La Journée Mondiale de l'Environnement sera célébrée au Mexique autour du thème "Votre planète a besoin de vous" - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

La Journée Mondiale de l'Environnement sera célébrée au Mexique autour du thème "Votre planète a besoin de vous"

,

Mexico City/Nairobi, 22 septembre 2008-Le Mexique, un pays situé au carrefour d'une économie verte et de plus en plus au centre des affaires régionales et mondiales, sera l'hôte de la Journée Mondiale de l'Environnement 2009.

Le thème choisi par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), qui coordonne la journée du 5 juin au nom du système des Nations Unies et du peuples du monde, sera "Votre planète a besoin de vous - UNissons-nous contre LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ".

Il reflète l'urgence pour les nations de s'entendre sur un nouvel accord à la réunion de Copenhague sur la convention sur les changements climatiques 180 jours plus tard, ainsi que les liens avec la lutte contre la pauvreté et l'amélioration de la gestion des forêts.

La nouvelle du choix du Mexique comme le hôte de la Journée Mondiale de l'Environnement (JME) 2009 a été annoncée conjointement par le président Felipe Calderón et Achim Steiner, Directeur Exécutif du PNUE à une conférence de presse à Mexico City.

La décision reflète en partie le rôle pratique et politique de plus en plus croissant de ce pays d'Amérique latine dans la lutte contre le changement climatique, y compris sa participation croissante dans les marchés du carbone.

Le pays est également un partenaire principal du PNUE dans sa Campagne pour un milliard d'arbres. Le Mexique, avec l'appui de son président et son peuple, s'est fortement investie dans cet engagement et a planté 25 pour cent des arbres de cette campagne.

Le PNUE a lancé une nouvelle phase plus ambitieuse: La Campagne pour Sept Milliard d'Arbres.

La Campagne vise à voir plus d'un arbre planté pour chaque être humain d'ici la réunion de Copenhague comme un symbole du désir des publics mondiaux pour de l'action de la part de leurs dirigeants politiques pour répondre au plus grand défi de notre génération.

M. Steiner, Secrétaire Général Adjoint de l'ONU, a dit : "Je suis ravi que le Président et le peuple Mexicains soient les hôtes de la Journée Mondiale de l'Environnement tout juste 180 jours avant que les gouvernements ne se réunissent à Copenhague pour la réunion cruciale de l'ONU sur la Convention sur le changement climat".

"Le Mexique est politiquement, pratiquement et physiquement situé à la croisée des chemins de l'économie verte. Ce pays est encore confronté par un certain nombre de difficultés dont les plus importantes sont la pollution élevée de l'air dans les villes, la dépendance sur les ressources combustibles, la dégradation des terres. Mais le Mexique est également en train d'émerger parmi un groupe de pays en développement qui apportent un leadership crucial pour la création d'un nouveau traité climatique décisif et complet", a t-il dit.

M. Steiner ajoute, le Mexique est aussi en train de saisir les opportunités des marchés du carbone et, en quatre ans seulement, est devenu deuxième après le Brésil dans les domaines de l'énergie éolienne, l'énergie solaire, le biogaz et dans d'autres projets de Mécanismes de Développement Propre dans la région.

"Troisièmement, les ambitions du Mexique pour surmonter le défi du changement climatique dans le cadre de son Programme spécial-des ambitions allant de l'énergie renouvelable à l'utilisation des ressources forestières et autres ressources naturelles comme puits de carbone - enverront un message clair aux pays de la région et du monde entier que le Mexique veut faire partie de la solution ", a-t-il dit.

"Enfin, le Mexique, comme la Chine et l'Inde, est prêt à être une des grandes économies du 21e siècle. Ainsi, sa capacité d'encourager l'écologisation de l'économie des pays voisins, au Nord comme au Sud de ses frontières-sera importante", il a ajouté.

Notes aux rédacteurs

Le Changement climatique

Le Mexique, qui représente environ 1,5% des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale, démontre son engagement à la lutte contre changement climatique sur plusieurs fronts.

Le Mexique a été félicité par les organisations non gouvernementales lors des récentes négociations sur la Convention sur les changements climatiques à Accra, au Ghana, comme étant parmi un groupe de pays prêts à construire des ponts entre le Nord et le Sud.

Le PNUE attend impatiemment de son publication du Programme Spécial sur le changement climatique pour la période 2008-2012.

Il est susceptible de fixer des objectifs ambitieux pour l'économie mexicaine, de l'efficacité énergétique à l'augmentation des énergies renouvelables et une meilleure gestion du carbone pour les forêts et les sols du Mexique.

Les nouvelles statistiques sur le Mexique et le Mécanisme du Développement Propre (MDP)

Aujourd'hui, le PNUE publie également de nouvelles données qui montrent combien le Mexique profite des opportunités offertes par les marchés du carbone des Nations Unies.

Les chercheurs du centre Risoe estiment que les Projets du Mécanisme du Développement Propre du Mexique en cours de validation, en demande d'enregistrement ou en phase d'enregistrement ont augmenté pour atteindre 187 projets en Septembre 2008.

