Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Utilisation efficace
des ressources

  [Vous êtes : Le PNUE dans les régions ]

Le PNUE dans les régions

Bureau régional pour l’Asie Occidentale

La région Asie Occidentale, et en particulier la sous-région GCC (Conseil de Coopération du Golfe), est caractérisée par des niveaux extrêmement élevés de consommation. Pour répondre à ce problème, le bureau régional du PNUE pour l'Asie Occidentale (ROWA) utilise deux approches :

Travailler en étroite collaboration avec le projet YouthXchange pour promouvoir la consommation durable auprès des jeunes de la région; et travailler avec les gouvernements nationaux, les centres nationaux de production plus propre et d’autres acteurs à une stratégie de consommation et de production durables pour la région. Dans le cadre du programme YouthXchange, un nombre d’activités nationales et sous-régionales ont eu lieu ou sont planifiées avec des jeunes ainsi qu'avec leurs enseignants, à travers des programmes de formation spécifiquement ciblés sur la thème suivant: comment promouvoir une consommation plus durable dans la région.

Avec le Conseil des ministres arabes responsables de l’environnement (CAMRE) et d’autres partenaires, une table ronde régionale sur la consommation et la production durables a été réunie, basée sur des activités préalables et se concentrant sur le développement d’une stratégie pour la région. La table ronde a impliqué 75 participants et établi un groupe de travail, comprenant la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO), la Ligue des Etats Arabes et le Bureau Régional pour l’Asie Occidentale (ROWA) et basé sur le plan d’action provisoire présenté à la session de décembre 2008 du CAMRE. Cette réunion a également reconnu l’importance de l’approvisionnement public durable, et a en conséquence planifié des activité de renforcement des capacités dans ce domaine pour 2009.

Bureau régional pour l’Europe

Consommation et production durables/énergie renouvelable

En réponse aux appels au niveau international et aux demandes d’aides spécifiques des pays, le PNUE a continué de soutenir l’intégration de la consommation et la production durables (CPD) dans les politiques des gouvernements européens et de renforcer le développement et la mise en œuvre d’un cadre décennal de programmes de CPD.

À travers son projet Consommation Durable : les perspectives pour l’Europe, le PNUE soutient aussi la mise en place d’un agenda et la mise en oeuvre des priorités en matière de CPD aux niveaux national et local. De plus, pour soutenir et faire avancer les décisions politiques en matière de transports raisonnés et orientés vers le futur, le PNUE a développé un centre d’échanges sur l’environnement et le transport appelé « EST goes EAST » en collaboration avec les correspondants nationaux dans les pays d’Europe Centrale et avec les soutiens du gouvernement autrichien. Le PNUE continuera de développer ses actions sur le transport, étant donné que l’Europe est l’un des plus importants émetteurs de CO2 et que cette question doit être encore approfondie, au-delà de la plateforme existante « EST goes EAST ». Le paragraphe 24 de la déclaration ministérielle de Belgrade appelle au développement de programmes nationaux, de plans de stratégie de mise en œuvre, de partenariats sous-régionaux et régionaux pour la promotion de schémas de CPD. En outre, le PNUE a été invité à explorer le développement d’une initiative paneuropéenne sur les CPD. 

À la fin octobre 2008, le PNUE a participé à la réunion régionale européenne sur la consommation et la production durables à Prague, République Tchèque. La réunion était organisée par la Commission Européenne et le Ministère Tchèque de l’Environnement, en tant que contribution au Processus de Marrakech. Il a été demandé au PNUE d’assurer le Secrétariat de la réunion ainsi que, jusqu’en décembre 2009, celui de la plate-forme pour la consommation et la production durables en Europe Centrale et de l’Est (ECE), lancée par le Ministère Tchèque de l’Environnement en coopération avec le PNUE et le réseau ECE, un partenariat de 28 organisations non-gouvernementales de consommateurs  venant de 16 pays de la région Europe Centrale et de l’Est.

Dans le cadre de la convention des Carpates, un atelier régional sur l’énergie renouvelable dans les Carpates a été co-organisé par l’ONUDI et le PNUE en mai 2008 à Lviv, Ukraine. Le but principal de cet atelier était de promouvoir un réseau entre les pays membres et non-membres de l’UE impliqués dans la mise en valeur du vaste potentiel des sources d’énergie renouvelables dans la région d’une manière durable et écologique. Une première version d’un programme régional pour les énergies renouvelables dans les Carpates a été préparée. 

