Action 21 - Chapitre 32: RENFORCEMENT DU ROLE DES AGRICULTEURS - United Nations Environment Programme (UNEP)
Ressources pour:
  Gouvernements
  Scientifiques et chercheurs
  Journalistes
  ONG/Société Civile

 

 Imprimer [English]
 

Chapitre 32: RENFORCEMENT DU ROLE DES AGRICULTEURS

INTRODUCTION

DOMAINE D'ACTIVITE

Principes d'action

32.1 L'agriculture occupe un tiers de la surface de la plante et constitue l'activit centrale d'une bonne partie de la population mondiale. Les activits agricoles se droulent en troit contact avec la nature, la faisant fructifier en produisant des ressources renouvelables tout en la fragilisant en cas de surexploitation ou de mauvaise gestion.

32.2 Les mnages ruraux, les populations autochtones et leurs communauts, et les agriculteurs familiaux, qui sont souvent des femmes, sont depuis longtemps les gardiens d'une grande partie des ressources de la terre. Les agriculteurs doivent prserver leur environnement physique dans la mesure o leur subsistance en dpend. Depuis 20 ans, la production agricole a, dans son ensemble, augment de faon impressionnante. Toutefois, dans certaines rgions, cette augmentation a t rduite nant par la croissance de la population, par la dette extrieure ou par la chute des cours des produits de base. En outre, les ressources naturelles dont dpend l'activit agricole doivent recevoir des soins appropris et la durabilit des systmes de production agricole suscite une inquitude grandissante.

32.3 Les agriculteurs doivent tre au centre des mesures prises pour instaurer une agriculture durable dans les pays tant dvelopps qu'en dveloppement, et un grand nombre de secteurs de programme d'Action 21 sont lis cet objectif. Une grande partie de la population rurale des pays en dveloppement dpend essentiellement d'une agriculture de subsistance petite chelle faisant appel une main-d'oeuvre familiale. Elle ne dispose toutefois que d'un accs limit aux ressources, la technique et d'autres moyens d'existence et de production. Elle se livre de ce fait une surexploitation des ressources naturelles, y compris des terres marginales.

32.4 Le dveloppement durable des populations des cosystmes marginaux et fragiles est lui aussi abord dans Action 21. La russite des programmes dpend avant tout de la motivation et de l'attitude de chaque agriculteur ainsi que de l'existence de politiques gouvernementales encourageant les agriculteurs grer leurs ressources naturelles de faon efficiente et cologiquement viable. Les agriculteurs, en particulier les femmes, doivent faire face de nombreuses incertitudes conomiques, juridiques et institutionnelles lorsqu'ils investissent dans leurs terres et autres ressources. La solution pour changer le comportement des populations et appliquer des stratgies d'agriculture cologiquement viable est de dcentraliser le processus dcisionnel en faveur des organisations locales et communautaires. Le secteur de programme dont il est question ici porte sur les activits susceptibles de contribuer la ralisation de cet objectif.

* Dans le prsent chapitre, le terme "agriculteurs" se rfre dans tous les cas l'ensemble des populations rurales qui assurent leur subsistance en menant des activits comme la production agricole, la pche ou la sylviculture. Le terme "agriculture" recouvre aussi la pche et la sylviculture.

Objectifs

32.5 Les objectifs suivants sont proposs :

a) Promouvoir la mise en place d'un processus dcisionnel dcentralis en crant des organisations locales ou de village ou en renforant celles qui existent dj de faon confrer pouvoirs et responsabilits aux utilisateurs primaires des ressources naturelles;

b) Renforcer et amliorer la situation juridique des femmes et des groupes vulnrables en matire d'accs la terre et de droits fonciers;

c) Promouvoir et encourager des pratiques et techniques agricoles cologiquement viables;

d) Introduire ou renforcer des politiques qui encouragent l'autosuffisance en matire de techniques agricoles exigeant peu de facteurs de production et d'nergie, y compris les pratiques locales, et des mcanismes de fixation des prix qui incorporent les cots cologiques;

e) Elaborer un cadre d'action qui, au moyen d'incitations et d'avantages, encourage les agriculteurs adopter des pratiques agricoles efficientes et cologiquement viables;

f) Accrotre la participation des agriculteurs et agricultrices la conception et l'excution des politiques conues aux fins susmentionnes par l'intermdiaire des organismes qui les reprsentent.

Activits

a) Activits relatives la gestion

32.6 Les gouvernements devraient :

a) Assurer l'excution des programmes relatifs la promotion de moyens de subsistance, d'une agriculture et d'un dveloppement rural viables, la gestion des cosystmes fragiles, l'utilisation des ressources en eau des fins agricoles et la gestion intgre des ressources naturelles;

b) Promouvoir les mcanismes de fixation des prix, les politiques commerciales, les incitations fiscales et les autres instruments qui ont une influence positive sur les dcisions de chaque agriculteur concernant l'utilisation efficiente et cologiquement durable des ressources naturelles et tiennent pleinement compte de l'impact de ces dcisions sur les mnages, la scurit alimentaire, les revenus agricoles, l'emploi et l'environnement;

c) Faire participer les agriculteurs et les organismes qui les reprsentent au processus d'laboration des politiques;

d) Protger, reconnatre et institutionnaliser les droits fonciers des femmes, ainsi que leur droit d'avoir accs la terre, au crdit, la technologie, aux facteurs de production agricole et la formation;

e) Appuyer la cration d'organisations d'agriculteurs en assurant les conditions juridiques et sociales ncessaires.

