Cinq lauréats pour la première édition du Prix Green Star - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Cinq lauréats pour la première édition du Prix Green Star

, , Bruxelles, 7 mai 2009 – Un centre de recherche brésilien et un laboratoire suisse de pointe sont élus parmi les gagnants de la première édition du Prix Green Star, annoncés aujourd'hui à Bruxelles.

Le Prix Green Star récompense des individus, des organisations et des gouvernements qui font preuve d'efforts particulièrement remarquables dans la prévention, la préparation et la réponse aux impacts sur l'environnement causés par les catastrophes naturelles et d'origine humaine.

Les gagnants de 2009 sont Mike Cowing du Programme des Nations Unies pour l'Environnement; le Centre d'Appui Scientifique en Situations de Catastrophes (CENACID) de l'Université Fédérale du Paraná au Brésil, le laboratoire suisse Spiez; le Gouvernement des Pays-Bas et le Gouvernement de Suède.

«Ces tout premiers lauréats du prix Green Star ont fait preuve d'une capacité et d'un engagement remarquables dans leur réponse aux situations d'urgences environnementales, ainsi que dans l'assistance immédiate ou à long terme apportée aux populations affectées. En raison du changement climatique et de l'augmentation de la fréquence et de l'intensité de ces désastres, il est essentiel que le monde prenne conscience de l'importance des urgences environnementales et soit informé sur les meilleurs moyens d'y donner une réponse rapide et adaptée», indique Alexander Likhotal, Président de la Croix-Verte Internationale.

Ce prix est né d'une initiative conjointe de la Croix-Verte Internationale, du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) et du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (BCAH).

«Le prix met l'accent sur les conséquences que les catastrophes naturelles ou d'origine humaine ont sur l'environnement. J'ai l'espoir qu'une meilleure prise de conscience des effets écologiques de ces situations d'urgence nous permettra d'améliorer la réponse aux désastres à venir en impliquant davantage d'acteurs», a déclaré John Holmes, Sous-secrétaire général aux Affaires Humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies.

Le Prix Green Star est une reconnaissance des efforts des lauréats, dont le travail contribue à la stabilité des sociétés en situation de post-crise, a déclaré le Sous-secrétaire général de l'ONU et directeur exécutif du PNUE Achim Steiner.

«Les liens entre la dégradation de l'environnement, l'épuisement des ressources naturelles et les conflits potentiels se font de plus en plus évidents aux yeux de la communauté internationale et représenteront un défi de plus en plus important, à moins de traiter par une approche globale le changement climatique et les stratégies de développement non-viables » a indiqué M. Steiner.

«Il faut que 2009 soit non seulement l'année où le monde aboutira à la conclusion d'un nouvel accord global sur le climat, mais aussi l'année où commence la mise en oeuvre d'une Économie Verte – une économie qui accélère le passage à un système de gestion des ressources plus efficace, limitant l'émission de dioxyde de carbone, favorisant l'innovation, des bonnes conditions de travail, et l'équité entre les pays et les communautés, en particulier dans les zones les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète» a-t-il ajouté.

La nouvelle formule du Prix Green Star constitue un tremplin pour promouvoir et développer la participation de la communauté internationale à la prévention, la préparation et la réponse à différents types d'urgences environnementales.

Un jury international formé par des experts en urgences environnementales a élu les gagnants – deux gouvernements, deux organisations et un individu – sur la base du travail que ceux-ci ont réalisé dans une série de domaines, notamment dans des missions internationales de renforcement des capacités visant à aider les pays à se préparer à des situations d'urgences environnementales, et dans l'appui aux missions internationales de réponse aux urgences environnementales intervenant dans les pays affectés.

La cérémonie de remise des prix se tient parallèlement à la 8ème réunion du Groupe consultatif international sur les situations d'urgences environnementales (AGEE), organisée cette année par la Commission Européenne.

Lors de sa septième réunion en juin 2007, l'AGEE avait recommandé la création d'un prix afin de faire connaître la gravité des situations d'urgences environnementales. Celles-ci se définissent comme le déclenchement soudain d'une catastrophe ou d'un accident résultant de facteurs naturels, technologiques, ou d'origine humaine, ou par une combinaison de ces facteurs, causant ou susceptible de causer de graves dégâts pour l'environnement et constituant un danger pour la santé humaine et les moyens de subsistance des communautés.

De plus amples informations sur le Prix Green Star et sur tous les gagnants, notamment leurs photos et biographies, sont disponibles sur ce lien : www.unep.org/greenstar

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Nick Nuttal, UNEP – + 254 20 7623084 / mobile + 254 733 632755 / nick.nuttall@unep.org

Michelle Laug, Green Cross International – michelle.laug@gci.ch - +41.22.789.16.62

Matthew Conway, Joint UNEP/OCHA Environment Unit – conwaym@un.org - +41.79.506.1200