Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement
TUNZA pour enfants [ 中文 ] [ English] Rechercher 
Version Imprimable
Events
Competitions
actions
environmental issues
partners
story time
junior board
 

Les engagements pris lors de la Conférence Internationale des Enfants 2004

Nous, les délégués de la Conférence mondiale des enfants Tunza sur l’environnement de 2004, nous engageons à faire de notre mieux pour :

  • Respecter, soutenir, partager et célébrer les cultures et les coutumes des autochtones
  • De ne nuire à aucun animal ni à aucune plante, en particulier les espèces menacées
  • D’établir ou d’aider des refuges pour animaux avec des animaux domestiques ou si c’est possible, d’espèces en voie de disparition Sensibiliser les personnes sur l’importance de la biodiversité
  • De consommer l’eau, l’énergie et les autres ressources avec parcimonie De collecter et de réutiliser l’eau de pluie
  • De réaliser et de faire prendre conscience aux autres la valeur de l’eau et du problème de la pollution
  • De participer aux nettoyages des côtes et des ruisseaux locaux
  • D’acheter et d’utiliser des produits à faible consommation énergétique et de réaliser des économies d’énergie
  • De planter des arbres, des plantes locales et des essences rares dans nos communautés
  • De ne pas consommer de nourriture contenant des produits chimiques
  • D’écrire des lettres et de signer des pétitions à l’intention de nos gouvernements et de nos dirigeants, pour qu’ils réalisent des actions et répondent aux défis suivants :

Nous, les délégués de la Conférence mondiale Tunza des enfants sur l’environnement de 2004, demandons aux dirigeants de soutenir nos actions en :

  • Traitant les autochtones de façon juste et en respectant leurs droits, y compris leur prise de décisions et en leur rendant les artéfacts qui leur ont été pris
  • Protégeant leur culture et en les aidant à conserver leurs traditions par le biais de festivals et de fêtes culturelles
  • Arrêtant de s’approprier leurs terres et en cherchant des moyens pour leur rendre leurs territoires, et si ce n’est pas possible, de trouver un moyen de les dédommager
  • Protégeant la biodiversité naturelle dans les régions et en aidant à conserver les réserves naturelles dans les régions sensibles
  • Fournissant des moyens alternatifs d’emploi et de nourriture pour les personnes dont le travail dépend de l’exploitation d’espèces menacées
  • Traitant l’eau comme une ressource mondiale et en la partageant Renforçant les lois pour arrêter de jeter les déchets dans les cours d’eau.
  • S’assurer que les sanctions soient assez importantes pour forcer les firmes à arrêter de polluer Informant les gens, par les medias, par les programmes pédagogiques et toutes autres méthodes possibles, pour leur rappeler de consommer l’eau, l’énergie et les autres ressources avec parcimonie
  • Investissant et en soutenant les techniques d’agriculture qui n’utilisent pas d’engrais chimiques
  • Développant les ressources d’énergie alternatives, afin de rendre les énergies respectueuses de l’environnement plus accessibles à chacun Soutenant les groupes environnementaux locaux
  • Adopté le 23 juillet 2004 pendant la session plénière de la conférence mondiale Tunza des enfants sur l’environnement de 2004, dans le comité de New London, dans l’état américain du Connecticut.