Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
中文 English Español
  Search
 
 
 
Désastres
et conflits

  [Ukraine ]

Ukraine

En novembre 2007, quatre pétroliers russes échouèrent dans le détroit de Kerch lors d’une forte tempête, provoquant le déversement de 1'300 tonnes de pétrole du Volgoneft-139 dans la mer. Si quelques mesures furent prises immédiatement, les conditions météorologiques empêchèrent toute effort de nettoyage au cours des premières 48 heures. Les importants dommages physiques à la mer et à la terre qui en ont résulté conduisirent à des pertes de propriété, à la contamination de la flore et de la faune marine et côtière, ainsi qu’à d’importants coûts de nettoyage et à des pertes significatives de revenus pour les industries locales.

A la suite des recommandations de la mission d’évaluation rapide entreprise par la Commission Européenne (CE) à la mi-novembre 2007 ayant pour objectif d’évaluer les impacts environnementaux de la catastrophe et conseiller sur les besoins de remédiation immédiats, la CE invita le PNUE a coordonner une évaluation multisectorielle des besoins post-catastrophe (PDNA) avec la participation du Gouvernement ukrainien. En plus de l’évaluation scientifique des dommages causés à l’environnement côtier et marin, l’étude chercha également à examiner les besoins institutionnels et économiques à moyen et long-terme de l’Ukraine relatifs à l’incident pétrolier, et aussi à étudier les données existantes en matière de cartographie des zones côtières sensibles de la région.

Plus spécifiquement, la PDNA comprit les quatre éléments suivants :


Évaluation côtière et marine
: afin d’obtenir des données sur les impacts de la contamination aux hydrocarbures de l’environnement côtier et marin du côté ukrainien du Détroit de Kerch, pour l’établissement d’une évaluation précise des besoins pour un programme de restauration de l’environnement adéquat.

Cartographie des zones côtières sensibles : afin d’évaluer la qualité des cartes des zones côtières sensibles existantes et afin de récolter des informations relatives à la vulnérabilité de l’environnement, pour proposer un ensemble de mesures destinées à améliorer la cartographie des zones côtières sensibles et la gestion de l’information dans les situations d’urgences.

Évaluation institutionnelle : afin d’étudier le cadre légal existant et les mécanismes institutionnels impliqués dans la réponse aux urgences environnementales, en prenant la marée noire de novembre 2007 comme démonstration de la capacité du système ukrainien actuel à gérer de telles urgences.

Évaluation économique : afin d’examiner les impacts de la marée noire sur les économies locale et nationale, en évaluant les coûts directs et indirects liés à la réponse à la marée noire et ses impacts sur les entreprises locales.

Le travail sur le terrain en Ukraine eut lieu du 1er au 26 juillet 2008, avec l’inspection par l’équipe d’évaluation « côtière et marine » de sites touchés et le prélèvement d’échantillons d’eau, de sédiments et de bio-organismes. Les échantillons furent ensuite transportés pour être analysés dans un laboratoire au Royaume-Uni. Simultanément, l’équipe d’évaluation « institutionnelle et économique » conduisit des réunions avec des parties prenantes locales et les populations touchées. Après les phases de travaux sur le terrain et de laboratoire, le rapport final d’évaluation des besoins post-catastrophe en Ukraine fut publié en Novembre 2008.

Le rapport PDNA détaille les conclusions de l’évaluation et fournit une série de recommandations concrètes pour l’amélioration de l’état de préparation et de réponse aux marées noires en Ukraine. Les recommandations furent en particulier ciblées sur le renforcement des politiques stratégiques, sur la planification des éventualités, sur la gestion de l’information, sur le suivi et l’évaluation de l’environnement, et sur la gestion des déchets.

L’étude conclut que, même si la toxicité des hydrocarbures fut faible, l’impact immédiat fut significatif. Le développement des plans de contingence conformément aux meilleures pratiques internationales fut dès lors une des recommandations principales du rapport. En outre, un nettoyage complet des importantes quantités d’objets du littoral trouvés le long du Détroit de Kerch fut considéré comme une haute priorité pour la réduction des risques à l’encontre de la faune sauvage et du bien-être humain.

Community Civil Protection Mechanism Report: Ukraine Oil Spill in Kerch Strait, Black Sea,

December 2007