Mises à jour quotidiennes: JOUR 1 | JOUR 2 | JOUR 3 | JOUR 4
 

 Le CA aujourd’hui - 23 février 2011

Événements parallèles


Impact rapide sur le changement climatique: la possibilité de réduire les forceurs climatiques de courte durée


Contexte

Les forceurs à court terme du changement climatique sont constitués des substances telles que le méthane, le carbone noir (suie), l'ozone troposphérique et de nombreux autres hydro-fluorocarbures qui ont un impact significatif sur le changement climatique, et une durée de vie relativement courte dans l'atmosphère par rapport au CO2 et aux autres gaz à effet de serre. Une évaluation récente parrainée par le PNUE et l'OMM montre qu'il est possible de ralentir le rythme du réchauffement de la planète très rapidement en réduisant les concentrations de telles substances dans l'atmosphère. Réduire les forceurs climatiques de courte durée permettrait non seulement d'améliorer la protection du climat, mais aussi d’améliorer la santé humaine, l'agriculture, et les services écosystèmiques, tout en réduisant la pollution de l'air. Cet événement consistait donc à dévoiler les résultats de l’évaluation scientifique du PNUE et de l’OMM, et de présenter des options politiques qui pourraient faire partie d'un plan d'action global pour ralentir les changements climatiques en ciblant les forces à court terme.



Synopsis

Cette événement parallèle a été co-pré sidé et animé par S. E. Mr. Andreas Carlgren (Ministre de l'environnement sué dois) et S. E. Dr. Mohammed Mahmoud Hasan (Ministre bangladais de l'environnement et des forêts). Des exposé s ont é té pré senté s par le Dr. Frank Raes (Responsable de l’Unité sur les changements climatiques au Centre de recherche de la Commission européenne et de l'Italie), le Dr. Johan Kuylenstierna (Directeur de l’Institut de Stockholm pour l’environment Institute, au Royaume-Uni) et le Dr. Bradnee Chambers (Responsable de l’Unité Politique & Articulations au PNUE/DELC). Pané listes: S. E. M. Daniel Reifsynder (Secré taire d’É tat adjoint des É tats Unis), le Dr. Christian Blondin (Directeur des Relations exté rieures à l’Organisation mé té orologique mondiale), Mme. Pam Pearson (de l’Initiative de veille mondiale de la cryosphère), et Mme. Lorna Omuodo (Fondatrice de la Fondation Jatropha vanille, à Nairobi, au Kenya).


Les deux premiers orateurs ont fait la lumière sur le thème des forceurs climatiques de courte durée et les avantages potentiels de leur réduction dans l'atmosphère. Le troisième orateur a présenté des options politiques pour les réduire. Les principales questions soulevées par les intervenants au cours de la discussion ont étéles suivantes:

 

  • La nécessité d'une sensibilisation sur les potentialités qui existent dans la réduction des forceurs climatiques de courte durée, en particulier chez les décideurs politique.

  • La nécessité de reconnaître que la réduction des forceurs climatiques à court terme ne suffiront pas à atteindre l'objectif de limitation de l'augmentation des température mondiale en dessous des 2 °C. D'où l'importance d'adopter une approche intégrée comprenant des mesures pour réduire les forceurs de courte durée et le CO2.

  • La nécessité de tirer profit immédiatement de la réduction des forceurs climatiques de courte durée.


L'événement a été conclu par un vote de grâce donné par le professeur Joseph Alcamo (Responsable scientifique au PNUE).