Le sommet du G-20 en avril se penchera sur le développement de l'économie à faible carbone - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Le sommet du G-20 en avril se penchera sur le développement de l'économie à faible carbone

Londres, 27 Janvier 2009-La création d'une économie à faible carbone figurera en haut de l'agenda d'un sommet des leaders des 20 principales économies (G-20) en avril, selon un haut fonctionnaire britannique.

Les leaders du G-20, y compris le Président américain Barack Obama, se réuniront à Londres le 2 avril pour discuter des moyens de répondre à la crise financière. Les chefs d'états débattront des grandes lignes d'un nouveau cadre international pour la gouvernance de la finance mondiale, à la suite de la crise bancaire qui plongea l'économie mondiale dans la pire récession depuis des années.

Simon Fraser, Directeur général pour l'Europe et la Mondialisation au Bureau britannique des affaires étrangères et du Commonwealth, déclara à Kyodo News que les mesures de stimulus fiscal mèneront également à la création d'une économie mondiale à faible carbone.

"Nous devons nous assurer que les actions que nous prenons pour gérer la crise nous permettent de nous équiper sur le long terme pour une économie mondiale à faible carbone, plus efficace et plus propre, tournée vers l'avenir", déclara Fraser.

"Si nous prélevons maintenant de l'argent en tant que gouvernements, assurons-nous alors que cet argent soit utilisé de manière à promouvoir une croissance durable à long-terme", ajouta-t-il.

Le Royaume-Uni, Les États-Unis, le Japon et la République de Corée sont les derniers d'un nombre croissant de pays à se tourner vers un " New Deal Écologique", un plan défendu par le Directeur exécutif du PNUE Achim Steiner et le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-moon.

Le New Deal écologique mondial et l'Initiative pour une économie verte, lancées par le PNUE en octobre, forment un plan pour répondre à la crise économique en investissant dans une économie mondiale générant de nombreux emplois et mieux gérée.

Comme le G-20 représente environ 90 pour cent du produit intérieur brut mondial, la coordination des politiques lors du sommet d'avril pourrait, selon Fraser, alimenter les négociations pour un nouveau traité international devant être adopté lors de la réunion cruciale de l'ONU sur le climat à Copenhague en décembre., , ,