Environmental
Governance

  [You are here: News > Press Release ]

Press Release

Les parties du protocole de Montréal abordent des questions relatives à la protection de la couche d'ozone. .
21/ 07/ 2014

Les parties du protocole de Montréal abordent des questions relatives à la protection de la couche d'ozone. .Le groupe de travail à composition non limitée a également discuté des alternatives aux substances appauvrissant la couche d'ozone dans plusieurs secteurs, la demande actuelle et future de ces alternatives, leurs couts économiques et leurs implications, de même que leurs avantages environnementaux liées à éliminer les substances appauvrissant la couche d'ozone ayant un potentiel de réchauffement élevé.

, Paris/Nairobi, 21 juillet 2014- Les 197 parties du Protocole de Montréal sur les substances appauvrissant la couche d'ozone ont discuté de thèmes divers concernant la protection de la couche d'ozone fragile de la Terre, lors de la 34ème réunion du groupe de travail des parties, qui a eu lieu du 14 au 18 juillet à Paris, en France.
Les parties ont considéré le financement requis pour la reconstitution du Fond multilatéral et la mise en ?uvre du protocole de Montréal pour 2015 ? 2017. Depuis 1991 ; le fond a fourni plus de 3 milliards de dollars pour appuyer les pays en développement à supprimer les substances appauvrissant la couche d'ozone (SACO).
Les parties ont développé des projets de décisions sur plusieurs questions, notamment sur les dérogations d'utilisation variées des SACO : une extension de la dérogation globale pour certaines utilisations en laboratoire et à des fins d'analyses ; une nomination pour une utilisation essentielle du Chlorofluocarbures -113 dans les applications aérospatiales en Russie ; et une exemption pour l'utilisation du tétrachlorure de carbone pour tester la qualité de l'eau en Chine.
Les Parties ont également développé des projets de décisions sur l'importation et l'exportation des halons utilisés dans l'aviation civile, le suivi du commerce des hydrochlorofluorocarbures (HCFC) et leurs substituts, et les émissions.
Le groupe de travail a composition non limitée a également discuté des solutions de remplacement des substances appauvrissant la couche d'ozone dans des secteurs variés, la demande actuelle et future de ces alternatives, leurs couts économiques et implications de même que les bienfaits environnementaux de divers scénarios qui permettraient d'éviter le recours à des substances à PRG élevé en remplacement des substances qui appauvrissent la couche d'ozone.
Les parties ont demandé des informations tirées du Panel d'évaluation scientifique sur 4 nouvelles substances appauvrissant la couche d'ozone qui sont faibles mais dont la concentration augmente dans l'atmosphère.
Pour la cinquième année consécutive, les parties ont également discuté des amendements proposés au Protocole de Montréal pour réduire progressivement les hydrofluorocarbures (HFC), qui ne sont pas des substances appauvrissant la couche d'ozone, mais qui sont des gaz à haut pouvoir de réchauffement.
Les modifications proposées et d'autres questions débattues au sein du Groupe de travail à composition non limitée seront examinées lors de la 26e Réunion des Parties au Protocole de Montréal (RdP 26), qui prend les décisions. Cette réunion se tiendra conjointement avec la 10ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone du 17 au 21 Novembre 2014.
Des manifestations parallèles durant le Groupe de travail à composition non limitée ont porté sur diverses questions liées à la protection de la couche d'ozone, y compris les progrès accomplis pour éliminer le bromure de méthyle dans les utilisations réglementées dans les pays en développement; le rôle des normes internationales pour la réfrigération et la climatisation dans le cadre de l'élimination des HCFC dans les pays en développement; et les solutions de réfrigération naturelles dans les pays développés et en développement.
Le Groupe de travail à composition non limitée a été précédée par un atelier sur la gestion des HFC, qui s'est tenu les 11 et le 12 Juillet. L'atelier a réuni des facilitateurs indépendants ainsi que des sessions indépendantes sur les politiques financières, juridiques, techniques et les questions de technologie de transfert liés à la gestion des HFC. Des experts ont donné l'opportunité de se concentrer sur des discussions profondes pour faire ressortir les principales préoccupations de toutes les parties prenantes, y compris les associations industrielles de plusieurs régions. Il a réuni plus de 300 participants.
Pour plus d'information, veuillez contacter :
Salle de presse du PNUE: tel: Tel. +254 20 762 3088 / +254 731 666 214 unepnewsdesk@unep.org
Secrétariat ozone du PNUE
http://ozone.unep.org
ozoneinfo@unep.org

Further Resources