Les liens entre la santé et l'environnement à la une de la Conférence majeure des Nations Unies pour les jeunes ma, feb 11, 2013

Lancement du rapport GEO-5 pour la jeunesse qui présente les solutions développées par les jeunes face aux défis de l'environnement

| English   | 中文  

Opening session on the TUNZA International Youth Conference at UNEP Headquarters in Nairobi, Kenya

, ,

Nairobi, 11 février 2013- Les actions pour endiguer le gaspillage alimentaire et exploiter le pouvoir des médias sociaux pour promouvoir des styles de vies durables sont parmi les thématiques abordées dans l'agenda de la Conférence majeure des Nations Unies des Jeunes  sur l'environnement qui a lieu aujourd'hui à Nairobi, au Kenya.

250 jeunes délégués venant de plus de 100 pays assisteront à l'édition 2013 de la Conférence internationale TUNZA sur l'Environnement. Lors de cette rencontre, ils examineront les moyens qui permettent à la jeunesse de lutter directement contre les problèmes environnementaux les plus urgents actuellement et encourageront leurs pairs à prendre action.

Cet évènement d'une semaine est organisé par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement.

Les liens entre la santé humaine et la dégradation de l'environnement sont  le thème majeur de la conférence.

De nos jours, près de 60% des services écosystémiques sont dégradés, ce qui a un effet négatif sur l'accès à l'eau pur; la nourriture ainsi qu'aux systèmes d'assainissement essentiels à une bonne santé.

L'exposition aux produits chimiques dangereux et l'inhalation de la fumée intérieure émanant de fourneaux peu fonctionnels sont parmi les principaux facteurs environnementaux ayant un lien avec la maladie.

Selon les études des Nations Unies, de tels facteurs contribuent à plus large proportion à des maladies chez les enfants et les jeunes en comparaison avec le reste de la  population dans son ensemble.

Lors de la conférence TUNZA, les experts du PNUE organiseront des ateliers, des panels de discussions et autres évènements avec les jeunes pour présenter les dernières recherches scientifiques sur les impacts de la dégradation de l'environnement sur la santé. Les autres sessions auront pour thématique l'eau, la consommation durable, l'entreprenariat écologique et autres objectifs internationaux établis pour aboutir aux Objectifs Millénaire pour le Développements d'ici 2015.

Lancement de GEO 5 pour les Jeunes

Lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence, a été lancée la nouvelle édition pour la jeunesse, de la publication : Tunza Acting for a Better World: GEO-5  for Youth « Tunza : Agir pour un Monde Meilleur : GEO 5 pour la Jeunesse. Ce rapport, présente des projets innovants entrepris par les jeunes à travers le monde.

D'une station de radio communautaire au Cameroun à un projet au Nicaragua qui élabore des matériaux de construction issus des déchets, GEO 5 pour les Jeunes met en évidence des solutions simples, à faibles coûts pouvant être perpétuées dans d'autres communautés.

Des découvertes clés contenues dans la cinquième édition de l'Avenir de l'environnement mondial (GEO-5), l'évaluation des Nations Unies la plus compréhensive sur l'environnement, sont exposées dans la publication. Elles ont pour objet de fournir aux jeunes lecteurs les dernières informations scientifiques sur l'état actuel de l'environnement mondial y compris le changement climatique, la qualité de l'air, la biodiversité, l'utilisation de la terre et d'autres domaines.

«GEO-5 pour la jeunesse montre que les jeunes sont des pionniers en matière de création de nouvelles solutions face aux défis environnementaux les plus critiques de la planète »,  a déclaré Achim Steiner, Secrétaire général adjoint et Directeur exécutif du PNUE,  aux  jeunes délégués lors de la cérémonie d'ouverture la conférence.

« Dans l'objectif de suivre cet exemple, et assurer un partage équitable des ressources du monde pour tous, les gouvernements, les industries et autres doivent également s'engager à entreprendre des actions fermes qui peuvent placer le monde dans une voie  plus durable. A travers la conférence TUNZA, les jeunes peuvent envoyer des messages clairs et exprimer le fait que, paradoxalement pendant que le temps passe, des actions sont déjà entreprises à travers le monde et si elles sont accélérés et étendues à plus grande échelle, elles détiennent la promesse d'une économie verte, d'emplois verts et d'un siècle durable» a ajouté M. Steiner.

Geo 5 pour la jeunesse a été édité par trois membres d'une équipe de jeunes environnementalistes dotés de cas d'études, de photographies et de contributions soumis par les membres du réseau des jeunes de TUNZA du PNUE à travers le monde.

