World Environment Day - Seychelles: Finding Solutions to Water Scarcity

Seychelles : A la recherche de solutions face à la pénurie d’eau

Le Gouvernement seychellois adopte un projet de loi qui ajoute  la collecte de l’eau des pluies aux codes nationaux de construction, après le succès d'un projet conjoint  de démonstration à petite échelle  dans les écoles par le PNUE et  le PNUD.
Les Seychelles, petit état insulaire en développement, fait  face aux défis liés au changement climatique tels que l'élévation du niveau de la mer , l’augmentation des températures à la surface de la mer et les changements de précipitations caractérisés par de courtes périodes de fortes pluies durant la saison des pluies et des sécheresses sévères durant la saison sèche.


Pour  remédier à ce problème, le pays a investi massivement dans la construction de réservoirs et d’usines de désalinisation.
Cela a cependant, conduit à une plus grande utilisation des énergies fossiles et une augmentation des émissions liés aux GES. Des impacts spécifiques se sont produits dans les écoles où une campagne  d’éducation locale ayant pour objectif le reboisement des cours d’écoles a conduit à une augmentation de la demande en eau et des factures  d’eau élevées qui ont entrainé des réductions de budget dans d’autres secteurs.
Pour un coût de 125  dollars  US par professeur, le projet du PNUE et du  PNUD sur  la récupération de l'eau de pluie a servi à éduquer environ 400 enseignants et élèves dans sept écoles  sur les principes de gestion de l’écosystème et  la mise en place de mesures pour la récupération de l'eau de pluie. En plus d’écologiser les écoles et de faciliter une utilisation efficace des ressources en eau, plusieurs écoles ont pu économiser jusqu’à 250 dollars sur les dépenses liées à l'eau. En conséquence, le gouvernement a décidé d'intégrer la récupération de l’eau de pluie comme une mesure d'adaptation dans le cadre de la  planification nationale de développement.