Changements climatiques: Les Etats arabes face à l'aggravation des pénuries en eau - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English]
 

Changements climatiques: Les Etats arabes face à l'aggravation des pénuries en eau

, Le rapport du PNUE est lancé au siège de la Ligue des Etats arabes au Caire.

15 Mars 2010 - Les changements climatiques, l'insécurité alimentaire, la diminution de la disponibilité de l'eau et le fort taux de chômage sont autant de défis que les pays arabes doivent relever, indique un rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

« Un des facteurs qui est à la fois un défi émergeant et persistant est l'eau », a dit le Secrétaire général adjoint de l'ONU et Directeur général du PNUE, Achim Steiner.

« Les pays arabes sont maintenant parmi les pays où le stress hydrique est le plus important du monde », a t-il ajouté

Le rapport constate une diminution de la disponibilité de l'eau par habitant avec une moyenne de seulement 1.000 m3 par habitant.

Il prédit que la région sera parmi la plus durement touchée par les changements climatiques qui entraîneront des pertes de zones côtières, davantage de sécheresse et l'intensification de la désertification et du stress hydrique.

Il est dans l'intérêt de tous les pays de la région de s'engager dans les négociations sur les changements climatiques et de préparer la Conférence des Nations Unies sur le climat qui se déroulera en novembre prochain à Cancun au Mexique, a dit Achim Steiner.

Il a estimé que si les politiques et les ressources étaient mieux focalisées, la région pourrait être un chef de file pour le développement durable et l'économie verte pour des millions de personnes.

Le rapport note également que la pauvreté reste un grand problème dans la plupart des pays arabes, avec un taux régional de chômage de 13.7%, soit le double de la moyenne mondiale.