Mises à jour quotidiennes: JOUR 1 | JOUR 2 | JOUR 3 | JOUR 4
 

 Le CA aujourd’hui - 22 février 2011

Événement parallèle


L'avenir des études environnementales - Qu'avons-nous appris jusqu'ici?


Contexte

Les évaluations environnementales intégrées sont un élément clé de la science et de la politique environnementale moderne. Au moins 10 évaluations sont effectuées par le PNUE chaque année. Cependant les évaluations comportent souvent des désavantages importants qui réduisent leur impact et leur pertinence. Le but de cet événement parallèle est d'examiner quelques-uns des principaux enseignements tirés par des décennies d'expérience dans le domaine de la production d'évaluations environnementale, et ce dans le but de moderniser le processus de production d'évaluations environnementales pour que les nouveaux processus tels que celui de l'IPBES et ou celui des autres évaluations environnementales en cours soient plus pertinente, crédible et légitime. Nous nous appuierons sur les dernières évaluations de certains des évaluations les plus importants, en se concentrant sur l'échelle de la planète.


Synopsis

Cette manifestation était animée par le Professeur Joseph Alcamo, expert scientifique en chef du PNUE. Les panélistes étaient: S. E. Mme. Sherry Ayittey, Ministre ghanéene de l'environnement; le Dr. R. H. S. , Secrétaire de l'Environnement du Sri Lanka; Renate Christ Dr, le Secrétaire du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC); le Professeur Bob Watson, scientifique en chef du Ministère de l'environnement, de l'alimentation et des questions rurales (DEFRA) du Royaume-Uni; Mme. Fatoumata Keita-Ouane, Responsable de la Division de l'alerte rapide et de l' évaluation (DEWA) du PNUE; et Jacqueline McGlade, Directrice exécutive de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE).


Renate Christ a communiqué les leçons tirées des 22 années dexpé du GIEC en matiè d'évaluation scientifique. Il a également fait référence au récent examen indépendant du GIEC par le Conseil interacadémique. Bob Watson fait a partagé les enseignements tirés de l'évaluation internationale des sciences et des technologies agricoles pour le développement (IAASTD) et les a comparés avec ceux tirés de l'Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire (MA). Fatoumata Keita-Ouane a parlé de son expérience lors du processus de production del'évaluation "Global Environment Outlook (GEO-4)" du PLNE. Jacqueline McGlade a partagé son expérience des processus de production d'évaluations pan-européennes menés par l'EEE.

L'honorable ministre Sherry Ayittey et le Dr Samaratuga ont abordé la question de l'amélioration de la qualité des évaluations en matière d'information des décideurs politiques. Ils ont souligné l'importance du renforcement des capacités pour améliorer les évaluations et les rapports, particulièrement dans les domaines de la gestion des données et des communications.

Le Professeur Alcamo a appelé chaque panéliste à proposer deux actions concrètes qui permettraient d'améliorer l'impact et l'efficacité des évaluations environnementales intégrées. Les panélistes ont souligné la nécessité de consolider les structures de gouvernance pour les processus d'évaluation, ainsi que de fournir des cadres légaux généraux et de bons outils d'évaluation. Ils ont insistés sur l'importance de l'engagement des parties prenantes dans les processus participatifs; il faut se mettre d'accord sur les principaux indicateurs, sur la qualité des données de référence, sur la traçabilité des données, sur l'efficacité des communications et sur le renforcement des capacités.

Le modérateur a conclu l'événement en résumant 10 façons de renforcer l'impact et l'efficacité des évaluations environnementales intégrées et a remercié les intervenants pour leurs contributions à cet événement parallèle.