Le PNUE annonce les Champions de la Terre 2009 - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Le PNUE annonce les Champions de la Terre 2009

, , , , Les lauréats venant de l'Ethiopie, de l'Inde, de la France, de la Norvège, de la Papouasie - Nouvelle - Guinée et des États - Unis reçoivent les prix lors d'une soirée de Gala à Paris

Paris, 22 Avril 2009 - Six infatigables environnementalistes ainsi qu'une organisation luttant contre la pauvreté en Afrique reçoivent aujourd'hui le Prix Champions de la Terre 2009 du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) pour leur engagement et leur créativité en faveur de notre Planète.

Cette année, les lauréats sont: le ministre de l'environnement norvégien Erik Solheim, l'activiste et ardent défenseur des forêts tropicales et du climat Kevin Conrad, le photographe et pionnier de la sensibilisation du public Yann Arthus-Bertrand, l'entrepreneur de l'énergie éolienne Tulsi Tanti, la spécialiste Biomimétiste Janine Benyus; l'innovateur de recyclage Ron Gonen et l'organisation éthiopienne des jeunesses-Tena Kebena.

Les sept lauréats se sont réunis à Paris pour la Journée de la Terre afin de recevoir leurs trophées lors d'un gala auquel ont assisté plus de 200 personnalités du monde des affaires, de la politique et de la société civile.

Achim Steiner, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif du PNUE, qui a remis les prix aux lauréats, a dit: «Aujourd'hui, nous célébrons et nous honorons sept catalyseurs qui par leurs actions ont contribués de manière positifs aux changements environnementaux, à travers le monde de la politique, des affaires , de la science, de la photographie, de l'efficience des ressources et de la société civile et qui ont remis en question le statu quo et ont démontré à travers les communautés et les pays, de nouvelles solutions de transformation pour faire face aux nouvelles et persistantes menaces environnementales».

«La passion, la créativité, l'intelligence, la vision et le dynamisme unissent chacun de nos lauréats 2009 - des qualités clés urgemment nécessaires à moins de 230 jours de la réunion cruciale de la convention sur le climat des Nations Unies en Décembre. Des qualités aussi indispensables pour transformer la crise actuelle et future en une opportunité pour réaliser une économie verte durable pour le 21e siècle ", a-t-il ajouté.

Cette année, la remise des prix - organisée conjointement avec le sommet annuel « Les Affaires pour l'environnement - Business for the Environment » - s'est éloignée de sa formule habituelle de distribution géographique pour reconnaître les réalisations dans les domaines du leadership politique, des sciences et de l'innovation, de la vision entrepreneuriale, de l'inspiration et de l'action, ainsi que la prochaine génération des Champions.

Leadership politique: Erik Solheim et Kevin Conrad

Erik Solheim, ministre norvégien de l'Environnement et du Développement, a été un défenseur de l'environnement au niveau national et mondial tout au long de sa carrière politique. Il a été, par exemple, à la tête de la mise en oeuvre de la REDD - Réduction des émissions issus de la déforestation et de la dégradation des forêts.

Il a également ouvert la voie à l'adhésion de la Norvège, comme un des membres fondateurs, du Réseau du PNUE pour un climat neutre (CN Net) tout en catalysant l'action de son pays vers une société à faible émission de carbone.

Erik Solheim, a dit: «Ce prix reconnaît la nécessité d'une politique de leadership et d'une action concertée sur l'environnement et le développement, avec les forêts comme cas d'espèce. 17,4 pour cent des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial proviennent des activités forestières. Il est donc crucial que les pays acceptent d'inclure la réduction des émissions provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts dans un nouveau régime climatique mondial. Cela nous aidera à maintenir notre objectif de 2 degrés, évitant ainsi les effets les plus dangereux du changement climatique. "

Son co-lauréat, Kevin Conrad, est le directeur exécutif de la Coalition des pays tropicaux forestiers (Rainforest Nations). Il a défrayé la chronique lors de la conférence des Nations-Unies sur le changement climatique en 2007, à Bali. Lors des discussions, il a exhorté les États-Unis de prendre le leadership sur le changement climatique.

M. Conrad est devenu un militant infatigable et le porte-parole d'une campagne qui prône des réductions fiscales et l'octroi des mesures d'incitation financières pour les pays forestiers. Le but est d'améliorer la gestion des forêts tropicales qui fournissent des services essentiels sur le plan économique aux communautés locales et au niveau global.

