Lauréats

President Tshakia Elbegdorj, Mongolie
Lauréat du Prix des Champions de la Terre 2012 - Leadership politique

En tant que président, j'ai ma propre vision en ce qui conerne les politiques vertes. Elle repose sur deux piliers : l'un est notre peuple, l'autre est notre environnement.

2010 - Lauréats

Inspiration et action [ex-aequo]

Prince Mostapha Zaher
Afghanistan

Directeur général de l'Agence nationale de protection de l'environnement afghanne (NEPA), agé de 46 ans, le Prince Mostapha Zaher a jeté les bases d'un avenir durable et pacifique en Afghanistan. Durant ces cinq dernières années, il a travaillé sans relâche pour protéger l'environnement dans un pays ravagé par 25 ans de guerre civile. Il trouve toujours de nouvelles façons de mettre em place des solutions propres, efficaces et rentables pour les citoyens de l'une des nations les plus pauvres du monde.

En 2004, après la chute du régime taliban, Zaher et sa famille sont retournés dans leur patrie. Il a alors abandonné son poste d'ambassadeur en Italie pour prendre le poste de Directeur général de la NEPA, fraîchement créée. Cette opportunité a ravivé le grand rêve de Mr. Zaher de transformer le terrain de chasse royal en une réserve naturelle ouverte à tous les Afghans.

Depuis qu'il a pris ce poste, il a réécrit les lois environnementales du pays, dont un acte de la Constitution nationale déclarant qu'il est de la responsabilité de chaque citoyen afghan de "protéger l'environnement, de préserver l'environnement, et de le remettre à la prochaine génération dans les meilleures conditions possibles".

En 2008, il a assisté à la Conférence internationale de Washington sur l'énergie renouvelable (WIREC), où il s'est engagé à améliorer la qualité de l'air à Kaboul de 10 à 12 pour cent d'ici l'an 2012. Cet engagement va de pair avec la Loi sur l'environnement de 2006. Dans le même temps, la NEPA a annoncé qu'elle allait allouer au moins 3 pour cent de son budget de base à la recherche environnementale.

En partenariat avec le ministère de l'Énergie et de l'Eau et la communauté internationale, la NEPA espère être à la pointe de la recherche en matière de technologie solaire et éolienne, et ce pour répondre aux préoccupations environnementales en Afghanistan.

« retour

Untitled Document