About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

L'oscillation australe El Niño

Depuis un épisode d'oscillation australe particulièrement grave en 1997-98, qui a fait des millions de dollars de dégâts, on s'intéresse de plus en plus au phénomène El Niño. Celuici a également donné lieu à une étude majeure, réalisée par plusieurs institutions, étude des enseignements dégagés de l'épisode et de ce qui pourrait être fait pour en atténuer les effets à l'avenir (voir encadré).

Un épisode coûteux : El Niño, 1997-98

Tous les deux à sept ans, les pays en développement continueront à subir des dommages se chiffrant en milliers de vies humaines et en dizaines de milliards de dollars, tant qu'un investissement n'aura pas été consenti pour améliorer les prédictions et la prévention des effets d'El Niño, selon une nouvelle étude internationale. Celle-ci a été mise au point par des équipes de chercheurs travaillant dans 16 pays d'Amérique latine, d'Asie et d'Afrique. Quatre organisations des Nations Unies ont collaboré à sa préparation - le PNUE, l'Université des Nations Unies, l'OMM et l'Institut de recherche sur le développement social - aux côtés du Centre américain de recherche sur l'atmosphère (NCAR).

Des prévisions plus fiables sur l'oscillation australe El Niño et l'aptitude des gouvernements à réagir rapidement au phénomène sont d'une importance décisive. En l'absence de telles capacités, les groupes vulnérables, les équipements, l'économie de beaucoup de pays continueront à souffrir périodiquement du phénomène El Niño, sous forme d'inondations, d'incendies, de sécheresses, de cyclones et d'épidémies de maladies infectieuses.

Rares sont les experts qui avaient prédit avec tant soit peu d'exactitude la survenue d'El Niño au milieu de l'année 1997, et aucun n'avait pris la mesure de son amplitude exceptionnelle, jusqu'à ce que le phénomène soit déjà bien amorcé. Les prévisions nationales et régionales sont restées dans la plupart des cas trop générales pour être utilisées en toute confiance par les responsables nationaux et locaux. Les pertes dues à El Niño, en 1997-98, se sont chiffrées en milliers de morts et blessés, par suite de la gravité des tempêtes, des vagues de chaleur, des incendies, des inondations, des gelées et de la sécheresse. On estime que les dégâts liés à El Niño se situent entre 32 et 96 milliards de dollars.

UNU, 2001

Niveau de la mer durant l'épisode El Niño, 1997-98

Les images satellite enregistrent le niveau de la mer dans le Pacifique, le 10 novembre 1997. Le phénomène El Niño est caractérisé par une élévation du niveau de la mer (zones en rouge et en blanc) sur les côtes de l'Amérique du Sud, et d'une baisse relative du niveau de la mer (zone en bleu) de l'autre côté de l'océan Pacifique.

Source : Topex/Poseidon, NASA