Bureau régional pour l’Amérique du Nord

Le premier atelier nord américain sur la consommation et la production durables s’est déroulé à Washington en novembre 2008. Plus de 70 experts des Etats-Unis et du Canada, issus des gouvernements, des universités et des groupes de réflexion des organisations commerciales et industrielles et des ONG y ont participé. À l’issue de l’atelier, les Etats-Unis et le Canada se sont engagés à unir leurs efforts pour engager un dialogue sur les questions les plus importantes. Les étapes concrètes par rapport au suivi incluent la proposition de mise en place d’un groupe de travail hébergé en Amérique du Nord sur l’agriculture durable, la création d’un forum interactif en ligne pour la collaboration afin de permettre aux discussions sur les CPD de se poursuivre, le travail sur le développement d’un projet pour l’Amérique du Nord qui doit être développé lors d’une prochaine réunion, et le développement de contributions au Processus de Marrakech et aux réunions de la Commission du développement durable en 2010 et 2011.

Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique

Campagne « Pensez vert » avec le Mall Group, Thaïlande 

Le PNUE a monté un partenariat avec l’administration métropolitaine de Bangkok et le Mall Group thaïlandais pour “Pensez vert”, une campagne de sensibilisation du public qui a commencé en août 2008 et se poursuivra en 2009. La campagne vise à sensibiliser sur le changement climatique et ses impacts les 500 000 clients qui fréquentent chaque jour la chaîne de magasins du Mall Group, et les informer des actions qu’ils peuvent mettre en œuvre. À la requête du Mall Group, le PNUE a conduit un séminaire d’une demi-journée pour les cadres supérieurs visant à partager les connaissances sur les liens entre le secteur de la vente au détail et le développement durable, et les options et pratiques permettant d’améliorer les performances en matière de durabilité dans le secteur de la vente au détail. Quarante cadres supérieurs du Mall Group ont participé au séminaire.

Bureau régional pour l’Afrique

Le cadre décennal africain de programmes (10-YFP) de consommation et production durable (CPD) a été développé afin de faciliter la participation active de l’Afrique en tant que région au processus de Marrakech pour le Cadre décennal de Programmes de CPD qui a été initié en tant que successeur du Plan de mise en œuvre de Johannesburg adopté lors du Sommet Mondial sur le Développement Durable. Le développement et la mise en œuvre du Cadre décennal africain a été coordonné de près avec le Secrétariat de la Conférence des Ministres africains de l’Environnement (CMAE) et d’autres partenaires régionaux et nationaux.

Le groupe de travail de Marrakech sur la coopération avec l’Afrique a été lancé sous la direction du Ministère fédéral de l’Environnement de l’Allemagne en tant que partie du mécanisme mondial de mise en œuvre du processus de Marrakech sur le Cadre décennal de programme de consommation et production durables. Le développement et la mise en oeuvre subséquents du 10-YPF africain à travers le soutien du groupe de travail de Marrakech sur la coopération avec l’Afrique et ses suites sont les activités-clés qui ont été mises en œuvre. 

1. Développement de Programmes nationaux et locaux (au niveau des villes) de CPD :

  • Une activité-pilote sur le développement d’un programme de CPD aux niveaux national et local a été développée et une assistance a été fournie à quatre pays pilotes en Afrique. Les villes et pays pilotes sont Maputo au Mozambique et Le Caire en Egypte au niveau des villes et la Tanzanie et l’Ile Maurice aux niveaux des états.
  • Une modalité de soutien pour les mises en œuvre pilotes des programmes de CPD a été développée et un soutien technique est fourni aux pays qui ont complété le développement de leur document programme.

2. Développement d’un mécanisme africain d’étiquetage écologique (AEM) :

  • Une évaluation détaillée des initiatives existantes d’étiquetage écologique pertinentes pour la région a été effectuée et un rapport de synthèse a été produit et été distribué lors de forums politiques régionaux comme le Conseil des Ministres Africains de l’Industrie (CAMI) et la CMAE.
  • Un document stratégique détaillé décrivant les fonctions clés et les structures institutionnelles de l’AEM a été développé à travers une large consultation des acteurs-clés incluant la Commission de l’Union Africaine et l’Organisation Régionale Africaine de Normalisation (ORAN).
  • Un document cadre de programme pour le lancement de l’AEM a été développé et les préparations sont en cours pour l’organisation de la première réunion du Bureau Exécutif. 

