Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Gouvernance
de l’environnement

  [Vous êtes : Le PNUE dans les régions > Asie et Pacifique ]

Nuage brun atmosphérique
 
Le PNUE a réuni une équipe scientifique internationale pour étudier les impacts des aérosols sur le climat régional, le cycle de l’eau, l’agriculture et la santé humaine.
 
Le Projet « Nuage Brun Atmosphérique » (ABC) vise à répondre aux inquiétudes autour des volutes de pollution atmosphérique à l’échelle régionale qui consistent en une quantité importante de petites particules de suies, sulfates, nitrates, cendres volantes et de nombreux autres polluants. De larges fractions de particules d’aérosols qui forment les ABC trouvent leur origine dans des émissions à la surface de la Terre causées par la combustion incomplète de carburants fossiles et de biocarburants.
 
Les résultats scientifiques initiaux suggèrent que le nuage brun réduit la quantité de lumière solaire qui atteint la surface de la terre de 10 à 15%. Cela pourrait aussi affecter les schémas météorologiques de la mousson, provoquant des sècheresses dans les parties occidentales du continent asiatique et augmentant les inondations dans certaines parties du Bangladesh et de l’Inde. Certaines indications montrent que le nuage pourrait aussi réduire les récoltes de riz d’hiver en inde de 10%. Un rapport de commission du PNUE suggère que la pollution provenant du nuage pourrait provoquer « plusieurs centaines de milliers » de morts prématurées dues à des maladies respiratoires.
 
Le premier rapport d’évaluation est disponible www.rrcap.unep.org/abc
 
 
Environnement et Santé
 
Ce projet vise à promouvoir une intervention coordonnée aux niveaux national et régional pour la réduction des impacts négatifs de la dégradation de l’environnement sur la santé humaine en Asie. En 2004, le PNUE, en collaboration avec l’OMS, a organisé la première réunion de haut niveau concernant l’environnement et la santé dans les pays d’Asie du Sud-Est et de l’Est. Les participants à la réunion ont demandé au PNUE et à l’OMS de les aider à développer et mettre en œuvre une Charte Régionale pour l’environnement et la santé. Les activités jusqu'à présent ont permis d’atteindre les principales réalisations suivantes :
 
  • · Forum ministériel : Réunion du premier forum régional ministériel sur l’environnement et la santé en août 2007 à Bangkok ;
  • · Charte Régionale : établissement d’un Charte Régionale sur l’environnement et la santé en Asie du Sud Est et de l’Est ;
  • · Déclaration : déclarations au niveau ministériel (déclaration de Bangkok) sur la santé et l’environnement
  • · Réseau d’experts : Etablissement de groupes de travail thématiques et réalisation de plans de travail concernant 6 domaines prioritaires :
o   La qualité de l’air ;
o   L'approvisionnement en eau, hygiène et assainissement ;
o   Les déchets solides et dangereux ;
o   Les produits chimiques toxiques et substances dangereuses ;
o   Le changement climatique, la réduction de la couche d’ozone et les mutations dans les écosystèmes ;
o   La planification, la préparation et les réponses aux urgences sanitaires environnementales.
Les progrès réalisés dans la mise en œuvre des activités des groupes de travail thématiques sont disponibles sur http://www.environment-health.asia/