Des experts examinent l'impact de l'économie verte sur la société et l'environnement - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Des experts examinent l'impact de l'économie verte sur la société et l'environnement

, Genève, le 8 avril 2010 - Des experts de 75 pays étaient réunis ce jeudi à Genève pour discuter des impacts sociaux et environnementaux de la transition vers une économie plus respectueuse de l'environnement, lors d'une conférence organisée par les Nations Unies.

Plus de 600 délégués de la 30e Conférence annuelle de l'Association internationale pour l'évaluation des impacts (IAIA), accueillie par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), devaient examiner cinq secteurs d'activité où des opportunités importantes en matière d'investissement vert existent : l'agriculture, l'industrie, le tourisme, les villes et les transports.

«Quand ils se sont réunis à Bali il y a deux mois, les ministres de l'environnement du monde entier ont déclaré que les impacts des politiques économiques écologiques devraient être évalués, en particulier les aspects environnementaux, sociaux et économiques'', a dit Achim Steiner, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif du PNUE.

«Les professionnels spécialisés dans les évaluations d'impact ont donc un rôle important à jouer pour proposer des choix plus intelligentes et plus durables à leurs clients, que ce soit des gouvernements, des entreprises, des autorités locales ou la société civile. Ces choix peuvent orienter les investissements afin que ceux-ci répondent aux besoins locaux, nationaux et régionaux tout en répondant à un ordre du jour plus large qu'est le développement durable à faible émissions de carbone, d'éradication de la pauvreté et la création d'emplois décents», a-t-il ajouté.

Un des objectifs clés de la conférence - organisée pour la première fois par une agence des Nations Unies - est de présenter les outils et les méthodes qui aideront les pays à évaluer et à identifier quels sont les investissements verts à faire.

S'exprimant à Genève, Nick Taylor, président de l'IAIA, a déclaré que les délégués présents à la réunion, qui doit durer six jours, devront partager leurs idées et leurs perspectives sur la façon dont l'analyse d'impact peut aider à résoudre un ensemble complexe de problèmes mondiaux.

"Un champ de plus en plus vaste d'expertise et d'évaluation d'impact permet d'évaluer les liens entre les investissements et l'environnement, la santé, la création d'emplois, la diversification économique et la réduction de la pauvreté. Ce forum se tient à un moment où l'on observe un regain d'intérêt dans le potentiel des études d'impact, il est donc essentiel que les experts échangent des informations et contribuent à la constitution d'un corpus de connaissances global », a déclaré M. Taylor.

Le rapport du PNUE sur « L'économie verte », qui sera publié plus tard dans l'année, présentera une évaluation approfondie de 10 secteurs en se basant sur des analyses économiques et des modélisations informatiques. Trois des auteurs du rapport seront sur place, lors de la conférence, pour partager certaines analyses préliminaires présentés dans le rapport.

Les conférenciers qui s'exprimeront à cette occasion seront M. Steiner; Mme Michèle Künzler, membre du conseil d'état de Genève et canton de Genève; M. Gérard Poffet, directeur adjoint du bureau fédéral de l'environnement, et M. Taylor. Des discours préliminaires seront prononcés par le Dr. Lars Lundquist, qui dirige les activités de recherche et développement liées à l'évaluation environnementale de l'emballage des produits Nestlé, et par le Dr. Per Sandberg, directeur général et chef du projet «Vision 2050 » au Conseil mondial des entreprises pour le développement durable.

La conférence, tenue au Centre international de conférences de Genève (CICG), accueillera des spécialistes en évaluation d'impact, des experts internationaux, des décideurs du secteur industriel, des représentants de gouvernements, des consultants, des organismes donateurs, des ONG et des universités. La conférence se terminera ce dimanche.

Notes aux rédacteurs:

Initiative « économie verte » du PNUE

Dirigé par le PNUE, l'initiative « économie verte » (GEI) de l'ONU est conçue pour aider les gouvernements à «verdir» leurs économies en remodelant et en recentrant leur politiques, leur investissements et leur dépenses autours d'une série de secteurs clefs tels que les technologies propres, les énergies renouvelables, les transports écologiques, la gestion des déchets, l'agriculture durable et l'aménagement des forêts.

Alors que les gouvernements du monde entier cherchent à élaborer des réponses aux défis que posent les crises financière, économique, alimentaire, énergétique et climatique, le GEI offre une démonstration macroéconomiques convaincante et des conseils techniques en ce qui concerne la mise au point des politiques et des programmes d'investissement dans principaux secteurs économiques comme moyen de stimuler le développement économique, de diminuer la production de déchets, de créer des emplois et de lutter contre la pauvreté, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, l'extraction et l'utilisation de moins de ressources naturelles.

Voir: www.unep.org / greeneconomy

Association internationale pour l'évaluation d'impact

L'Association internationale pour l'évaluation d'impact (IAIA) est un réseau mondial qui vise à promouvoir de meilleures pratiques dans l'utilisation des évaluations d'impact afin de prendre des décisions éclairées concernant les politiques, programmes, plans et projets.

L'IAIA a été créée en 1980 et a permis de réunir des chercheurs, des praticiens et des utilisateurs de différents types d'évaluation de l'impact du monde entier. L'IAIA est constituée de 1.600 membres de plus de 120 pays, représentant de nombreuses disciplines et professions. Ses membres comprennent des planificateurs, des gestionnaires, des défenseurs de l'intérêt public, des représentants de gouvernements, des administrateurs, des consultants privés, des analystes politiques, des universitaires, des enseignants, des collèges et des étudiants.

Les activités de l'IAIA visent à (1) élaborer des approches et des pratiques globales pour des évaluations d'impact intégrées, (2) améliorer les procédures et les méthodes d'évaluation pour les applications pratiques; (3) promouvoir la formation dans le secteur de l'évaluation d'impact et augmenter la compréhension du public dans ce domaine; (4) fournir un gage de qualité et de professionnalisme, entre autre au moyen de la validation des articles par d'autres spécialistes etc., et (5) échanger des informations entre les différents réseaux, fournir des publications en temps opportun, et organiser des rencontres professionnelles.

Voir: www.iaia.org

Pour de plus amples informations, veuillez contacter: Nick Nuttall, Porte-parole et responsable des médias, +41 795 965 737 ou 254 733632755 ou nick.nuttall@unep.org

Moira O'Brien-Malone, Chef des Communications DTIE du PNUE à Paris, Tel: +33 1 44 37 76 12 ou moira.obrien-Malone@unep.org

Nick Taylor, président de l'IAIA, n.taylor@tba.co.nz