Accueil                                          
      Contributeurs                              
      Réflexions                                    
      Livres                                    
      Produits                                    
      Prix et événements               
      Le PNUE à l’oeuvre
      People                                
      WWW                                
      Star                                
 
 
 
Le PNUE à l’oeuvre


Le PNUE mène un large éventail d’activités pour promouvoir et faciliter le développement et l’adaptation de technologies propres. Vous trouverez ci-après un certain nombre d’exemples récents. Pour avoir plus de renseignements sur le travail que fait le PNUE dans le domaine des changements climatiques, vous pouvez consulter le site www.unep.org/unite/30Ways


Raviver le débat sur les énergies renouvelables

LE PROBLÈME :
Avec, en toile de fond, l’épuisement des ressources hydroélectriques et de la biomasse et la volatilité des prix du pétrole, le Kenya souhaiterait exploiter davantage son immense potentiel d’énergie géothermique. Mais les investissements élevés nécessaires au départ et les risques importants liés à ce type d’énergie font qu’une petite partie seulement de ce potentiel est actuellement exploitée.

LA SOLUTION :
l’amélioration de l’imagerie géophysique et de l’interprétation des données qu’elle fournit a permis d’abaisser les coûts du développement de l’énergie géothermique en réduisant le nombre de puits coûteux et non productifs. Des améliorations comme celles-ci, apportées à la centrale d’Olkaria (KenGen) dans la vallée du Rift, ont permis de recenser plus facilement les puits ayant un potentiel élevé, d’augmenter la production d’énergie, et d’améliorer la fiabilité de l’offre tout en réduisant les coûts et en étant bénéfiques à l’environnement.

ACTION DU PNUE :
En 2002, le PNUE a lancé avec la KenGen un projet conjoint d’imagerie géophysique pour l’évaluation du réservoir géothermique. Ce projet a permis d’améliorer les techniques d’interprétation des données géothermiques et d’obtenir du matériel de prospection de pointe pour identifier de nouveaux sites de forage prometteurs. Il a permis en outre de réaliser des économies substantielles au niveau du développement de l’énergie géothermique, de réduire les émissions de CO2, de faciliter le transfert de technologie et de renforcer les capacités.

UN PROGRAMME AMBITIEUX :
Ce projet a déjà fait ses preuves au niveau régional, KenGen utilisant ses compétences techniques pour aider le Rwanda, l’Érythrée et la Zambie à évaluer leurs ressources géothermiques en vue de les mettre en valeur. Le PNUE et la Banque mondiale ont lancé un projet régional dans six pays d’Afrique orientale — Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Ouganda et Tanzanie — en vue d’exploiter l’immense potentiel géothermique encore inexploré de la vallée du Rift.



Prêts à des ménages ruraux pour leur permettre d’utiliser l’énergie solaire

LE PROBLÈME :
En Inde, plus de 60 % des ménages n’ont pas accès à des sources fiables d’alimentation en électricité et dépendent du kérosène pour s’éclairer et de la bouse et du bois pour se chauffer. Des millions de pauvres souffrent d’affections respiratoires dues à la fumée que dégagent les combustibles fossiles. Le manque d’électricité est aussi un obstacle considérable au développement économique et social.

LA SOLUTION :
En 2003, le Programme de prêts pour l’énergie solaire en Inde du PNUE s’est associé avec deux des groupes bancaires indiens les plus importants pour mettre en place le marché des prêts pour des systèmes d’éclairage des ménages à l’énergie solaire. Ce programme a fourni un appui technique, assuré la formation et offert des taux d’intérêt subventionnés qui ont permis aux banques de réduire le coût des prêts, accélérant ainsi la pénétration de l’éclairage solaire sur le marché des États du Sud de l’Inde. Ce nouveau marché de prêts a financé près de 20 000 systèmes solaires domestiques entre 2004 et 2007.

ACTION DU PNUE :
Le PNUE et le Centre Risoe du PNUE sur l’énergie, le climat et le développement durable ont collaboré avec les banques Canara et Syndicate, et les banques Grameen qui leur sont affiliées, dans les zones rurales des États indiens du Karnataka et du Kerala pour procurer aux paysans pauvres des sources d’énergie propre et abordable.

UN PROGRAMME AMBITIEUX :
Le Programme de prêts pour l’énergie solaire en Inde a amené le Gouvernement indien à abandonner sa politique de subventions du capital au profit de subventions des taux d’intérêt pour l’équipement des ménages en énergie solaire. Le montant de ces subventions (900 000 dollars) a généré 6,7 millions de dollars de financement commercial et a été plus que largement compensé par les économies de kérosène et autres sources traditionnelles d’énergie réalisées par les ménages.