Lauréats

President Tshakia Elbegdorj, Mongolie
Lauréat du Prix des Champions de la Terre 2012 - Leadership politique

En tant que président, j'ai ma propre vision en ce qui conerne les politiques vertes. Elle repose sur deux piliers : l'un est notre peuple, l'autre est notre environnement.

2011 - Lauréats

Science et innovation

Dr. Olga Speranskaya
Russie

La scientifique russe, le Dr. Olga Speranskaya, a fait les gros titres de l'actualité partout dans le monde entier pour son travail visant à réduire les effets nocifs des produits chimiques toxiques en Europe orientale, dans le Caucase et en Asie centrale.

Beaucoup d'anciens pays soviétiques accumulent d'importants stocks de pesticides hautement toxiques et inutilisables. L'exposition à ces polluants peut sérieusement endommager la santé humaine et l'environnement.

Le Dr. Speranskaya a créé un réseau composé de membres de la société civile, de groupes d'ONG et des organismes gouvernementaux et universitaires). Son objectif est de travailler sur l'élimination progressive des pesticides obsolètes et autres produits chimiques. La campagne a réussi à pousser les gouvernements nationaux à ratifier la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants, qui vise à éliminer les rejets de ces produits dans l'environnement. Neuf des douze pays de la région ont ratifié la Convention et participent maintenant en tant que parties à part entière lors de réunions mondiales. Elle a également mené des campagnes pour interdire l'enfouissement et le transport des produits chimiques dangereux.

En tant que co-présidente du Réseau international d'élimination des POP (IPEN), le Dr. Speranskaya a aidé des ONG dans plus de 70 projets concernant les produits chimiques toxiques en Azerbaïdjan, en Arménie, en Bélarus, en Géorgie, en Moldavie, au Kazakhstan, au Kirghizistan, en Russie, en Ukraine et en Ouzbékistan. Les ONG ont identifié les endroits fortement contaminés, elles ont analysé les impacts des polluants organiques persistants sur la santé, élaboré des propositions pour traiter ces produits chimiques toxiques, et enfin elles ont demandé au public des les aider à identifier les sites de stockage non autorisés et les endroits où ces produits chimiques interdits et obsolètes étaient encore utilisés.

"C'est génial d'être reconnue par le PNUE en tant que Championne de la Terre", a déclaré le Dr. Speranskaya. "Cela démontre l'importance du travail que nous faisons. Partout dans le monde, les gens reconnaissent que la sécurité chimique est un grand défi et un des problèmes majeurs auquel nous faisons face."

« retour