Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
中文 English Español
  Search
 
 
 
Désastres
et conflits

  [Afghanistan ]

Afghanistan

En collaboration avec le gouvernement afghan, le PNUE a conceptualisé une approche par étapes pour fournir une assistance à l’Afghanistan en matière de gestion environnementale. La Phase 1, qui s’est étendue de 2002 à 2003, a évalué la situation de l’environnement et a développé un plan d’action pour le traitement des problèmes environnementaux principaux. Le Rapport post-crise d’évaluation de l’environnement  en Afghanistan a mis en lumière, entre autres, une base de ressources naturelles dégradée et des capacités nationales extrêmement limitées pour traiter des problèmes.

La Phase 2, qui s’est étendue de 2003 à 2007, s’est concentrée sur l’édification des capacités institutionnelles, légales et humaines de base pour une gestion environnementale efficace au niveau national. Enfin, la Phase 3, qui s’étend de 2008 à 2010, offrira assistance aux autorités environnementales nationales pour la mise en œuvre d’un cadre pour une gestion environnementale à travers le pays, et pour la gestion du processus de restauration de l’environnement et la gestion basée sur la communauté. Chaque phase a été développée et mise en œuvre en étroite collaboration avec l’administration, les ONGs, les autres agences onusiennes et les partenaires bi- et multi-latéraux.



Le PNUE forme et encadre les homologues de l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (NEPA) et fournit une assistance et des conseils techniques dans les domaines de la coordination environnementale, du droit de l’environnement, de l’évaluation d’impact sur l’environnement et de contrôle de la pollution, de l’éducation et de la sensibilisation en matière d’environnement, de gestion des ressources naturelles basée sur la communauté, de zones protégées, et d’accords multilatéraux sur l’environnement.



Les accomplissements suivants ont été soutenus par le biais du Programme de formation et de développement institutionnel pour la gestion environnementale en Afghanistan :

Institutions environnementales et coordination

 


Le PNUE soutient l’Agence nationale pour la protection de l’environnement afin de faciliter la consultation, la coordination et la coopération entre les différentes parties prenantes dans le but de canaliser les considérations environnementales dans les stratégies gouvernementales.

· L’établissement en 2005 de l’Agence nationale de protection de l’environnement (NEPA), en tant qu’institution de politique et de réglementation chargée de réglementer, de coordonner, d’assurer un suivi et de garantir la mise en œuvre.

· Développement de la Stratégie environnementale nationale en Afghanistan et intégration des considérations environnementales dans les stratégies des ministères et secteurs pertinents au sein du processus de développement de la Stratégie nationale de développement de l’Afghanistan (ANDS).

· Établissement du Comité interministériel pour la coordination environnementale (CEC) et du Conseil consultatif national pour l’environnement (NEAC) pour garantir la participation nationale et la coordination interministérielle en relation avec la mise en œuvre du mandat de la NEPA et de l’intégration efficace des considérations environnementales dans les politiques du gouvernement et la vie publique.

Politique et droit de l’environnement

Le PNUE contribue au développement et à l’institutionnalisation des lois et réglementations environnementales par le biais de formation et de soutien technique pour le développement d’un cadre légal, règlementaire et politique intégré en matière d’environnement. Un pas essentiel dans le développement de ce cadre est le processus étendu de consultation publique avec les parties prenantes nationales et internationales.

· Le PNUE apporta un soutien technique et rédactionnel étendu pour le développement de la Loi sur l’environnement de la République Islamique d’Afghanistan, et soutint la facilitation du processus de consultation interministériel et avec les parties prenantes ainsi que la promulgation de la Loi par le Ministère de la Justice et du Bureau du Président. La version finale de la Loi sur l’environnement, approuvée par l’Assemblée nationale, est entrée en vigueur en janvier 2007.

· Des réglementations sur l’évaluation d’impact sur l’environnement et pour la réglementation des substances nocives pour la couche d’ozone ont été approuvées par le Cabinet.

· Les projets de Loi sur les forêts et de Réglementation sur les zones protégées ont été soumis au Ministère de la Justice pour considération et traitement.

· Une politique de gestion des forêts et des prairies a été développée.



· La Loi sur l’eau a été approuvée par le Cabinet et est devant le Parlement pour ratification.

· La Loi sur les prairies est en développement.

Évaluation d’impact sur l’environnement et contrôle de la pollution

Le PNUE contribue à l’institutionnalisation de l’évaluation d’impact sur l’environnement (EIA) et du contrôle de la pollution par le biais de formations et d’assistance technique dans le développement et la mise en œuvre effective de politiques d’évaluation d’impact sur l’environnement, de procédures et de législations.


· La Politique d’évaluation d’impact sur l’environnement a été approuvée.

· Les règles d’EIA ont été approuvées et seront publiées prochainement.

· Les lignes directrices administratives pour les EIA ont été approuvées.

· Un exposé de principe sur le contrôle de la pollution a été approuvé.

· Le travail a commencé sur le développement d’une politique de gestion des déchets et de normes de qualité environnementale pour l’air, l’eau et le contrôle de la pollution.

· Une étude pour l’identification des types de substances chimiques actuellement utilisées par l’industrie en Afghanistan et les principaux polluants chimiques susceptibles d’avoir un impact significatif sur la santé humaine a été effectuée.