«Ce livre n'aborde pas seulement l'environnement ou ses problèmes- il aborde également l'action et le changement ensemble", selon les propos de l'équipe éditoriale GEO-5 pour la jeunesse »

« Son objectif est de montrer qu'il y a de l'espoir et que des réussites se réalisent chaque année. Nous avons tous la responsabilité de mettre en ?uvre des solutions durables qui protègeront notre futur et celui des générations à venir. Nous ne pouvons plus attendre que quelqu'un d'autre règle les problèmes pour nous ».

Parmi les initiatives présentées dans GEO-5 pour la jeunesse, figure notamment un projet de deux jeunes, un frère et une s?ur des Etats-Unis, Adarsha Shivakumar et Apoorva Rangan. Préoccupée par l'appauvrissement des ressources naturelles dans la région d'origine de leurs grands-parents en Inde, l'équipe de frère et s?ur a fondé le «Projet Jatropha » pour promouvoir des alternatives durables à la culture du tabac, qui contribue aux émissions de carbone et à la déforestation lors des opérations de combustion de grandes quantités de feuilles.

Le projet a introduit la plante Jatropha comme biocarburant respectueux de l'environnement et comme culture de rente pour remplacer la culture du tabac à grande échelle. Le projet a procédé à l'achat de 13.000 plants de Jatropha et les a distribués à quelques dizaines d'agriculteurs locaux. Une fois que les plantes ont grandi, de l'huile du fruit a été extraite dans une usine à proximité, et vendue à des clients locaux.

Cette plante, tout en fournissant des revenus de subsistance aux agriculteurs ne s'accompagne pas d'une empreinte écologique lourde généralement associée à la croissance du tabac. Plus de 20 000 plants d'arbres additionnels ont également été plantés par des écoliers dans le cadre du projet.

GEO-5 pour les jeunes explique également les principales décisions et engagements formulés par les leaders du monde lors du dernier sommet Rio+20 l'année dernière et comment les jeunes peuvent jouer un rôle dans la promotion du développement durable et la lutte contre la pauvreté.

Dans le chapitre du "Compte à rebours du changement"; Geo-5 pour la jeunesse présente une variété d'actions tels que «  une seconde d'activité tels que éteindre les lumières non utilisées » , «  une semaine d'actions tels qu'augmenter l'usage des transports en commun », et « un an de projets tels que concevoir un style de vie à faible utilisation de carbone et de ressource ».

Le conseil d'administration du PNUE

La Conférence TUNZA a lieu une semaine avant la rencontre des ministres de l'environnement à travers le monde lors du Conseil d'administration du PNUE.

Suite à une décision prise par l'Assemblée Générale des Nations Unies en décembre 2012 de relever et renforcer le rôle du PNUE, tous les Etats membres participeront au conseil d'administration du PNUE pour la première fois.

La résolution de l'Assemblée Générale a souligné également le besoin d'intégrer de manière plus étroite dans les prises de décisions globales sur l'environnement les besoins des jeunes, des femmes et des populations indigènes.

Des représentants du Conseil consultatif de la jeunesse de TUNZA assisteront au Conseil d'administration pour veiller à ce que les perspectives des jeunes sur les enjeux environnementaux les plus urgents soient transmises aux gouvernements du monde entier.

Notes aux éditeurs

Le texte complet de GEO pour les jeunes est disponible sur : www.unep.org/tunza

Le rapport GEO-5 For Youth (en anglais) est disponible sur: www.unep.org/pdf/geo_for_youth.pdf

Le programme TUNZA du PNUE

En février 2003, le Conseil consultatif du PNUE a adopté une stratégie à long terme pour engager les jeunes dans les activités environnementales et dans le travail du PNUE.

Le programme TUNZA, qui tire son nom d'un mot signifiant en swahili «traiter avec soin ou affection», développe des activités pour les enfants et les jeunes dans les domaines du renforcement des capacités, de la sensibilisation à l'environnement, et de l'échange d'informations. Il vise à promouvoir une génération de citoyens soucieux de l'environnement, capables d'entreprendre une action positive.

Le conseil consultatif de TUNZA comprend 14 conseillers, soit 2 provenant de chaque région couverte par le PNUE et deux jeunes représentants indigènes.

Les membres du Conseil consultatif sont élus par la Conférence internationale de la jeunesse TUNZA pour servir pendant une période de deux ans. Le Conseil fournit des recommandations au PNUE sur les meilleures façons d'impliquer les jeunes dans ses travaux et représente la jeunesse dans les négociations internationales sur l'environnement.

Pour plus d'information, veuillez contacter:

Bryan Coll, UNEP Newsdesk (Nairobi) Tel. +254 20 762 3088 / +254 731 666 214 ou E-mail: unepnewsdesk@unep.org

 
comments powered by Disqus