Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Gouvernance
de l’environnement

  [Vous êtes : Le PNUE dans les régions > Afrique ]

La Conférence ministérielle africaine sur l'environnement (CMAE)
 
La 12ème session de la CMAE s’est tenue du 7 au 12 juin 2008 à Johannesburg, Afrique du Sud. L’un des principaux résultats de la douzième session a été la décision sur le changement climatique. La session a décidé (Décision 2 de la 12ième session de la CMAE) de travailler à la réalisation des points suivants :
 
1.Le développement d’une position commune de négociation pour l’Afrique concernant le régime international sur les changements climatiques après 2012 ;
2.L’élaboration d’un cadre global pour les programmes africains sur les changements climatiques.
 
La conférence ministérielle a également décidé que ceux-ci devraient être soumis à adoption lors d’une session spéciale de la CMAE avant son adoption finale par l’Union Africaine lors de son treizième sommet en juin ou juillet 2009.
 
 
Santé et Environnement
 
La toute première conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique s’est tenue à Libreville, Gabon du 26 au 29 août 2008 sous le slogan « La sécurité sanitaire passe par un environnement sain ». La conférence a été organisée de manière conjointe par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le PNUE et a été hébergée par le gouvernement du Gabon. La conférence a appelé l’OMS et le PNUE à soutenir, en collaboration avec d’autres partenaires et bailleurs de fonds, la mise en œuvre de la déclaration de Libreville, et à appuyer leurs efforts en matière de plaidoyer, de mobilisation des ressources et afin d’obtenir des investissements nouveaux et additionnels pour renforcer l’alliance stratégique entre santé et environnement. Par ailleurs, des attentes sont nées par rapport à l’OMS et au PNUE, afin que ceux-ci puissent aider les pays africains à partager leurs expériences, renforcer leurs capacités et établir un mécanisme pour poursuivre leurs progrès en vue d'arriver à la réalisation des engagements pris lors de cette conférence, à travers une revue par les pairs, et organiser une seconde conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique avant la fin 2010.