Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
中文 English Español
  Search
 
 
 
Désastres
et conflits

  [Soudan ]

Le programme du PNUE au Soudan se concentre sur les liens entre les pressions sur l’environnement et les conflits. Ayant achevé une importante évaluation environnementale au Soudan en juin 2007, le PNUE a ouvert un bureau à Khartoum en décembre afin d’exécuter des activités de projets dans le pays.

Introduction
Le Soudan a souffert de longs conflits pendant la plupart des dernières 50 années, y compris d’une longue guerre civile entre le Nord et le Sud et de violences se perpétuant encore aujourd’hui au Darfour. Un accord de paix global signé en 2005 mit fin à la guerre civile Nord-Sud et offre des perspectives pour une résolution plus large des conflits au Soudan. Néanmoins, les conflits autour des ressources naturelles rares – terres fertiles, arbres et eau – restent des facteurs d’instabilités dans de nombreuses parties du pays.


De nombreux défis restent à être relevés afin de garantir la paix à long-terme, la sécurité alimentaire et le développement durable pour la population soudanaise. Parmi ces défis figurent la désertification et le changement climatique régional, la vulnérabilité accrue aux catastrophes naturelles, les impacts environnementaux des déplacements de personnes et du processus de retour, l’impact dévastateur de la dégradation des sols sur les moyens d’existence de la population, la déforestation, l’urbanisation rapide et un secteur pétrolier en pleine croissance.

Le Service post-conflit et de la gestion des catastrophes du PNUE a établi un programme pour le Soudan afin de contribuer à la paix et la stabilité dans le pays en aidant la communauté internationale, les institutions gouvernementales à tous les niveaux et la société civile à faire face aux défis environnementaux au Soudan.
 

Évaluation environnementale post-conflit

Le PNUE a substantiellement étendu son engagement au Soudan en 2006 en entreprenant une évaluation environnementale post-conflit globale – un projet d’envergure impliquant dix missions d’établissements des faits sur le terrain et plus de 2'000 entretiens.


Le Rapport d’évaluation environnementale post-conflit au Soudan a été publié en juin 2007 et inclut des évaluations de l’eau, de l’agriculture, des forêts, de la désertification et des catastrophes naturelles, de la faune, de l’environnement marin, de la pollution industrielle, de l’environnement urbain, de la gouvernance environnementale et du rôle des pressions sur l’environnement dans les conflits au Soudan. Le rapport fait 85 recommandations et décrit un plan d’action gouvernemental d’un coût national total estimé à 120 millions de dollars sur trois à cinq années. L’évaluation et les recommandations forment la base de l’engagement continu du PNUE au Soudan.

Base de données sur l’environnement

Les données réunies sur le terrain, les images satellites, photographies et autres sources utilisées lors de l’évaluation environnementale ont été synthétisées dans une base de données sur l’environnement au Soudan, qui constitue un outil très utile pour le gouvernement, la société civile, et la communauté intéressée par l’environnement au Soudan.

Le programme pour le Soudan


En se fondant sur l’évaluation environnementale post-conflit, le PNUE a développé plusieurs projets qui forment le cœur du programme pour le Soudan. En décembre 2007, le PNUE ouvra son premier bureau soudanais à Khartoum. Les projets en cours incluent :

  • Édification des capacités pour les ministères de l’environnement à Khartoum et Juba ;
  • Intégration des considérations environnementales: soutien pour le développement de la gestion environnementale dans tous le Soudan et pour donner suite aux recommandations de la PCEA ;
  •    Bois et énergie au Darfour : notamment une évaluation des ressources, un programme de reforestation et la promotion d’alternatives à l’utilisation de bois pour le chauffage et dans la construction ;
  • Gestion intégrée des ressources en eau au Darfour : se concentrant sur l’évaluation technique des ressources en eau et sur la gouvernance et la gestion durable des nappes phréatiques ; et
  • Aide et environnement au Darfour : engagement avec la communauté internationale au Soudan pour le développement de la gestion environnementale et des ressources naturelles comme élément critique de la résolution des conflits, du relèvement et du développement.Projets additionnels en cours de développement.
  • Une description plus complète du programme, les partenaires et des liens vers les priorités de l’ONU sont disponibles dans l’Exposé de stratégie du PNUE pour le Soudan et dans la Vue d’ensemble du Programme du PNUE pour le Soudan.

 Text Box: Nous devons aussi nous souvenir que le Darfour est une crise de l’environnement et du développement, résultant au moins en partie de la désertification, de la dégradation écologique et de la rareté des ressources, en particulier de l’eau. Toute solution doit prendre cette dimension économique en compte : l’eau, l’agriculture, les transports, l’emploi, les services sociaux, tous doivent être traités si 2,5 millions de personnes déplacées doivent retrouver leur chez-soi et reprendre leur vie quotidienne.
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU