Programme des Nations Unies pour l’environnement
l'environnement au service du développement
  English
  Search
 
 
 
Utilisation efficace
des ressources

  [Vous êtes : Le travail du PNUE > Partenariats avec le commerce et l’industrie ]

Partenariats avec le commerce et l’industrie 

Commerce et Responsabilité Sociale des Entreprises

Le PNUE travaille de près avec des partenaires dans les secteurs du commerce et de l’industrie pour faire avancer nos missions et activités dans les domaines de la technologie, de l’industrie et de l’économie. Nos activités dans ces domaines incluent le dialogue entre les différents acteurs, le partage des meilleures pratiques émergentes, le développement et la promotion de publications visant à renforcer les capacités des gestionnaires et des employés, la stimulation d’innovations partenariales et l’amélioration de la compréhension des problèmes-clés en matière de responsabilité des entreprises dans l’agenda mondial pour un environnement durable.
 
Concernant l'action du PNUE dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) ou la responsabilité environnementale et sociale des entreprises, nous mettons l’accent sur le pilier « environnement » dans l’approche à Triple Résultat et utilisons l’environnement comme point d’entrée pour répondre à des questions de durabilité plus larges. Nous voyons la citoyenneté des entreprises ou la RSE comme une façon de faire des affaires d’une manière qui fasse avancer le développement durable. La RSE cherche à permettre un impact positif entre les opérations commerciales et la société, consciente du lien existant entre ces deux entités. Elle montre aussi une prise de conscience que les entreprises, comme les citoyens, ont des droits et des devoirs de base dans le cadre de leurs actions quotidiennes. Le défi aujourd’hui est de faire la démonstration d’applications pratiques de ce concept dans des contextes locaux et des secteurs spécifiques, afin de passer de la stratégie à la mise en œuvre.
 
Production plus propre

Les activités du PNUE dans le domaine de la production plus propre ont commencé en réponse à une décision du Conseil d’Administration du PNUE de 1989. Depuis le début, le PNUE a montré le chemin et encouragé les partenariats afin de promouvoir le concept de Production Plus Propre à l’échelle mondiale. Un des programmes-clés dans le domaine de la production propre est le programme international sur les centres nationaux de production plus propres (NCPC) qui a été lancé conjointement par le PNUE et l’ONUDI en 1994 dans le but de renforcer les capacités des pays en développement et en transition. Ceci a mené à la mise en place d’un réseau international de centres de production plus propres qui sont opérationnels dans 42 pays dans 4 zones géographiques. En 2007/2008, le PNUE et l’ONUDI ont conduit une large évaluation du Programme international sur les NCPC dans le but d’améliorer l’efficacité du soutien fourni dans le domaine de la promotion de la production plus propre.
 
Le champ du programme a été étendu à l’utilisation efficace des ressources et à la production plus propre (RECP) afin de lier la production plus propre plus profondément aux préoccupations environnementales les plus pressantes à l’heure actuelle à l’échelle locale, régionale et mondiale. L'objectif est également de mettre l’accent sur la pertinence du Triple Résultat comme résultat de la contribution de RECP à l’efficacité de la production, la gestion de l’environnement et le développement humain. Le but du programme est d’améliorer la productivité des ressources et la performance environnementale des entreprises et d’autres organisations et ainsi de contribuer au développement industriel durable, à la consommation et la production durables dans les pays en développement et en transition participant au programme.
 
Gestion du Cycle de vie et des ressources

Penser en termes de cycle de vie est essentiel dans le cadre de la consommation et de la production durables. Il s’agit, en effet, d’aller au-delà de l’attention traditionnelle portée aux sites de production et aux processus de fabrication afin que l’impact environnemental, social et économique d’un produit soit pris en compte tout au long de son cycle de vie, incluant sa consommation et la fin de sa phase d’utilisation. Les actions du PNUE pour promouvoir la pensée en termes de cycle de vie sont menées dans le cadre de l’Initiative Cycle de vie du PNUE/SETAC.
 
Ecolabels

Les actions du PNUE concernant les écolabels se concentrent sur le renforcement des capacités et l’assistance technique pour les industries et les gouvernements des pays en développement.
 
Un projet de 4 ans a commencé en 2007 afin de promouvoir l’étiquetage écologique au Brésil, en Chine, en Inde, au Kenya, dans la région du sud-est de l’Afrique, au Mexique et en Afrique du Sud. Le projet est financé par la Commission Européenne et le gouvernement allemand. Le PNUE travaille avec l’organisation allemande de renforcement des capacités « InWent », ainsi qu’avec d’autres partenaires. Le projet sur l’étiquetage écologique vise à :
  • Augmenter le nombre de produits écolabellisés. Le projet aide les parties prenantes de l’industrie et des gouvernements dans les différents pays à recevoir l’Ecolabel de l’Union Européenne pour leurs produits d’exportation clés. Ceci est principalement obtenu à travers le renforcement des capacités et l’assistance technique.
  • Développer une feuille de route pour une reconnaissance mutuelle. Le projet aide à améliorer les connaissances et la compréhension mutuelle entre les organes d’étiquetage écologique des différents pays européens et ceux des pays en développement. Cela facilite une meilleure coopération et transparence entre les programmes afin d’aider à simplifier l’ « univers des écolabels ».
  • Créer des informations dans le domaine de l’évaluation des opportunités et barrières à la reconnaissance mutuelle, qui inclura une liste de recommandations pratiques pour améliorer la coopération. Cette « feuille de route pour la reconnaissance mutuelle » se basera sur les activités déjà mises en œuvre par le réseau mondial d’étiquetage écologique, le Global Ecolabelling Network (GEN) afin de développer et de promouvoir un système international coordonné d’étiquetage écologique pour le GEN (GENICES).

Conception des produits pour un usage durable

L’attention croissante vis-à-vis des questions de conception représente la prochaine étape d’un élargissement progressif de l’horizon de la prévention de la pollution – un élargissement qui a évolué de l’attention portée aux processus de production (production propre), aux produits (éco-conception), puis aux systèmes-produits (incorporation de la logistique des transports, collecte en fin de vie et réutilisation des composants ou recyclage des matériaux) puis enfin aux innovations pour un usage durable (conception pour un usage durable). 

Le PNUE promeut la conception pour un usage durable et les autres interventions liées aux produits comme les systèmes produits services pour mettre en œuvre des modes de consommation et de production plus durables.
 
 
Une production plus sûre

La production plus sûre comprend les outils, lignes directrices et principes de gestion mis en œuvre sur site et au niveau local pour assurer à la fois la sécurité et la santé des travailleurs dans les locaux où sont fabriqués, stockés, manipulés et utilisés des substances dangereuses, ainsi que la prévention du rejet de ces substances dans l’environnement.
 
Sur le plan stratégique, les approches de production plus sûre font partie d’une culture de la sécurité industrielle comme celle promue par la directive européenne Seveso II  et d’autres instruments légaux comme la plus récente directive REACH. Signifiant « Enregistrement, Evaluation et Autorisation des produits chimiques », cette directive rend obligatoire l’enregistrement des produits chimiques fabriqués ou importés dans l’Union Européenne, mettant un accent supplémentaire sur l’évaluation des risques chimiques.
 
La production plus sûre dans les secteurs industriels et les processus impliquant la fabrication et l’utilisation de produits chimiques est aussi directement alignée sur les objectifs de l’Approche Stratégique de la Gestion Internationale des Produits Chimiques (SAICM) du PNUE, concernant la bonne gestion des produits chimiques.