Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
中文 English Español
  Search
 
 
 
Désastres
et conflits

  [Macédoine et Albanie ]

Enter Title

Minimize

Macédoine et Albanie

Le PNUE reconnut que l’importante transformation des institutions démocratique en Macédoine et en Albanie présentait des opportunités pour une évolution de la protection de l’environnement en parallèle au développement économique. Suite à ses travaux sur le conflit du Kosovo, le PNUE évalua, de septembre 2000 à décembre 2001, l’impact sur l’environnement des flux de réfugiés vers la Macédoine et l’Albanie lors du conflit. Le rapport conclut que les flux de réfugiés ne causèrent pas de dommages importants et étendus ni en Macédoine, ni en Albanie. Néanmoins, quelques impacts mineurs spécifiques à des sites, résultant d’une mauvaise gestion des déchets solides et liquides et de la construction de camps, furent identifiés.

Les travaux du PNUE comprirent les activités suivantes:

Évaluation environnementale post-conflit


En plus de l’étude des flux de réfugiés, l’étude évalua également les conditions de sites industriels et de points chauds de pollution. En résulta la publication de deux rapports intitulés, respectivement, Post-Conflict Environmental Assessment - Macedonia et Post-Conflict Environmental Assessment - FYR of Albania. Ces rapports parvinrent à la conclusion que les « points chauds » environnementaux sur des sites industriels posaient des risques significatifs pour la santé humaine et nécessitaient une gestion immédiate et des mesures de réduction des risques.

Activités de nettoyage


Suite aux recommandations des rapports d’évaluation environnementale, le PNUE entreprit des études de faisabilité en Macédoine et en Albanie afin d’élaborer des mesures de nettoyage sur les quatre sites les plus contaminés. Ceci aboutit à la prise de mesures de nettoyage par la Banque mondiale et les gouvernements de la Suède et de l’Italie.

Institutions environnementales et coordination

Dans le cadre de son évaluation environnementale post-conflit, le PNUE examina les capacités institutionnelles pour la gestion environnementale en Macédoine et en Albanie.