Davos cible le climat : Ban Ki-Moon presse les dirigeants à penser "vert" et Achim Steiner encourage les conceptions durables - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Davos cible le climat : Ban Ki-Moon presse les dirigeants à penser "vert" et Achim Steiner encourage les conceptions durables

, , Jeudi, le secrétaire général Ban Ki-moon a demandé aux chefs d'États et d'entreprises présents au Forum économique mondial de Davos de profiter de la crise économique actuelle pour se rallier à un "New Deal" écologique qui crée des emplois et lutte contre les changements climatiques, et pour investir dans les énergies renouvelables et dans les nouvelles technologies.

Dans le cadre du Forum économique de Davos, le secrétaire général a dit: "Les changements climatiques menacent tous nos objectifs de développement et de progrès social. Ces changements sont d'ailleurs la véritable menace planétaire", puis il a ajouté : "Nous devons nous libérer des expédients pour miser sur des solutions durables. Ce qui nous demandera un engagement renouvelé envers des principes fondamentaux."

Le secrétaire général a ajouté que le président des États-Unis Barack Obama s'est clairement engagé à dynamiser l'économie américaine en stimulant celle-ci de façon écologique, soulignant que "l'économie verte est faible en carbone et utilise efficacement l'énergie. Cela crée de l'emploi. Des investissements dans les technologies durables transformeront la crise actuelle en une croissance future soutenable".

Le directeur exécutif du PNUE Achim Steiner, aussi présent au forum de Davos, a participé vendredi à une séance intitulée "Copenhagen Challenge"(le défi de Copenhague) où les panélistes, incluant l'ex-vice-président des États-Unis Al Gore et le premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen, ont montré l'importance de relever le défi de Copenhague et de présenter un accord appuyé par les décideurs politiques et les chefs d'industries provenant des pays industrialisés et de ceux en développement.

Le premier ministre Rasmussen, hôte de la Conférence de l'ONU sur les changements climatiques, a affirmé qu'il est essentiel que les chefs d'État enclenchent ce processus et s'engagent à réduire leurs émissions nationales actuelles de CO2. "Le principal est de s'entendre sur des objectifs clairs [.], un incontournable pour créer un marché privé", a affirmé Rasmussen, qui fait aussi valoir que " l'efficacité écologique est un choix économique sensé".

A. Steiner fut aussi panéliste d'une séance intitulée "Design for Good" (conception durable), tenue pour explorer les rôles inédits de la conception, en ce qui a trait aux problèmes et aux carences touchant toute la planète. Il faut noter que le PNUE a innové en lançant "Design for Sustainability" (conception soutenable), qui encourage la conception responsable et l'innovation menant à une production propre et à des méthodes industrielles écologiquement efficaces.

,