CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES OISEAUX D'EAU MIGRATEURS MADAGASCAR : 15 - 19 septembre 2008 - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English]
 

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES OISEAUX D'EAU MIGRATEURS MADAGASCAR : 15 - 19 septembre 2008

Bonn / Antananarivo, le 4 septembre 2008 - La réunion mettra en exergue les conclusions les plus récentes démontrant le déclin continu de nombreuses espèces d'oiseaux d'eau migrateurs en Afrique et en Eurasie et les participants débattront de la meilleure manière de restaurer l'état de ces espèces afin d'atteindre l'objectif visant à stopper le déclin de la biodiversité au niveau mondial d'ici 2010.

« À l'action sur les voies migratoires des oiseaux d'eau – revue du passé, vision d'avenir » est le thème de la Quatrième Réunion des Parties (MOP4) de l'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (PNUE/AEWA) – traité soutenu par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) visant la conservation des espèces telles que canards, limicoles, cigognes, flamants roses et de nombreux autres oiseaux d'eau migrateurs utilisant les grandes voies de migration d'Afrique-Eurasie.

Parmi les temps forts de la réunion du 15 au 19 septembre d'Antananarivo, citons :

• La publication des nouvelles tendances de population pour l'ensemble des espèces d'oiseaux d'eau protégées par l'AEWA (Rapport sur l'état de conservation) ;

• La présentation d'une nouvelle étude sur les effets du changement climatique sur les oiseaux d'eau migrateurs ;

• Plus de 21 résolutions sur un certain nombre de questions affectant les oiseaux d'eau migrateurs en Afrique et en Eurasie, telles que la propagation de la grippe aviaire (H5N1), la chasse à la grenaille de plomb dans les zones humides et le changement climatique ;

• L'adoption de nouveaux plans d'action internationaux pour un certain nombre d'espèces protégées par l'AEWA, notamment le flamant nain, l'oie naine, la spatule blanche et le crabier blanc.

La réunion internationale aura lieu à l'Hôtel Carlton, Antananarivo, Madagascar et est organisée par le Secrétariat PNUE/AEWA et le Ministère de l'environnement, des forêts et du tourisme (MEFT) de Madagascar.

Le PNUE/AEWA est un traité international sur l'environnement visant la protection de 235 espèces d'oiseaux d'eau qui se déplacent sur les voies de migration d'Afrique-Eurasie. Les pays devenus parties à l'Accord s'engagent à mettre en place des mesures afin de conserver les populations d'oiseaux d'eau de la région et les habitats dont elles dépendent. À l'heure actuelle, 62 parties sur 118 États de l'aire de répartition en Afrique et en Eurasie ont signé l'AEWA.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

M. Florian Keil, Administrateur de l'information, Secrétariat PNUE/AEWA, tél. : +49 (0) 228 8152451,

Mobile : +49 (0)151 14701633, E-mail : aewa@unep.de

Mme Arindranto Andriamialisoa, Cabinet MEFT / Attaché de Presse, tél : +261 (0)32 0537715,

Mobile : +261(0)33 15 37715, E-mail : ari_ndranto@yahoo.fr

Ou consultez notre page « presse » : www.unep-aewa.org/press