Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Gouvernance
de l’environnement

  [Vous êtes : Le travail du PNUE ]

 

Soutenir des processus de prise de décisions internationaux cohérents pour la gouvernance environnementale
 
  •  Aider le Conseil d’Administration/ Forum ministériel mondial sur l'environnement à promouvoir la coopération internationale dans le domaine de l’environnement et définir l’agenda mondial pour l’environnement.
  •  Maintenir une surveillance régulière de la situation de l’environnement à travers des processus d’évaluation de référence et identifier les questions émergentes dans le but de soutenir une prise de décision basée sur des données scientifiques solides aux niveaux national et international ;
  • Coopérer avec les accords multilatéraux sur l’environnement (AME), et soutenir la collaboration entre ces différents accords pour leur mise en œuvre efficace, dans le respect du mandat de chaque entité, ainsi qu’en créant des partenariats avec les organes de gouvernance et les secrétariats des autres processus intergouvernementaux afin de renforcer un régime de soutien mutuel entre l’environnement et les autres domaines en lien avec l'écologie;
  •  Fournir un soutien et des contributions politiques sur la gouvernance de l’environnement au Conseil des Chefs de Secrétariat pour la Coordination et les autres forums inter-agences et utiliser le Groupe de Gestion Environnementale pour promouvoir les actions conjointes par toutes les agences et les secrétariats des accords multilatéraux concernant l’environnement.
 
 
Catalyser les efforts internationaux en matière de poursuite de la mise en œuvre des objectifs internationaux fixés
 
Le PNUE soutient les efforts de promotion du développement et de la mise en œuvre de davantage de législations, normes et standards environnementaux internationaux, en particulier ceux qui répondent aux buts, objectifs et engagements identifiés dans les conclusions des sommets et conférences des Nations Unies, notamment à travers la mise en œuvre du Programme pour le Développement et l’Examen Périodique du Droit de l’Environnement (Programme de Montevideo).
 
  •  Fournir les orientations en matière de développement progressif du droit de l’environnement aux niveaux international et national ;
  •  Fournir des services de conseil et de l’assistance technique aux pays en développement et aux pays en transition à leur demande, afin de développer et/ou de renforcer leurs politiques, législations et régimes institutionnels en matière d’environnement ;
  • Soutien légal aux processus de développement d’instruments légaux internationaux, incluant notamment un développement croissant de régimes légaux au sein des AME existants ;
  •  Renforcement des capacités sous la forme de formations nationales, régionales ou mondiales et programmes de sensibilisation pour les parties prenantes du droit de l’environnement pour renforcer le cadre institutionnel d’amélioration du développement et de la mise en œuvre du droit de l’environnement aux niveaux national et international (fonctionnaires travaillant au sein des gouvernements, juges, magistrats, juristes, parlementaires, procureurs, instituts de formation judiciaire, ONG exerçant dans le domaine de la justice, milieu universitaire) ;
  •  Entreprendre des études pour développer des normes en matière de droit de l’environnement aux niveaux national et international, ainsi que des politiques et institutions ;
  • Promouvoir une appréciation plus large du droit de l’environnement à travers la préparation et la dissémination d’informations sur la législation environnementale en ligne et sur papier, incluant des publications pour les différentes parties concernées du monde judiciaire ;
  • Collaborer avec des partenaires internationaux aux niveaux national, régional et mondial pour améliorer l’application du droit international de l’environnement ;
  •  Fournir une assistance aux pays parties des AME sur la mise en conformité avec, l’application et la mise en œuvre des AME aux niveaux national, régional et mondial ;
  • Soutenir, construire et consolider des programmes de renforcement des capacités et de formation pour aider les négociateurs nationaux et régionaux et les correspondants permanents pour les AME à améliorer leurs compétences et les préparer à participer efficacement aux négociations environnementales et aux réunions intergouvernementales, comme les conférences/réunions des parties, etc. ;
  •  Développer et préparer des études techniques, légales et politiques, des outils, des directives et des guides pour le développement, l’application et la mise en œuvre des politiques et lois environnementales, incluant les AME ;
  •  Soutenir le développement de mécanismes et la gestion des connaissances pour la mise en œuvre cohérente de groupes spécifiques ou de questions communes spécifiques sous l'égide des AME ;
  •  Aider à la création d’une base de connaissances qui améliorera l’accès à l’information et augmentera la prise de conscience du public sur la manière d’adopter des législations abouties sur l’environnement et permettra de reconnaître et partager les meilleures pratiques.
 
 
Soutenir les processus et institutions de gouvernance de l’environnement aux niveaux régionaux, sous-régionaux et nationaux
 
Soutenir les forums ministériels régionaux ou des autres forums intergouvernementaux liés à l’environnement et aider à la mise en œuvre de leurs programmes d’action.
 
  • Appuyer les efforts des gouvernements pour développer davantage et renforcer les politiques, lois et institutions nationales, sous-régionales et régionales soutenant la gouvernance de l’environnement et les infrastructures pour la gestion de l’environnement ;
  • Appuyer les efforts des gouvernements pour développer et renforcer leurs capacités en matière de gestion et évaluation des données et connaissances sur l’environnement aux niveaux nationaux, sous-régionaux et régionaux, dans le but de fournir une base solide pour la gouvernance de l’environnement ;
  • Renforcer le soutien pour la participation des acteurs non gouvernementaux et de la société civile dans la gouvernance de l’environnement à tous les niveaux.
 
 
Promouvoir et soutenir la base environnementale du développement durable au niveau national
 
  • Aider les gouvernements à intégrer l’environnement dans leurs processus politiques de développement, notamment à travers le Partenariat PNUE-PNUD pour l’Initiative Pauvreté et Environnement ;
  •  Aider les gouvernements à s’assurer que les considérations environnementales sont incorporées dans leurs plans nationaux de développement, notamment en faisant usage de la plateforme Groupe de Développement des Nations Unies ;
  •  Améliorer sa présence stratégique dans les régions pour soutenir les gouvernements et les équipes travaillant dans les bureaux pays des Nations Unies à prendre en compte la gouvernance de l’environnement ;
  •  Renforcer son engagement auprès d’autres agences spécialisées, fonds et programmes du système des Nations Unies, ainsi qu'auprès des départements et partenaires régionaux.