· Un rapport sur la détermination des flux de déchets en Afghanistan a été développé.

Information et éducation relatives à l’environnement

Le PNUE soutient la NEPA pour améliorer la sensibilisation du public aux problèmes environnementaux par le biais de la formation et d’une assistance technique dans le développement de campagnes de sensibilisation, de reporting environnemental, d’éducation environnementale et de la participation du public dans la prise de décision.

·  Une brochure donnant un aperçu de la NEPA a été développé.

·  Un rapport sur l’état de l’environnement en Afghanistan a été rédigé.

·  Formation de six semaines en journalisme environnemental (formation de formateurs, de journalistes professionnels, de photojournalistes).

·  Soutient apporté pour l’organisation d’évènements pour la Journée Mondiale de l’Environnement (JME) et d’autres célébrations internationales pour l’environnement.

·  Développement d’affiches sur l’eau et les forêts et de dépliants sur la faune sauvage, les prairies, les eaux usées et les déchets solides.

·  Élaboration de publications supplémentaires sur l’environnement destinées aux écoles primaires et secondaires et aux communautés.

·  Assistance technique proposée au personnel de la NEPA en charge de la communication, de la diffusion externe et de l’éducation afin de les aider dans la mise en œuvre de leur mandat.



 



Gestion des ressources naturelles basée sur la communauté

La NEPA a identifié le besoin urgent de rétablir la gestion des ressources naturelles basée sur la communauté et les pratiques de réhabilitation. Le PNUE offre son aide en proposant ses conseils pour l’identification et la mise en œuvre de projets pilotes dans le pays et en identifiant les meilleures pratiques.

· Missions conduites dans tous l’Afghanistan pour l’identification de sites potentiels pour des projets pilotes CBNRM en coopération avec les agences partenaires.

· Financement et mise en œuvre complète de six projets pilotes CBNRM centrés sur les questions relatives à la réhabilitation des ressources en eau, à la mitigation des catastrophes, aux réparations des canaux d’irrigation, à la conservation de l’eau et au développement d’arbres fruitiers et à noix dans deux districts de la province d’Herat.

· Financement et exécution complète de deux projets d’électrification solaire des domiciles dans des maisons rurales retirées des villages des provinces de Badakhshan et de Bamyan.

· Des réunions préliminaires furent tenues avec le Département des forêts (DoF) au Ministère de l’agriculture afin de débattre des options pour adapter les composants du CBNRM afin d’appuyer le renforcement institutionnel du DoF dans la création de programmes relatifs à l’ensemble en pleine évolution de lois et de politiques sur les ressources naturelles, telles la Loi sur les forêts et la Règlementation sur les zones protégées.

Zones protégées

Le PNUE apporte son soutien à l’Agence nationale pour la protection de l’environnement et le Ministère de l’agriculture, de l’irrigation et du bétail afin d’établir un réseau de zones protégées en Afghanistan.

· Des projets de réglementations des zones protégées ont été finalisés grâce à des consultations avec les différentes parties prenantes et ont été soumises au Ministère de la justice pour considération et traitement.

· Développement d’un Profil de la biodiversité en Afghanistan évaluant la biodiversité, les points chauds et le potentiel de conservation en Afghanistan, et recommandant des mesures pour renforcer le réseau de zones protégées et soutenir la gestion des ressources naturelles basée sur la communauté.

· Des projets de plans de gestion pour le Sanctuaire Dasht-e de flamants et d’oiseaux aquatiques, les zones humides Kole Hashmat Khan, le Parc national Band-e amir et la Vallée de l’Ajar ont été développés.

· Le comité de coordination Bande Amir a avancé de façon substantielle en direction de l’établissement de Bande Amir comme parc national et la déclaration en tant que Zone de protection provisoire aura lieu une fois les réglementations sur les zones protégées adoptées.



Accords multilatéraux sur l’environnement (MEAs)


Le PNUE assiste la NEPA et le Ministère de l’agriculture, de l’irrigation et du bétail (MAIL) dans la mise en œuvre des accords multilatéraux et régionaux sur l’environnement par le biais de formations et d’assistance technique dans le développement de propositions de projets, d’harmonisation juridique et de reporting.

· Assistance dans l’exécution des obligations administratives de chaque convention ratifiée afin de devenir éligible pour recevoir une assistance technique et financière (UNCBD, UNCCD, UNFCCC, CITES, Accords sur l’ozone).

· Des structures institutionnelles MEA appropriées au sein de la NEPA, ainsi que des liens interministériels ont été établis.

· Assistance dans la préparation et la mise en œuvre d’une auto-évaluation nationale des besoins en capacités et d’un programme d’action national pour l’adaptation.

· Facilitation de l’accession à des accords multilatéraux additionnels sur l’environnement, y compris les conventions Ramsar et CMS. L’accession aux MEA « bruns » est prévue pour 2008 et après.

· Assistance dans le développement de projets FEM, y compris la réalisation d’activités dans le cadre des conventions de Rio.

· Facilitation de la participation de fonctionnaires afghans à différentes conférences des parties et réunions techniques des conventions, et assistance pour le développement de rapports sur les progrès et de débriefing.

· Ateliers et sessions de formation pour les homologues du personnel relatifs à des MEA spécifiques. Arrangements pour que des homologues puissent assister à des sessions de formation relatives à des MEA à l’étranger.