Ceci représente une augmentation considérable par rapport aux quatre projets en 2004 et, le Mexique est désormais deuxième en Amérique Latine après le Brésil qui a 303 projets.

Il est suivi par le Chili avec 56; la Colombie avec 32 et l'Argentine avec 30. Le pays de la région avec le moins de projets enregistrés ou en voie d'enregistrement est la Guyane avec un projet.

La majorité des projets MDP du Mexique sont actuellement agricoles et impliquent l'utilisation du méthane produit par les déchets des animaux. 55 pour cent des projets du MDP sont dans cette catégorie.

Environ 30 pour cent des projets sont dans les renouvelables comme l'éolienne, le solaire, le biogaz et la biomasse. Le biogaz représente 70 pour cent MDP renouvelables du Mexique-le méthane provenant des déchets est récolté pour produire de l'électricité.

Le Centre Risoe souligne que, compte tenu du niveau industriel relativement élevé du Mexique, le pays a d'énormes possibilités en termes d'efficacité énergétique qui restent à exploiter.

Si tous ces projets du MDP sont enregistrés, le Mexique pourrait produire plus de 14 millions de réductions certifiées des émissions par an,

Risoe estime que d'ici 2012 il pourrait y avoir un total de 1,600 projets MDP en Amérique latine et Caraïbes enregistrés ou en cours de préparation- soit le double du chiffre actuel.

Il est estimé que 260 millions de réductions certifiées des émissions pourraient être générées soit l'équivalent de $ 3,9 milliards avec une valeur de 15 $ par tonne de C02.

Les chauffe-eau solaires

Le PNUE a annoncé aujourd'hui qu'il aide également le Programme de Développement des Nations Unies et le Mexique-avec le financement du Fonds pour l'environnement mondial-sur un projet visant à renforcer le secteur du système solaire de chauffage d'eau.

Le programme travaillera conjointement avec le Programme national de chauffage d'eau solaire (connu sous le nom de PROCALSOL) pour développer des règles favorables ainsi que pour aider à renforcer la demande du marché et la chaîne d'approvisionnement pour les chauffe-eau solaires (SWHs).

L'objectif est d'atteindre une capacité totale de 2,500,000 mètres cubes de systèmes de chauffage d'eau installés au Mexique d'ici la fin 2011.

Il vise également à soutenir la croissance durable du marché au-delà de la durée du projet afin d'atteindre l'objectif de 23,5 millions de mètres cubes de capacité installée d'ici 2020.

Selon les estimations, cela correspond à un montant cumulé de réduction des gaz à effet de serre potentiel de plus de 27 millions de tonnes de CO2 d'ici 2020.

La Chine, le leader mondial dans les systèmes de chauffe-eau solaire, a installé des systèmes de chauffe-eau solaires d'une capacité d'environ 100 millions de mètres cubes et a créé 600000 emplois verts.

Ainsi, d'ici 2020, le Mexique pourrait avoir le potentiel de produire des emplois pour 150,000 personnes dans ce secteur, à la suite de nouveaux projets.

A propos de la Journée Mondiale de l'Environnement

La Journée Mondiale de l'Environnement a été établie par l'Assemblée Générale de l'ONU en 1972 pour marquer l'ouverture de la conférence de Stockholm sur l'environnement humain. Une autre résolution, adoptée par l'Assemblée Générale le même jour, a mené à la création du PNUE.

Cette journée est commémorée le 5 juin dans une ville différente chaque année. Elle est un des principaux véhicules par lesquels les Nations Unies stimulent la sensibilisation mondiale sur l'environnement et renforcent l'attention et l'action politiques.

L'objectif est de donner un visage humain aux problèmes environnementaux; amener les peuples à devenir les agents actifs du développement durable et équitable; promouvoir la compréhension du fait que les communautés sont incontournables dans les changements d'attitudes en ce qui concerne les problèmes environnementaux; et défendre le partenariat qui assurera à toutes les nations et les peuples d'apprécier un futur plus sûr et plus prospère.

La Journée Mondiale de l'Environnement est également un événement populaire avec des activités colorées telles que des rassemblements de rue, des défilés de bicyclettes, des concerts écologistes, des concours d'affiche et de rédaction dans les écoles, des plantations d'arbres, aussi bien que des campagnes de recyclages et de nettoyage.

En ce jour particulier, les chefs d'Etat, les premiers ministres et les ministres de l'environnement s'engagent à protéger la terre.

Des engagements sont faits pour renforcer la capacité des gouvernements à gérer l'environnement. C'est également l'occasion de signer ou ratifier des conventions environnementales internationales.

L'année dernière, la célébration principale de cette journée a eu lieu en Nouvelle-Zélande avec pour thème : "Non à la dépendance-Vers une économie à faible carbone".

Pour plus d'informations, veuillez contacter

Nick Nuttall, porte parole du PNUE au Tél +254 20 762 3084; Mobile: +254 733 632 755, en voyage : +41 79 596 57 37, Courriel: nick.nuttall@unep.org

Anne-France White, Chargée de l'Information au PNUE, Tel: +254 (0)20 762 3088; Mobile: +254 (0)728 600 494, ou courriel: anne-france.white@unep.org