Les pays s'engagent à intensifier leur coopération pour le développement durable - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文][Español]
 

Les pays s'engagent à intensifier leur coopération pour le développement durable

, , , Bali, 26 février 2010 - Les gouvernements se sont engagés vendredi à intensifier et améliorer la coopération globale sur le changement climatique et la protection de l'environnement, dans une déclaration publiée à l'issue du Forum ministériel mondial sur l'environnement organisé cette semaine par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), à Bali en Indonésie.

La refonte du système institutionnel global s'avère nécessaire pour gérer les questions climatiques et environnementales, spécifiquement la protection de la biodiversité et la réduction des émissions de carbone, ont-ils souligné.

« A peine plus d'un mois après la conférence de Copenhague, les ministres de l'environnement ont parlé d'une seule voix, claire et sans équivoque » s'est réjoui le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

En début de semaine, les gouvernements, réunis en session extraordinaire, se sont également engagés à intensifier leurs coopérations sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination (Convention de Bâle), sur le commerce international de certains produits chimiques et pesticides (Convention de Rotterdam) et sur l'interdiction de certains polluants organiques persistants (Convention de Stockholm).

Face à la dégradation continue de l'environnement, aux menaces des pollutions et déchets chimiques, aux défis du changement climatique, l'immobilisme n'est pas une option, a dit Achim Steiner.

Le monde comptera 9 milliards d'individus d'ici 2050, ce qui rend la transition vers des économies durables nécessaire et urgente, a-t-il ajouté.

Après le sommet de Copenhague, l'objectif est de parvenir à un accord satisfaisant à la prochaine rencontre mondiale sur le changement climatique et la protection de l'environnement qui se déroulera cette année au mois de novembre à Cancun, au Mexique.

UN NEWS