Des Millions de dollars sont maintenant investis dans la recherche de moyens créatifs pour améliorer la gestion des forêts tropicales. Il est probable que, lorsque les gouvernements se réuniront à Copenhague en Décembre prochain pour la réunion de l'ONU sur le climat, ces efforts porteront leurs fruits en mobilisant des flux substantiels pour la conservation des forêts et de la nature basée sur le stockage du carbone.

Kevin Conrad, a dit: «Dès aujourd'hui, nous sommes obligés de catalyser une nouvelle "ère environnementale " pour sauvegarder notre avenir. Valoriser les services des écosystèmes des forêts tropicales est une première étape nécessaire. Cependant, pour réussir, nous aurons besoin de beaucoup plus de mesures d'incitations économiques que de théories sur la protection des arbres! "

L'inspiration et l'action: Yann Arthus-Bertrand

Le photographe français Yann Arthus-Bertran, a permit au monde entier de voir notre planète sous une nouvelle lumière - belle, fragile, menacée - à partir de photographies aériennes prises dans les zones les plus reculées du globe.

En 2005, Arthus-Bertrand a formé GoodPlanet.org, une organisation environnementale dont l'objectif est d'éduquer sur le développement durable et d'inviter tous les individus de toutes les cultures et de toutes les origines à réfléchir sur l'avenir des habitants de notre planète. Arthus-Bertrand est en train de préparer un long métrage sur notre planète, qui sera distribué dans le monde entier le 5 Juin 2009 pendant la Journée Mondiale de l'Environnement.

"Je suis heureux de recevoir cette distinction parce qu'elle vient d'une organisation dont j'admire depuis longtemps le travail. L'avenir de l'humanité repose sur notre capacité à protéger notre environnement. Car notre existence même dépend des formes de vie qui nous entourent. Le PNUE porte ce message et essaie de mobiliser les citoyens de la planète, les gouvernements et les entreprises. C'est aussi ce que j'essaie de faire avec mon travail de photographe et avec l'association GoodPlanet que j'ai créée. Car nous sommes tous responsables et nous devons tous agir pour la planète et ses habitants. », a - dit Yann Arthus-Bertrand

Vision Entrepreneuriale: Tulsi Tanti et Ron Gonen

Tulsi Tanti est le président et directeur général de Suzlon Energy, le cinquième plus grand fabricant d'éoliennes dans le monde et le plus important en Asie.

L'industrie des énergies renouvelables génère des milliards de dollars. L'approvisionnement en électricité dans l'entreprise textile de Tulsi Tanti était coûteux et irrégulier. Il a donc décidé à la fin des années 1990 d'explorer l'énergie éolienne, comme une alternative à l'électricité. Son entreprise Suzlon a démontré avec succès que les énergies renouvelables ne sont pas seulement une occasion d'affaires pour les économies développées, mais une contribution majeure au développement durable du monde en développement, un élément clé vers une faible émission de carbone et vers l'économie verte.

Tulsi Tanti a dit: «Je suis fier et honoré de recevoir ce prix et je le dédie aux 14000 familles de Suzlon , qui ont travaillé dur pour transformer mon rêve en une réalité. L'énergie éolienne est l'industrie qui, à mon avis, permettra de faire démarrer l'économie mondiale pendant cette crise. C'est en effet une affaire pour l'environnement, qui a apporté un véritable développement social, économique, écologique et durable ».

L'activiste environnementaliste Ron Gonen, à travers RecycleBank, a contribué à l'augmentation du recyclage à plus de 90 pour cent dans plusieurs communautés aux États-Unis par le biais d'un système de récompense.

L'entreprise, qui s'est maintenant étendu à 18 états, travaille également avec les écoles et exécute un programme pilote avec l'Université Columbia de la ville de New York où des bornes de recyclage ont été mises en place dans des cafétérias et des dortoirs. À ce jour, RecycleBank households a détourné des milliers de tonnes de matières recyclables des sites d'enfouissement, et a sauvé ainsi plus de 98 millions de gallons de pétrole et plus d'un million d'arbres.

"Ron Gonen, a dit: "RecycleBank démontre que lorsque les incitations financières sont alignées, les gens font de bon choix environnementaux. Pour moi, ce prix est une reconnaissance de l'effort, d'un dur labeur. Si vous êtes prêt à ne jamais abandonner, ce qui commence comme une idée peut un jour être reconnue comme un mouvement mondial. "

Science et innovation: Janine Benyus

Janine Benyus, le gagnant dans la catégorie Science et innovation, est une pionnière et une championne du mouvement Biomimicry, qui est à la tête de la révolution de l'éco-conception.

