[ Anglais ]

Cette étude commune à paraître a deux objectifs : premièrement d’analyser l’évolution historique du climat dans le Sahel, d’identifier les régions où des problèmes se posent avec une acuité particulière (nommées « points chauds ») et de déterminer les implications potentielles des variations climatiques observées sur les moyens d’existence dépendants des ressources naturelles ; deuxièmement de fournir des recommandations destinées à améliorer la sensibilité des plans d’adaptations et d’investissement de la région aux problématiques de conflit et de migration

Cette étude, qui couvre 17 pays du Sahel et d’Afrique de l’Ouest, a été publiée le 5 décembre 2011.

Se basant sur un processus cartographique innovant pour analyser les variations de la température, de la pluviométrie, des sécheresses et des inondations au cours des quarante dernières années, ce rapport apporte de précieuses recommandations aux décideurs politiques et aux praticiens désirant fonder leurs politiques d'adaptation et leurs investissements sur une compréhension rigoureuse de la nature et de l'importance des changements climatiques historiques dans le Sahel ainsi que sur leurs impacts sur les moyens d'existence.

Cartes

Ce rapport a été réalisé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement en étroite collaboration avec l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), l'Université des Nations Unies (UNU) et le Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), avec un soutien technique du centre de Géoinformatique (Z_GIS) de l’Université de Salzburg. Il a été financé par le gouvernement finlandais.

Cette étude fait partie de l’initiative du PNUE de coopération environnementale pour la consolidation de la paix.