Pays, villes, entreprises et organisations s'engagent pour la neutralité climatique à la Conférence des Nations Unies sur le climat à Poznan. - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English]
 

Pays, villes, entreprises et organisations s'engagent pour la neutralité climatique à la Conférence des Nations Unies sur le climat à Poznan.

, ,

Poznan/Nairobi, 7 décembre 2008 - Alors que presque 200 gouvernements se réunissent pour progresser vers un nouvel accord mondial sur le changement climatique à la Conférence de l'ONU sur le climat, un nombre grandissant de pays, de villes, d'entreprises et d'organisations s'engagent pour un avenir faible en carbone en rejoignant le Réseau pour un climat neutre (CN Net).

Le CN Net - établit par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) - rassemble des pays, villes, entreprises et organisations ayant fixé certains des objectifs les plus ambitieux en matière d'émissions de gaz à effet de serre.

Le Sous-secrétaire général de l'ONU et directeur exécutif du PNUE Achim Steiner a dit : « D'un hôtel branché qui conjugue la tradition et la modernité de Shanghai à la plus grande chaîne de supermarchés thaïlandaise et au plus grand évènement musical de plein air qui diffuse le message écologique au grand public, les nouveaux participants au Réseau pour un climat neutre apportent la vision d'un monde faible en carbone à des millions de personnes ».

« Je suis content d'accueillir la nation insulaire du Pacifique de Niue, qui rejoint le CN Net dans la catégories des pays. Pour de nombreux petits états insulaires en développement comme Niue, la neutralité climatique est plus qu'un concept - c'est une question de survie. Enfin, les deux villes montant à bord - Slough au Royaume-Uni et Waitakere en Nouvelle-Zélande - illustrent que traiter du changement climatique fait partie intégrante de la durabilité urbaine », ajouta-t-il.


Êtes vous NIUE-tres climatiquement ?

La nation insulaire du Pacifique de Niue est le nouveau pays montant à bord du Réseau pour un climat neutre. Elle espère devenir neutre climatiquement dans le futur proche. Les émissions annuelles de gaz à effet de serre de Niue sont d'approximativement 4'500 tonnes pour une population d'environ 1'700 habitants. Le Gouvernement de Niue se concentre en particulier sur les secteurs du transport et de l'énergie, principaux contributeurs d'émissions de gaz à effet de serre.

Elle promeut l'utilisation d'appareils à faible consommation d'énergie et d'ampoules compactes fluorescentes, et, dans le cas des transports, fait respecter les limitations de vitesse et encourage le covoiturage. Elle oeuvre aussi à la réduction des émissions de carbone par le biais d'une meilleure gestion des déchets et par l'exploitation de ressources énergétiques renouvelables.


Slough marche vers la neutralité climatique

Point d'arrêt historique pour les diligences voyageant entre Londres et Bath, Slough possède aujourd'hui une population de 120'000 habitants et est une des communautés possédant la plus grande diversité culturelle du Royaume-Uni. La stratégie du Conseil municipal de Slough inclut l'alimentation de tous les transports publics et véhicules municipaux avec des carburants plus propres et la réduction de ses émissions de CO2 d'un cinquième dans les 20 prochaines années.

Waitakere est la cinquième plus grande ville de Nouvelle-Zélande et représente près de cinq pour cent de la population du pays. Le plan d'action de la ville en matière de changement climatique et d'énergie cible la stabilisation des émissions de gaz à effet de serre per capita d'ici 2010 et leur réduction de 80 pour cent d'ici 2051.


Les entreprises neutre en carbone

Des entreprises et organisations, petites et grandes, rejoignent le Réseau pour un climat neutre. Les onze nouveaux participants annoncés aujourd'hui à Poznan sont :

· URBN Hotels, le premier hôtel neutre en carbone en Chine ;

· Tesco Lotus, la plus grande chaîne thaïlandaise de supermarchés ;

· Live Earth, organisateur d'évènements musicaux et de divertissement de grande échelle ;

· Ementor Group, le leader des fournisseurs IT en Scandinavie ;

· First Climate Group, société leader en Europe dans la gestion de fonds carbone ;

· Biosphere Capital, société de commerce, de technologie et de financement dans le domaine du carbone ;

· GHG, société de gestion carbone travaillant dans les pays lusophones ;

· Aeris Futuro Foundation, créateur du premier calculateur de CO2 de Pologne ;

· IDEA, l'Institut paraguayen de droit et d'économie de l'environnement ;

· Rios Tropicales, une entreprise d'éco-aventure costaricaine ; et

· Yachay Wasi, une ONG péruvienne qui plante un million d'arbres indigènes dans les Andes.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter

Nick Nuttall, Porte-parole du PNUE et chef de l'unité média, par tél. : +254 20 7623084, portable : +254 733 632755, ou lorsqu'en déplacement : +41 795965737, ou par e-mail : nick.nuttall@unep.org

Ou : Anne-France White, Officier d'information associée, par tél. : +254 20 762 3088, portable : +254 (0)728 600 494, ou e-mail : anne-france.white@unep.org

