Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Gestion des
écosystèmes

  [Méthodologie ]

Méthodologie

Le programme de gestion des écosystèmes du PNUE travaillera à transformer l’approche sectorielle de la gestion de l’environnement dans la perspective d'une évolution vers une approche qui intègre les forêts, les sols, l’eau douce et les systèmes côtiers lorsqu’ils ont un impact sur la fourniture globale de services des écosystèmes. Le PNUE assistera les pays et les régions afin de

  • Intégrer une approche par écosystème à la planification et au développement ;
  • Posséder et améliorer les capacités nécessaires pour utiliser des outils de gestion des écosystèmes ;
  • Réorienter leurs programmes en faveur de l’environnement ;
  • Financer les services prioritaires fournis par les écosystèmes

En utilisant une approche par écosystème, les gestionnaires de ressources naturelles peuvent identifier et analyser les leviers opérant sur un écosystème et concevoir des actions appropriées. Une fois cette analyse complétée, la mise en œuvre peut commencer. En utilisant ce cadre et avec l’assistance du PNUE, les autorités aux niveaux local, national et régional seront capables de lancer des évaluations de leurs écosystèmes. Une mise en œuvre réussie doit inclure les 4 étapes suivantes :

1. Développer une argumentation ;
2. Générer des connaissances ;
3. Transformer les connaissances en action ;
4. Suivi, évaluation et partage de l’expérienc

Développer une argumentation
Ceci comprend :

  • Conduire des ateliers de sensibilisation aux niveaux régional et national sur le concept de gestion des écosystèmes mené dans une perspective locale sur les services rendus par les écosystèmes, leur interconnexion et leur relation au bien-être humain ;
  • Faciliter l’évaluation rapide des liens entre les services clés des écosystèmes aux niveaux national et régional ;
  • Fournir des guides accessibles sur l’approche par écosystème, destinés à différents groupes de parties prenantes ;
  • Disséminer des messages-clés aussi largement que possible, en particulier concernant les liens importants entre les services rendus par les écosystèmes et le bien-être humain, et les causes de la dégradation des écosystèmes

2. Générer de la connaissance
Plus particulièrement, le PNUE va :

 

  •  Établir un réseau pour l’échange de données et d’informations sur les services rendus par les écosystèmes ;
  •  Faciliter ou réaliser des évaluations des écosystèmes en fonction des besoins ;
  •  Identifier les services pertinents rendus par les écosystèmes et leurs liens avec le bien-être humain ;
  •  Identifier les vecteurs directs et indirects de changement dans les écosystèmes ;
  • Développer des scénarios plausibles basés sur l’impact dans le temps des vecteurs directs et indirects ;
  • Renforcer la capacité de réalisation d’évaluations de la valeur économique des services rendus par les écosystèmes.

3.Transformer les connaissances en actions

Cette étape implique l’utilisation de données et de connaissances de terrain afin de :

  • Déterminer quels services sont prioritaires ;
  • Développer des stratégies d’intervention efficaces ;
  • Assurer un accès et une utilisation équitables des services rendus par les écosystèmes par toutes les parties prenantes.

4.Suivi, évaluation et partage de l’expérience

Afin d’assurer une production optimale de services rendus par les écosystèmes, le PNUE va :

  • Offrir un soutien technique pour le développement et l’analyse d’indicateurs de la production de services par les écosystèmes ;
  • Faciliter l’analyse de la production de services par les écosystèmes par rapport à un niveau de référence déterminé ;
  • Faciliter et renforcer les capacités à développer et mettre en œuvre des mécanismes de partage de l’expérience pour les étapes 1 à 3 décrites ci-dessus.