CCAC Logo UNEP Logo

Publications


  Search

Rapports

Reducing Black Carbon Emissions in South Asia: Low Cost Opportunities

La réduction des émissions de carbone noir en Asie du Sud : une opportunité à faible coûts

Ce rapport est destiné à aider à atteindre des avantages en fournissant des informations et des exemples d'une variété de solutions à faible coûts pour réduire les émissions de carbone noir en Asie du Sud. Le rapport indique que cette région est particulièrement vulnérable à la multiplicité des effets attribuables au carbone noir. Agence américaine pour la protection de l'environnement, 2012.

Télécharger/Lire

Auteurs : Agence américaine pour la protection de l'environnement
Date : 2012
Sujet : black carbon emmisions
Health effects of black carbon

Les effets du carbone noir sur la santé

Ce rapport présente les résultats d'un examen systématique des preuves des effets du carbone noir sur la santé. Le Groupe de travail a convenu que la réduction de l'exposition aux PM en Colombie-Britannique, ainsi que d'autres matières contenant des PM liée à la combustion pour lesquelles la Colombie-Britannique, est un indicateur indirect qui devrait conduire à une réduction des effets ssociés aux PM sur la santé. Le Groupe de travail a recommandé que les PM2.5 devraient continuer à être utilisé comme principal indicateur de la quantification de l'exposition humaine aux PM et des effets sur la santé d'une telle expositio... OMS, 2012.

Télécharger/Lire

Auteurs : Organisation mondiale de la Santé (OMS)
Date : 2012
Sujet : black carbon, PM, PM2.5
Report to Congress on Black Carbon

Rapport au Congrès sur le noir de carbone

Ce rapport synthétise et évalue les informations scientifiques disponibles sur les impacts actuels et futurs du carbone noir. Il évalue l'efficacité des approches d'atténuation disponibles en ce qui concerne le carbone noir et les technologies pour la protection du climat, la santé publique, et de l'environnement. Agence américaine pour la protection de l'environnement, 2012.

Visiter le site

Auteurs : USEPA
Date : 2012
Sujet : Carbone noir, ozone, ozone troposphérique, méthane
Integrated Assessment of Black Carbon and Tropospheric Ozone: Summary for Decision Makers

Evaluation intégrée sur le carbone noir et l'ozone troposphérique

Le carbone noir et l'ozone troposphérique ont des impacts néfastes sur la santé, le climat et l'environnement. Cette évaluation porte sur tous les aspects des émissions anthropiques de carbone noir et d'agents précurseurs à l'ozone troposphérique, tels que le méthane. Il examine également un grand nombre de mesures techniquement réalisables pour réduire les émissions nocives. Enfin, il dentifie 16 mesures qui produisent des avantages importants sur le climat, la santé et la culture. PNUE / OMM, 2011.

Télécharger/Lire le rapport complet
Télécharger/Lire résumé destiné aux décideurs

Auteur : PNUE, WMO
Date : 2011
Sujet : Carbone noir, ozone, ozone troposphérique, méthane
Near-term Climate Protection and Clean Air Benefits: Actions for Controlling Short-Lived Climate Forcers

Avantages à court terme pour la protection du climat et la propreté de l'air : les actions visant la lutte contre les forceurs climatique de courte durée de vie - Un rapport de synthèse du PNUE

Ce rapport traite de l'atténuation des forçeurs climatique de courte durée de vie (SLCFs) et de leur rôle clé dans la réduction de la pollution de l'air, la protection du climat et le développement durable. Les SLCF sont des substances présente dans l'atmosphère qui contribuent au réchauffement climatique et qui ont des durées de vie relativement courtes. L'accent est mis sur trois SLCFs - le carbone noir , l'ozone troposphérique et le méthane - parce que leur réduction offrent des avantages significatifs, dont une meilleure qualité de l'air et un ralentissement du changement climatique à court terme. PNUE, 2011.

Télécharger/Lire

Auteur : PNUE
Date : 2011
Sujet : Carbone noir, ozone, ozone troposphérique, méthane
HFCs: A Critical Link in Protecting Climate and the Ozone Layer - A UNEP Synthesis Report

HFC: un lien essentiel dans la protection du climat et de la couche d'ozone - Rapport de synthèse du PNUE

En raison de l'élimination des hydrochlorofluorocarbones (HCFC), dans le cadre du Protocole de Montréal, les émissions d'hydrofluorocarbones (HFC) augmentent dangereusement. Ce rapport décrit les liens entre les émissions d'hydrofluorocarbones (HFC), la protection du climat et la protection de la couche d'ozone. PNUE, 2011.

Télécharger/Lire

Auteur : PNUE
Date : 2011
Sujet : hydrofluorocarbures (HFC), halocarbures (HCFC), Protocole de Montréal, substances appauvrissant la couche d'ozone (SAO)
The Impact of Black Carbon on Arctic Climate.

L'impact du carbone noir sur le climat de l'Arctique.

Une réduction immédiate du carbone noir et d'autres polluants climatiques de courte durée de vie pourrait retarder la décongélation rapide de la région de l'Arctique. Ce rapport donne un aperçu complet des effets du carbone noir dans la région de l'Arctique. Il comprend aussi un résumé des principales conclusions pertinentes pour la création de politiques et de solution scientifiques.
Programme de surveillance et d'évaluation de l'Arctique (PSEA), 2011

Lire

Auteur : Programme de surveillance et d'évaluation de l'Arctique (PSEA)
Date : 2011
Sujet : Carbone noir
Atmospheric Brown Clouds: Regional Assessment Report with Focus on Asia

Les nuages bruns de pollution atmosphérique : une évaluation régionale mettant l'accent sur l'Asie

Le rapport a été compilé par une équipe de chercheurs en provenance d'Asie, d'Europe et des Etats-Unis. Le rapport examine les effets des nuages bruns de pollution atmosphérique(OCC) en Asie.