Ou : Xenya Cherny Scanlon, Officier d'information, Réseau pour un climat neutre, par tél. : +254 20 762 4387, portable : +254 721 847 563, ou e-mail : xenya.scanlon@unep.org

Notes aux éditeurs

Informations sur les participants

URBN Hotels, basé à Shanghai, peut être fier d'être le premier hôtel neutre en carbone de Chine. L'hôtel met en oeuvre un vaste éventail de mesures pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, y compris un système de climatisation à eau, des lumières à bas voltage et des installations électroniques qui s'éteignent automatiquement lorsque les clients quittent leur chambre. Un « mur vert » de lierre dans la cour de l'hôtel augmente l'isolation thermique, la purification de l'air, la séquestration de carbone et l'absorption acoustique. Quatre-vingt-dix pour cent des matériaux utilisés dans les hôtels URBN sont recyclés et incluent des panneaux en bois provenant d'anciens immeubles de Shanghai.

Avec plus de 450 magasins et 28 millions de clients par mois, Tesco Lotus est la plus grande chaîne de supermarchés en Thaïlande et a récemment ouvert le premier « magasin vert » d'Asie. Tesco Lotus s'engage à réduire d'au moins de moitié les émissions de carbone de ses activités existantes d'ici 2020.

Live Earth est une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis qui utilise la force de la musique et du divertissement pour attirer l'attention du monde sur les problèmes et les solutions relatives au changement climatique. En 2007, Live Earth a organisé un évènement musical de 24 heures sur les sept continents, avec la participation de plus de 150 des plus grands artistes du monde et de milliards de fans dans le monde entier. De la planification à l'exécution, les organisateurs ont accordé la plus haute priorité à la durabilité de ces évènements massifs simultanés. Parvenant avec succès à la neutralité carbone en 2007, Live Earth a développé les Green Event Guidelines, un ensemble de solutions approuvées pour produire des évènements live sans carbone et durables qui prennent en compte tous les éléments de la production de déchets à l'approvisionnement en courant et aux transports.

L'Ementor Group est le leader de la fourniture de produits et de services d'infrastructure IT dans la région nordique et baltique. Il a été pionnier avec un programme de recyclage pour les serveurs, ordinateurs portables et autres équipements IT qui a été mis sur le marché avec succès au Danemark, en Norvège et en Suède et qui sera bientôt  mis en oeuvre en Finlande. L'entreprise a déjà réduit ses émissions de gaz à effet de serre d'un tiers et prévoit d'être neutre climatiquement d'ici 2010.

Le First Climate Group, basé en Allemagne, est une des sociétés leaders en Europe pour la gestion de fonds carbone et est conseiller en investissement pour le Fonds de crédits carbone pour l'après-2012 établit par la Banque Européenne d'Investissement. La société minimise l'empreinte carbone de ses déplacements et de sa consommation d'énergie et compense les émissions inévitables par le biais de réductions d'émissions vérifiées.

Biosphere Capital, qui opère depuis son siège à Singapour, est une société de conseil international, de gestion de projet et de commerce dans les domaines de l'énergie propre et renouvelable spécialisée dans les technologies et le financement de réductions d'émissions. La société croît qu'il est possible de parvenir à des retours financiers exceptionnels dans le contexte d'une économie à faibles émissions.

Basée au Portugal, GHG est une entreprise qui promeut des solutions en matière de changements climatiques par le biais de la gestion carbone, y compris la mitigation, la compensation et la certification dans le cadre de l'organisme « e)mission ». GHG travaille avec le Brésil, l'Angola, le Mozambique, le Cap Vert, Sao Tomé-et-Principe, et la Guinée-Bissau pour les aider à développer des technologies pour les énergies propres avec du financement carbone.

Travaillant selon la devise « créons un climat pour le futur », l'ONG polonaise Aeris Futuro Foundation a catalysé la plantation de 450'000 arbres dans tout le pays. La Fondation a aussi développé le premier calculateur de CO2 en Pologne afin de mesurer l'empreinte carbone et d'identifier le nombre d'arbres nécessaires pour compenser ses effets.

IDEA - Insituto de Derecho y Economia Ambiental (Institut paraguayen de droit et d'économie de l'environnement ) - au Paraguay est devenu neutre climatiquement en 2008. Outre la réduction de la consommation d'énergie dans ses bureaux, IDEA soutient un projet au Brésil qui travaille avec des communautés pour remplacer le bois de chauffe par des balles de riz.

Rios Tropicales est une entreprise d'éco-aventure qui opère dans tous le Costa Rica. Le Rainforest Eco-lodge de l'entreprise fut construit en 1991 entièrement en accord avec les principes de construction verte et est alimenté à 100 pour cent par de l'énergie renouvelable. L'entreprise est aussi activement impliquée dans des projets de reforestation et de protection de bassins hydrauliques à travers tout le pays.

Yachay Wasi signifie « maison du savoir » en Quechua, la langue des peuples indigènes du Pérou, descendants de la civilisation inca. L'ONG réalise des projets de reforestations dans les régions naturelles spectaculaires entourant Cuzco dans les Andes péruviennes. En décembre 2008, au début de la saison pluviale, Yachay Wasi lança la campagne « un million d'arbres indigènes ».