L'OMC et le PNUE lancent un rapport expliquant pour la première fois les liens entre le commerce et le changement climatique - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

L'OMC et le PNUE lancent un rapport expliquant pour la première fois les liens entre le commerce et le changement climatique

, , Le monde ne peut pas continuer à faire comme si de rien n'était et il est absolument nécessaire de mener à bien les négociations en cours sur le changement climatique et sur l'ouverture du commerce.

26 juin 2009 - L'économie mondiale sera probablement affectée par le changement climatique, qui touchera plus particulièrement des secteurs importants pour les pays en développement, comme l'agriculture, la foresterie, la pêche, le tourisme et l'infrastructure de transport. Ces effets auront souvent des implications pour le commerce international.

L'ouverture du commerce et la lutte contre le changement climatique peuvent se renforcer mutuellement pour contribuer à la création d'une économie pauvre en carbone, affirme le nouveau rapport. Contrairement à ce que disent certains, le commerce et l'ouverture commerciale peuvent avoir un effet et positif sur les émissions de gaz à effet et de serre, et ce de diverses façons, notamment en accélérant le transfert de technologies propres et en permettant aux pays en développement d'adapter ces technologies aux conditions locales.

L'augmentation des revenus liée à l'ouverture commerciale peut aussi modifier la dynamique et les aspirations sociales en donnant aux sociétés riches la possibilité d'exiger des normes environnementales plus strictes, concernant notamment les émissions de gaz à effet de serre. En outre, il est établi que l'ouverture du commerce

conjuguée à des mesures de lutte contre le changement climatique peut servir de catalyseur à l'innovation au niveau mondial, notamment au développement de nouveaux produits et de nouveaux procédés qui pourraient encourager la création d'entreprises de technologies propres.

De nombreux pays ont adopté des politiques nationales, allant des instruments réglementaires classiques aux incitations économiques et aux mesures financières, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et accroître l'efficacité énergétique. Le rapport met en lumière les effets que cet ensemble complexe de mesures pourrait avoir sur le commerce international et sur le système commercial multilatéral. Au cours des dernières années, il y a eu une prolifération de prescriptions techniques (normes volontaires et systèmes d'étiquetage) concernant les produits respectueux du climat et l'efficacité énergétique.

On a aussi observé récemment une augmentation du nombre de programmes d'aide financière en faveur de l'utilisation des énergies renouvelables.

Le rapport examine aussi en détail deux types particuliers de mécanismes de prix utilisés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre: les taxes et les systèmes d'échange de droits d'émission. De plus, il se fait l'écho du débat en cours sur les mesures visant à empêcher les fuites de carbone et à protéger la compétitivité, en particulier les mesures à la frontière.

Dans l'ensemble, le rapport montre qu'il est possible, dans le cadre des règles de l'OMC, de lutter contre le changement climatique au niveau national. Toutefois, la pertinence des règles de l'OMC au regard des politiques d'atténuation du changement climatique, les répercussions de ces mesures sur le commerce et leur efficacité environnementale dépendront en grande partie de la manière dont les politiques sont conçues et des conditions spécifiques de leur application.

OMC

Anoush der Boghossian, administratrice chargée de la presse, Division de l'information et des relations extérieures,tél.: +41 22 739 50 75, mobile: +41 78 785 67 50, fax: +41 22 739 54 58, courriel: anoush.derboghossian@wto.org

PNUE

Nick Nuttall, porte-parole du PNUE,Bureau du Directeur exécutif,tél.: +254 20 762 3084, mobile: +254 733 632 755, ou en déplacement: +41 795 965 737, courriel: nick.nuttall@unep.org

ou

Jay Dowle, responsable des communications, Initiative pour une économie verte et Initiative fi nancière du PNUE, tél.: +41 22 917 8691,mobile: +41 76 586 3628,courriel:jay.dowle@unep.ch

 



 

 

Autres Liens

Rapport de l'OMC/PNUE: Commerce et Changement Climatique

Commerce et Changement Climatique: Brochure de l'OMC/PNUE

Version espagnole du Communiqué de presse

 

Follow Us

Keep up to date with UNEP events on Facebook, Twitter and You Tube.

Twitter Facebook You Tube



UNEP on Facebook