3. Soutien aux processus régionaux :

La cinquième table ronde africaine sur la consommation et la production durable (ARSCP-5) a été organisée en tant que session préparatoire à la CMAE qui s’est tenue en Juin 2008. L’ARSCP-5 a passé en revue les progrès réalisés par le 10-YFP africain et identifié les actions essentielles par rapport au suivi et les futures directions à prendre qui ont été approuvées lors de la 12ème session ministérielle de la CMAE. Les participants internationaux à l’ARSCP-5 ont reconnu le processus régional s'inscrivant dans le programme cadre africain de dix ans comme un modèle utile au sein du processus mondial de Marrakech.

Priorités des activités de suivi

Ci-dessous se trouvent les activités-clés qui ont été identifiées comme les priorités du suivi pour les années 2009-2010.

  • Promotion du développement et mise en œuvre des programmes nationaux et locaux de consommation et production durable dans le cadre des programmes régionaux.
  • Facilitation des contributions régionales consolidées aux 18ème et 19ème sessions de la commission sur le développement durable sur la base des progrès du cadre décennal africain de programmes.
  • Apport de soutien technique et institutionnel au lancement effectif et à l’opérationnalisation du mécanisme africain d’étiquetage écologique sous les auspices du département du commerce et de l’industrie de l’Union Africaine. 

De plus amples informations sur le cadre décennal africain de programmes sont disponibles sur : http://www.unep.org/roa/Projects_Programmes/10YFP/index.asp

Bureau régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes

L’Amérique Latine et les Caraïbes ont vu une augmentation de la compréhension et de la mise en œuvre des modes de consommation et de production durable (CPD) par les décideurs des secteurs publics et privés, dans plusieurs secteurs comme par exemple dans le domaine de la construction mais aussi dans le tourisme. Dans le même temps, on a vu une augmentation du nombre d’initiatives volontaires promouvant la responsabilité environnementale des entreprises et la prévention et la réponse aux urgences environnementales, donnant ainsi une considération méritée aux questions d’égalité des sexes.

Les résultats pertinents incluent : 28 pays dans la région ont identifié la CPD comme l’un de leurs domaines de travail prioritaire au niveau gouvernemental ; l’Argentine, le Costa Rica, la Colombie, l’Equateur et l’Uruguay ont adopté des politiques nationales de CPD ; des lignes directrices youthXchange ont été développées pour l’Equateur et l’Argentine ; un projet témoin sur la gestion intégrée des déchets et les CPD est mis en œuvre dans la région de Lima au Pérou.

En accord avec les priorités du Forum des Ministres de l’Environnement de l’Amérique Latine et des Caraïbes, la région a connu un démarrage significatif en matière d’Approvisionnement Public Durable, les résultats principaux étant le développement d’une proposition pour inclure ce critère dans le protocole d’approvisionnement du MERCOSUR, le développement d’un manuel de formation, la proposition d’une campagne d’information et un atelier de formation pour les quatre pays-membres. De plus, un atelier de formation sur l’achat durable a été conduit au Costa Rica pour la sous-région de l’Amérique Centrale, en coopération avec la Commission d’Amérique Centrale pour l’Environnement et le Développement - Comisión Centroamericana de Ambiente y Desarrollo (CCAD) et l’Organisation des Etats Américains (OEA), incluant la présentation de recommandations aux Ministres de l’Environnement. Les projets ont été réalisés avec le soutien et la coopération du Mexique, renforçant ainsi la coopération Sud-Sud. Un résultat supplémentaire a été l’accord conclu entre le Gouvernement du Chili et le Groupe de travail international de Marrakech sur l’Approvisionnement Public Durable, afin de conduire une formation de formateurs dans ce domaine au début de 2009. Dans la même perspective, une formation de formateurs pour les agences des Nations Unies dans la région et spécifiquement pour l’Amérique Centrale sera conduite l’année prochaine. De plus, la requête et l’acceptation formelles du Costa Rica et du Mexique en tant que pays-pilotes pour la mise en oeuvre de l’Approvisionnement Durable a été confirmée, avec le soutien du groupe de travail et en coordination avec le PNUE. 

Enfin, un centre d’information sur les CPD a été créé pour la sous-région des Caraïbes en collaboration avec Communauté Caribéenne (CARICOM) et le CEHI (Caribbean Environment Health Institute), et un nombre croissant d’entreprises ont introduit des initiatives de commerce et financement durables, et des politiques et pratiques basées sur les principes promus par le PNUE dans la région.