Télécharger/Lire

Auteur : Programme de surveillance et d'évaluation de l'Arctique (PSEA)
Date : 2011
Sujet : Carbone noir

Articles

Nous pouvons vaincre la menace sur le climat

Victor D. G., Kennel C. F., Ramanathan V. – May 2012 - Foreign Affairs

L'article met l'accent sur la nécessité pour la diplomatie climatique de passer du dioxyde de carbone à d'autres polluants  qui peuvent  être combattus avec moins de coût. Il précise que le carbone noir, les gaz industriels tels que les chlorofluorocarbones (CFC) et les hydrofluorocarbures, l'ozone atmosphérique, et le méthane contribue au moins à  40 pour cent du réchauffement climatique depuis 2012. Les technologies et les politiques existantes pourraient facilement assurer  des réductions significatives de ces polluants. Il évoque le protocole de Montréal  de 1987 qui banni les HFC et autres destructeurs de la couche d'ozone.

Lire l’article (en anglais)

Préservez les avantages du protocole de Montréal en limitant les HFCs

Velders G. J. M., Ravishankara A. R., Miller M. K., Molina M. J., et al. – Février2012 - Science

Le Protocole de Montréal est peut-être le traité international  environnemental le plus réussi, ayant permis l'élimination progressive globale de la consommation et la production de substances appauvrissant la couche d'ozone (SACO),  tels que par exemple, les chlorofluorocarbures (CFC) et les hydrochlorofluorocarbures (HCFC).Les Hydrofluorocarbures (HFC), qui ne détruisent pas l'ozone stratosphérique, ont été considérés comme des substituts à long terme des SACO et ne sont pas contrôlés par le Protocole de Montréal. Les HFC sont inclus dans le protocole de Kyoto car ils sont de puissants GES. Mais les avantages climatiques prévus par ce protocole sont limitées car elles ne s'appliquent qu'aux pays développés et sur ​​une courte période (2008-2012). 

Comme nous le décrivons ci-dessous, sans un contrôle imminent et global des HFCs, l’inclusion des HFCs dans le cadre du protocole de Montréal, représente une voie dans un court terme pour préserver les bénéfices climatiques déjà réalisés dans ce protocole.

Lire l'article (en anglais)

Atténuer le changement climatique et améliorer la santé humaine et la sécurité alimentaire de façon simultanée et à court terme.

Shindell D, Kuylenstierna JCI, Vignati E, Van Dingenen R, et al. – January 2012 - Science

L'ozone troposphérique et le carbone noir ont un impact  à la fois sur  la qualité de l'air dégradée et le réchauffement climatique. Cet article examine une série de mesures possibles pour atténuer le méthane, l'un des principaux déclencheurs de l'ozone et carbone  noirs et identifie 14 mesures qui  pourraient apporter de grands avantages.

Lire l'article (en anglais)

Les bénéfices sur la santé et la qualité de l’air liés à l’atténuation du changement climatique dans le court terme à travers les contrôles d’émission du méthane et du carbone noir

Anenberg SC, Schwartz J, Shindell D, Amann M, Faluvegi G, et al. – March 2012 - Environmental Health Perspectives

L'ozone troposphérique et le carbone noir conduisent à une mortalité prématurée et perturbent le climat mondial et régional. Cet article examine les avantages sur la qualité de l'air et la santé  qu’apportent 14 mesures spécifiques de contrôle des émissions ciblant de manière spécifique  le carbone noir et le méthane. Ces mesures ont été sélectionnées pour leur potentiel de réduction du  taux de changement climatique dans les 20 à 40 prochaines années.

Lire l'article (en anglais)

L’accord de Copenhague pour limiter le réchauffement climatique: Critères, contraintes et  moyens disponibles

Ramanathan V., Yangyang X. – May 2010 - Proceedings of the National Academy of Sciences, USA

Cette étude développe les critères pour limiter le réchauffement à 2 ° C, identifie les contraintes imposées aux décideurs politiques, et explore les possibles moyens de réduction. Un critère important est que l'énergie ajoutée par les activités humaines ne doit pas dépasser 2,5 (extrêmes: 1,7-4) watts par mètre carré (Wm-2) de la surface de la Terre. Or,  le niveau des gaz à  effet de serre  dus aux activités humaines (GES)  en a déjà à 3 (fourchette entre 2,6-3,5) Wm-2. Les émissions de GES afficheront un pic en 2015e t  la barrière d'énergie sera dépassée de 100%, ce qui nécessite la poursuite simultanée de trois moyens abordés dans l'article.

Avec de telles mesures, les quatre décennies que nous avons jusqu'en 2050 devraient être exploitées pour développer et étendre à grande échelle les technologies révolutionnaires pour limiter le réchauffement à moins de 1,5 ° C.

Lire l'article (en anglais)

   

Pour de plus amples informations sur la Coalition, veuillez contacter: ccac_secretariat@unep.org

© Climate and Clean Air Coalition 2012