32.7 L'appui aux organisations d'agriculteurs pourrait tre fourni de la faon suivante :

a) Les centres de recherche nationaux et internationaux devraient cooprer avec les agriculteurs la mise au point de techniques agricoles non polluantes et adaptes aux lieux d'utilisation;

b) Les gouvernements, les institutions multilatrales et bilatrales de dveloppement et les organisations non gouvernementales devraient collaborer avec les organisations d'agriculteurs afin d'laborer des projets de dveloppement agricole spcifiques aux diverses zones agro-cologiques.

b) Donnes et informations

32.8 Les gouvernements et les organisations d'agriculteurs devraient :

a) Mettre en place des mcanismes de documentation, de synthse et de diffusion des connaissances, pratiques et donnes d'exprience tires des projets de faon mettre profit les enseignements des interventions passes lors de l'laboration et de l'application des politiques concernant les populations travaillant dans l'agriculture, la sylviculture et la pche;

b) Crer des rseaux d'change de donnes d'exprience concernant l'agriculture qui contribuent prserver les terres, l'eau et les forts, rduire au minimum le recours aux produits chimiques et limiter ou rutiliser les dchets agricoles;

c) Elaborer des projets pilotes et des services de vulgarisation en faisant appel aux connaissances des agricultrices.

c) Coopration internationale et rgionale

32.9 La FAO, le FIDA, le PAM, la Banque mondiale, les banques rgionales de dveloppement et les autres organismes internationaux s'intressant au dveloppement rural devraient faire participer leurs travaux les agriculteurs et les organismes qui les reprsentent, selon que de besoin.

32.10 Les organisations qui reprsentent les agriculteurs devraient tablir des programmes en vue de crer et d'appuyer des organisations de ce type, en particulier dans les pays en dveloppement.

Moyens d'excution

a) Financement et valuation des cots

32.11 Les ressources financires ncessaires ce domaine d'activit sont estimes dans le chapitre 14 (Dveloppement agricole et rural durable) et en particulier dans le domaine d'activit intitul "Participation de la population et promotion de la mise en valeur des ressources humaines pour une agriculture viable". Les cots mentionns au titre des chapitres 3 (Lutte contre la pauvret), 12 (Gestion des cosystmes fragiles : lutte contre la dsertification et la scheresse) et 13 (Gestion des cosystmes fragiles : mise en valeur durable des montagnes) s'appliquent galement au prsent domaine d'activit.

b) Moyens scientifiques et techniques

32.12 En coopration avec les organismes de recherche nationaux et les organisations non gouvernementales, les gouvernements et les organisations internationales comptentes devraient, le cas chant :

a) Mettre au point des techniques agricoles cologiquement rationnelles pour accrotre les rendements, prserver la qualit des terres, recycler les lments nutritifs, conomiser l'eau et l'nergie et lutter contre les parasites et les mauvaises herbes;

b) Raliser des tudes sur les types d'agriculture qui mobilisent beaucoup de ressources et sur ceux qui en utilisent peu afin de comparer leur productivit et leur durabilit. Ces recherches devraient porter de prfrence sur diffrents contextes cologiques et sociologiques;

c) Appuyer les recherches sur la mcanisation de faon optimiser l'effort des cultivateurs et des animaux de trait ainsi que les outils manuels et le matriel traction animale qui sont d'une utilisation et d'un entretien faciles. Lors de la mise au point de techniques agricoles, il faudrait galement tenir compte des ressources dont disposent les agriculteurs et du rle des animaux dans les exploitations agricoles familiales et dans l'cologie.

c) Mise en valeur des ressources humaines

32.13 Avec l'appui des institutions multilatrales et bilatrales de dveloppement et des organisations scientifiques, les gouvernements devraient laborer pour les coles et tablissements de formation dans les domaines de l'agronomie, des programmes d'enseignement qui intgrent l'cologie. Les programmes interdisciplinaires combinant l'cologie l'agriculture jouent un rle essentiel dans la formation d'une nouvelle gnration de spcialistes de ces domaines et d'agents de vulgarisation sur le terrain.

d) Renforcement des capacits

32.14 Les gouvernements devraient, eu gard la situation particulire de chaque pays :

a) Crer les mcanismes institutionnels et juridiques ncessaires pour donner un droit d'occupation effectif des terres aux agriculteurs. L'absence de lois sur les droits fonciers et les droits de pche a fait obstacle la participation de nombreuses communauts agricoles des pays en dveloppement la lutte contre la dgradation des sols;

b) Renforcer les institutions rurales mme d'accrotre la durabilit au moyen de systmes de crdit grs localement et d'une assistance technique, d'installations pour la production et la distribution locales de facteurs, de matriel appropri et de petites units de traitement, et de systmes de commercialisation et de distribution;

c) Crer des mcanismes permettant aux agriculteurs, en particulier aux agricultrices et aux agriculteurs de groupes autochtones, d'avoir davantage accs la formation dans les domaines de l'agriculture, au crdit et l'utilisation de techniques amliores pour assurer la scurit alimentaire.