Un protocole clé signé à la conférence sur l'environnement des pays de la mer caspienne vr, dec 14, 2012

A Moscou (Fédération de Russie), les cinq États de la mer Caspienne ont réaffirmé leur volonté ferme de protéger l'environnement marin de la mer Caspienne et se sont engagés à maintenir une coopération étroite dans la lutte contre des défis environnementaux .

| English    

Pagophilus groenlandicus in the White Sea, Gulf Kandalakshskom

,

Moscou (Fédération de Russie), 12 Décembre 2012 - Les pays de la mer Caspienne ont franchi une nouvelle étape cruciale en adoptant et en signant un nouveau protocole relatif à la Convention-cadre pour la protection du milieu marin de la mer Caspienne (Convention de Téhéran) - Le Protocole pour la protection de la mer Caspienne contre la pollution  provenant de sources tellurique (LBSA Protocol).

Du 10 au 12 Décembre 2012, les ministres et représentants gouvernementaux de haut niveau de la Fédération de la République d'Azerbaïdjan, la République islamique d'Iran, la Russie, la République du Kazakhstan et le Turkménistan se sont réunis à Moscou pour la quatrième réunion de la Conférence de la Convention des Parties (CdP-4). La Conférence des Parties a été accueillie par le Gouvernement de la Fédération de Russie et des représentants de l'Union européenne, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Programme des Nations Unies pour le développement (le PNUD),  l'Organisation maritime internationale (l'OMI), l'organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et d'autres observateurs internationaux. Ce progrès remarquable fait suite à l'adoption en 2011 et la signature du Protocole de Aktau sur la préparation, la lutte et la coopération régionale dans la lutte contre les incidents de  pollution liés au pétrole, à la COP3 au Kazakhstan.

Le processus lié à  l'amélioration de l'environnement de la mer caspienne a été soutenu pendant de nombreuses années par le PNUD, la Facilité pour l'environnement global, l'Union européenne et d'autres donateurs internationaux. Il a été suivi par l'historique signature de la convention de Téhéran en 2003 et son entrée en vigueur en août 2006. Cela s'est traduit par un renforcement de la coopération entre les 5 Etats de la mer Caspienne qui arrive à un moment crucial où on assiste à une croissance sans précédent de l'exploitation de pétrole et de gaz ainsi que du transport dans la région.

La signature du Protocole LBSA à Moscou est une étape importante dans le processus, car il permet de répondre à l'une des principales menaces écologiques sur l'environnement de la mer Caspienne et vise à protéger les côtes et les eaux contre les effets néfastes de la pollution de sources terrestres comme l'agriculture, l'industrie et les établissements urbains.

La Conférence des Parties  de Moscou a jeté les bases de la mise en œuvre d'un suivi  environnementale ainsi qu'un programme dont le but sera de fournir des informations et des données harmonisées et régulières entre les pays.

En évaluant les progrès accomplis par les États de la mer Caspienne à travers les années, et en particulier à la CdP-4, le Secrétaire Général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif du PNUE,M.Achim Steiner a rappelé que: « La coopération environnementale est une base essentielle pour assurer le développement économique et social global de la région, et représente  une première étape cruciale  vers la voie de l'économie verte, la gestion équitable des ressources, et un avenir durable pour tous les Etats de la mer Caspienne ».

Note aux éditeurs:

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) à travers son Bureau régional pour l'Europe accueille le Secrétariat en intérim de la Convention de Téhéran.

Le PNUE a une longue histoire de développement et de soutien aux conventionssur l'environnement, contribuant ainsi au développement et à la mise en œuvre progressive des lois relatives à l'environnement sur le plan international et apporte un soutien aux Etats membres à répondre à leurs obligations relatives aux conventions.


Pour plus d'informations, Veuillez  contacter:

Mahir Aliyev, Coordonnateur régional, Bureau régional du PNUE pour l'Europe-Genève, Suisse +41 22 917 86 62, Courriel: Mahir.Aliyev @ unep.org

 
comments powered by Disqus