes permettant ces collectivits d'accrotre leurs changes d'informations et de donnes d'exprience ainsi que leur assistance technique mutuelle.

Moyens d'excution

a) Financement et valuation des cots

28.6 Il est recommand que toutes les parties rvaluent les besoins de financement dans ce domaine. Le secrtariat de la Confrence a estim que le cot total du renforcement des services de secrtariat international ncessaires la mise en oeuvre des activits relevant du prsent chapitre pour la priode 1993-2000 serait en moyenne d'environ un million de dollars par an, montant qui serait financ par des dons ou des conditions concessionnelles. Il ne s'agit que d'estimations approximatives donnes titre indicatif, qui n'ont pas t examines par les gouvernements.

b) Mise en valeur des ressources humaines et renforcement des capacits

28.7 Ce programme devrait faciliter les activits de renforcement des capacits et de formation dj prvues dans les autres chapitres d'Action 21.