Le PNUE et Microsoft annoncent un partenariat pour contribuer au traitement des questions environnementales en mettant à profit la technologie - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Le PNUE et Microsoft annoncent un partenariat pour contribuer au traitement des questions environnementales en mettant à profit la technologie

, L'accord se concentre sur la facilitation de la collaboration internationale et de l'échange de connaissances


Nairobi,17 Février 2009 - Aujourd'hui, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et Microsoft ont signé un accord de principe pour un travail commun sur les moyens de mettre à profit les solutions de technologies de l'information et de la communication (TIC) pour contribuer à faire face aux défis environnementaux complexes actuels. La signature eut lieu lors de la 25e session du Conseil d'administration du PNUE et du Forum ministériel mondial sur l'environnement qui porte sur le thème de "la mondialisation et l'environnement ", tenus au siège du PNUE à Nairobi, Kenya.

Le partenariat se concentre sur les moyens d'aider les parties prenantes dans le domaine de l'environnement - y compris le PNUE et d'autres organisations internationales, les gouvernements, les ONG et les chercheurs - à travailler plus efficacement en faisant usage des nouvelles technologies. Le PNUE et Microsoft coopèrent pour appuyer le mandat du PNUE de promouvoir la compréhension des questions environnementales et d'améliorer la connaissance du public relative aux facteurs environnementaux et aux problèmes auxquels seront confrontés les générations futures. Les domaines de coopération incluent :

- Fournir un accès aux recherches et aux informations scientifiques sur l'environnement ;

- Construire des plateformes de connaissances intégrées afin de permettre une meilleure coopération entre différents acteurs ;

- Appuyer le développement d'infrastructures d'information et de politiques TIC nationales en matière d'environnement.

" Nous voyons notre partenariat avec Microsoft comme crucial pour fournir des solutions à un niveau échelonnable à une communauté de 190 nations et au système onusien dans son ensemble. La capacité du PNUE de mobiliser des technologies de l'information et des plateformes pour l'échange d'informations relatives à l'environnement est une pré-condition au travail commun en tant que communauté internationale pour traiter des questions environnementales ", a déclaré Achim Steiner, Directeur exécutif du PNUE.

" Sans un accès équitable à l'information et sans la capacité des pays en développement d'accéder sur un pied d'égalité aux négociations d'accords cruciaux, tels le traité sur le changement climatique ou la convention sur la biodiversité, nous ne rencontrerons pas beaucoup de progrès ", ajouta-t-il.

Accès à la recherche et aux informations scientifiques

Le PNUE et Microsoft collaborent depuis 2006 sur Research4Life, un partenariat public-privé qui inclut un réseau environnemental nommé OARE. Research4Life fournit un accès aux dernières recherches scientifiques par le biais d'une bibliothèque en ligne de plus de 7 500 revues scientifiques examinées par des pairs, livres, et bases de données, mis à disposition à bas ou sans frais pour les pays en développement par 130 éditeurs. OARE se concentre sur l'information environnementale, fournissant aux scientifiques, praticiens et politiques des pays participants, les informations dont ils ont besoin pour mettre en ouvre des programmes ciblés et prendre des décisions judicieuses pour l'environnement.

La plateforme a déjà un impact important sur les communautés, notamment dans la Vallée du Rift au Kenya où des chercheurs ont utilisé des ressources OARE pour traiter la pollution du bassin hydrographique de la Rivière Njoro par le biais d'une série de programmes, ce qui résulta en une réduction des maladies transmises par l'eau au sein de la population locale et une utilisation plus propre de la rivière.

Microsoft Research (MSR) a aussi rejoint le PNUE comme partenaire principal en aidant la recherche pour une contribution fondamentale dans le domaine des sciences de l'environnement. Le Cambridge Computational Sciences Lab développe des modèles computationnels de logiciels qui sont utilisés pour prévoir et mitiger les changements potentiels résultant des activités humaines sur les systèmes de maintien de la vie sur terre pour aider les décideurs à prendre les bonnes décisions dans des domaines critiques autour de la sécurité de la nourriture et de l'eau.

Plateformes de connaissances intégrées pour l'échange d'information et la collaboration

Le PNUE et Microsoft développent des plateformes de connaissances pour un meilleur échange d'information et une meilleure collaboration entre les groupes environnementaux et les gouvernements. Par exemple, la plateforme du PNUE " Vue globale pour l'environnement " (Global View for the Environment) utilisera Microsoft Single View et Virtual Earth pour représenter les images satellites de réserves d'eau douce du PNUE, présentant l'information visuellement et rendant ainsi son accès et son interprétation plus simples.

Un autre projet est la mise à jour de la Base de données mondiale sur les zones protégées (World Database on Protected Areas - WDPA) et de la plateforme en ligne maintenue par le Centre mondial de surveillance de la conservation de la nature du PNUE. WDPA permet aux principales compagnies minières du monde d'accéder aux informations nécessaires pour éviter d'empiéter sur des zones protégées.

Enfin, les partenaires coopèrent avec les gouvernements pour construire des portails d'infrastructures nationales d'information environnementale (EII) pour que les organisations internationales, ONG et autorités puissent échanger et interpréter des données nationales et gérer des programmes.

Traiter le changement climatique par un partenariat public-privé

Le partenariat public-privé est souligné par la reconnaissance partagée par le PNUE et Microsoft que traiter de l'impact du changement climatique est un défi sérieux qui requiert une réponse globale et complète de tous les secteurs de la société.

" Les défis environnementaux d'aujourd'hui, tels le changement climatique, la pollution et la dégradation des écosystèmes, requièrent une réponse globale et complète de tous les secteurs de la société ", a déclaré Rob Bernard, Stratège en chef de l'environnement, engagement de Microsoft envers le PNUE et ses objectifs. " Notre engagement à aider le PNUE à améliorer la prise de conscience et la compréhension de la durabilité environnementale est aussi reflété dans nos propres efforts pour réduire l'impact des activités et produits de Microsoft ".

Microsoft travaille avec des personnes et des entreprises dans le monde entier afin d'encourager la durabilité environnementale par le biais d'applications pour la facilitation, y compris le télétravail (teleworking), la vidéoconférence, et le commerce électronique. L'entreprise innove également afin de rendre ses logiciels plus efficients en énergie et adhérer à des principes environnementaux judicieux.

À propos du PNUE

La mission du PNUE est de montrer la voie et d'encourager la coopération pour protéger l'environnement. Il se doit aussi d'être une source d'inspiration et d'information pour les États et les populations et un instrument de facilitation leur permettant d'améliorer la qualité de leur vie sans toutefois compromettre celle des générations à venir. Le Programme joue le rôle de catalyseur, de défenseur, d'instructeur et de facilitateur ouvrant à promouvoir l'usage avisé et le développement durable de l'environnement mondial. Ayant son siège à Nairobi, Kenya, le PNUE est très proche des problèmes environnementaux auxquels sont confrontés les pays en voie de développement.

À propos du programme Potentiel illimité de Microsoft

Microsoft, à travers sa vision " Potentiel illimité ", est engagé pour rendre la technologie plus abordable, adaptée et accessible aux 5 milliards de personnes dans le monde qui ne jouissent pas encore de ses bénéfices. L'entreprise souhaite y parvenir en aidant à transformer l'éducation et en encourageant une culture d'innovation, et par ces moyens parvenir à de meilleurs emplois et opportunités. En travaillant avec les gouvernements, les organisations internationales, les ONG et les industries, Microsoft espère parvenir à sa première étape importante - atteindre le prochain milliard de personnes qui ne profitent pas encore de la technologie - d'ici 2015.