Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Changement
Climatique
  [REDD ]

Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts

UN-REDD Programme websiteSans la mise en place de politiques et de mesures efficaces pour ralentir la déforestation, l'abattage des forêts tropicales relâchera probablement un surplus de 87 à 130 giga tonnes de carbone (GTC) d'ici 2010, soit un montant équivalent aux émissions de carbone produites par les combustibles fossiles aux taux actuels.

Le plan d'actions de Bali, adopté par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) lors de la treizième session de sa Conférence des parties (COP-13) en décembre 2007, stipule que les parties mandatées négocieront un instrument légal pour l'après 2012, incluant des possibles incitations financières pour des actions d'atténuation du changement climatique basé sur les forêts dans les pays en voie de développement.

La réduction des émissions résultant du déboisement et de la dégradation forestière dans les pays en développement (UN-REDD) est maintenant considérée comme une problématique majeure pour l'atténuation du changement climatique. Toutefois, un certain nombre de questions se posent concernant les risques environnementaux et les bénéfices pour les pays et les communautés à l'échelon local. Le PNUE grâce au programme UN-REDD conjoint avec le PNUD et la FAO, appuie le développement des capacités, ainsi qu'une analyse et un dialogue politique au niveau national et international afin d'apporter des réponses à ces questions fondamentales et de s'assurer de l'intégrité environnementale des schémas REDD émergeants.

Le programme des ONU-REDD vise à assurer une cohérence au niveau international dans le débat sur la REDD, ce qui accroît les options pour inclure un mécanisme la REDD dans un régime climatique post 2012 tout en augmentant la confiance dans leur faisabilité. Cela aidera à construire des capacités dans les pays en voie de développement afin de concevoir et de mettre en place les mesures de REDD, les stratégies et les mécanismes. En outre l'ONU-REDD, en se plaçant sous le patronage de la CCNUCC, permettra également de promouvoir les solutions et les approches fondées sur des faits scientifiquement établis. Le programme travaille étroitement avec le Partenariat Forêt – Carbone de la Banque Mondiale, ainsi qu'avec d'autres initiatives, comme par exemple le "Global Environment Facility Tropical Forest Account" ou encore "Australia's International Forest Carbon Iniative and the Collaborative Partnership on forests".

Associé avec le programme ONU-REDD, le PNUE travaille également avec un nombre important de partenaires dans le but de mener des projets pilotes en Afrique et en Asie du Sud-est, tout en évaluant et en acquérant de l'expérience dans la mise en œuvre des options du programme ONU-REDD. Le projet REDD ++ a été conçu afin d'appuyer les états dans la mise en place de bonnes pratiques visant à éviter la déforestation et à promouvoir les initiatives d'utilisation des forêts comme réserve de carbone. Le programme a pour volonté de parvenir à des avantages multiples. Il se concentre également sur la mise en place de garanties environnementales et sociales, tout en améliorant les sources de revenus à l'échelon local, conservant la biodiversité et en protégeant les ressources en eau.

Site Internet du programme ONU-REDD

  Pour aller plus loin