About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Développement économique

Populations autochtones dans l'Arctique

La carte montre la localisation des peuples autochtones dans l'Arctique et la proportion qu'ils représentent dans la population des zones arctiques des pays concernés

Source : CAFF, 2001

La pêche, le tourisme, le commerce des fourrures, l'artisanat sont des activités commerciales traditionnellement importantes dans l'Arctique ; on estime que 26 % des emplois, en Alaska, sont fortement dépendants de la salubrité de l'environnement (Colt, 2001). L'économie du Groenland, des îles Féroë et de l'Islande dépend de la pêche et des exportations de poissons (AMAP, 1997), qui représentent 75 % des exportations de l'Islande, par exemple (CIA, 1998b). L'industrie des fourrures s'est effondrée durant les années 70 en raison des protestations des défenseurs des droits des animaux, et de l'interdiction, en Europe et aux États-Unis, de l'exploitation des mammifères marins à des fins commerciales (Lynge, 1992).

Le tourisme prend une importance grandissante dans l'économie des régions arctiques. Les visites de touristes, pendant l'été, en Alaska, ont doublé durant les années 90, atteignant près de 1,2 million en 1999 (ADT, 2000) et représentant ainsi 3 % du produit brut de l'Alaska en 1998 (Goldsmith, 1999). En 1999, le tourisme apportait des recettes annuelles de 30 millions de dollars au Nunavut et de près de 1 000 millions de dollars en Alaska (State of Alaska, 2001).

L'exploitation des ressources pétrolières a dopé la croissance économique des pays de l'Arctique. Près de 85 % du budget de l'Alaska provient des recettes pétrolières (State of Alaska, 2001) et de nouveaux développements sont prévus. L'exploitation du pétrole s'est développée au large des côtes de l'Alaska, et la prospection est en cours sur le plateau continental des îles Féroë ainsi que dans le secteur norvégien (Bjorsvik, 2000). Les ressources pétrolières et gazières sont en cours de développement dans plusieurs régions du nord de la Russie, et la Sibérie occidentale serait la région du monde la plus riche en pétrole (Klett et autres, 1997). La prospection dans le nord du Canada, où se trouve la moitié des réserves pétrolières estimées de ce pays, a été relancée ces dernières années (DIAND, 2001).

Dans certains pays de l'Arctique, l'industrie extractive est une autre importante activité économique. L'industrie minière de l'Alaska a représenté entre 1995 et 2000 plus de 1 000 millions de dollars par an (Knowles, 2001a). La production d'or, de zinc et de diamants demeure importante dans l'Arctique canadien (BHP, Billioton, 2002). L'extraction du plomb et du zinc a cessé au Groenland (Taagholt et Hansen, 2001), mais les essais ont commencé dans une nouvelle mine d'or. Le complexe minier de Norilsk, en Russie, était, en 1997, le premier producteur mondial de nickel (Norilsk, 2002).