Son livre "Biomimicry: Innovation Inspired by Nature", publié en 1997, inverse notre façon de penser dans le domaine de la conception, des procédés industriels, des produits pharmaceutiques et de l'évolution de l'énergie. Le thème central de Mme Benyus est que, à travers l'observation des plantes, des animaux et des êtres vivants comme les bactéries qui ont évolué au fil des millénaires, on peut trouver des solutions aux problèmes pressants du monde et ouvrir la voie à la création d'entreprises et d'emplois biologiques.

Le travail de Mme Benyus est un puissant argument en faveur de la conservation de la biodiversité, non seulement pour son propre bien, mais comme une stratégie essentielle pour la survie de l'humanité et un centre de ressources naturelles.

Janine Benyus a dit: «Un monde durable existe déjà, dans les prairies, les forêts, la toundra, et les récifs coralliens de notre planète. La recherche de solutions aux problèmes comme le changement climatique doivent commencer ici, l'émulation de la vie de technologies d'amélioration qui ont été testés sur le terrain pour 3,8 milliards d'années. Ce prix est un grand honneur pour tous ceux qui sont en train de façonner le domaine émergent de Biomimétisme, l'innovation inspirée par la nature. "

Champion de la future génération : Tena Kebena

La catégorie Champions de la future génération a été créée pour célébrer la nouvelle génération d'individus et d'organisations dynamiques et passionnés qui font une réelle différence pour l'environnement dans le monde entier. La gagnante est Tena Kebena, une organisation en Éthiopie, qui rassemble environ 80 enfants et jeunes qui ont été le plus souvent rendus orphelins à cause de la pandémie de VIH /SIDA.

Le groupe nettoie et remet en état des décharges d'ordures autour de la ville d'Addis-Abeba par le reboisement, la transformation des montagnes d'ordures en collines vertes parsemée d'arbres, d'herbes et de fleurs.

Les sites sont aussi utilisés pour l'agriculture urbaine - par des méthodes organiques et la collecte des eaux usées, les jeunes jardiniers créent des rangées de légumes. Les fonds récoltés par la vente des produits agricoles permettent de financer les projets et les activités éducatives des enfants.

Tigist Tsegaye, membre de l'organisation Tena Kebena, a dit: "Le Prix Champions de la Terre nous ouvre la porte à tout. Avec ce prix, nous pouvons grandir et aller plus loin. C'est une grande chose pour tous les jeunes du monde, en particulier ceux d'Afrique, et c'est une très bonne occasion pour la génération future. "

Notes aux rédacteurs:

Établi en 2004, le Prix Champions de la Terre est une distinction internationale attribuée chaque année par le PNUE à des personnes ou groupes ayant contribué de manière significative et reconnue, au niveau mondial ou régional, à l'environnement et à sa gestion durable ainsi qu'à la gestion des ressources naturelles de la Planète. Les candidats sont sélectionnés par un jury composé de cadres supérieurs du PNUE, avec l'aide des bureaux régionaux du PNUE.

Aucune récompense monétaire n'est associée au prix, chaque lauréat reçoit un trophée conçu spécialement pour l'occasion à conçu spécialement pour l'occasion a base de matériaux respectueux à l'environnement.

Quelques des Champions de la Terre précédents sont : Helen Clark, l'ancien Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, le Prince Albert II de Monaco; Mme.Massoudeh Ebtekar, l'ancien Vice Président de l'Iran, SE Mikhail Gorbachev de la Fédération de la Russie; SAR Prince Hassan Bin Talal de la Jordanie, Jacques Rogge et le Comité International Olympique, et Al Gore, l'ancien Vice Président des Etats-Unis.

Pour plus d'information, visitez le site web des Champions de la Terre du PNUE :

http://www.unep.org/champions/french

Le Sommet « Business for the Environment » rassemble des centaines de leaders des entreprises, de la société civile, des organisations internationales et des gouvernements à Paris, le 22-23 Avril pour discuter les moyens de renforcer la croissance verte autour du globe. La conférence est co-organisée par le PNUE et le Pacte mondial des Nations Unies.

Pour plus d'information visitez : www.b4esummit.com