About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

La diversité biologique : Asie occidentale

Les ressources

Il y a dans la région des écosystèmes terrestres et aquatiques très variés. Les principaux habitats terrestres sont les forêts méditerranéennes, les parcours et les déserts. Les écosystèmes marins sont les marécages, les mangroves, les verdières et les récifs de coraux. Les écosystèmes d'eau douce sont ceux des cours d'eau dans le Machrek et les sources dans toute la région.

On estime que le nombre total d'espèces vasculaires endémiques dans la région est de 800 (Batanouny, 1996), et dans certains points chauds comme les îles de Socotra au large du Yémen, 34 % du nombre total de plantes vasculaires sont endémiques (Al-Saghier, 2000 ; Gouvernement yéménite, 2000). Il existe sept espèces de mammifères endémiques et dix espèces d'oiseaux endémiques (PNUD, PNUE, Banque mondiale et WRI, 1998).

Les mers sont riches en espèces puisqu'on y trouve 200 espèces de crabes, 20 espèces de mammifères marins et plus de 1 200 espèces de poissons, ainsi que plus de 330 espèces de coraux dans la mer Rouge et le golfe Persique (Fouda, Hermosa et Al-Harthi, 1998). Plus de 11 % des coraux sont endémiques dans la sous-région de la péninsule Arabique (Sheppard, Price et Roberts, 1992). Il existe jusqu'à 12 000 espèces marines dans la Méditerranée, ce qui représente 8 à 9 % du nombre total d'espèces marines du monde (Bianchi, Dore et Morri, 1995). Un grand nombre de vertébrés sont menacés d'extinction (voir graphique).

La destruction et la fragmentation des habitats se sont beaucoup aggravées dans la plupart des pays ces trois dernières décennies en raison de l'expansion de la population humaine et de l'accroissement de la consommation des ressources. La dégradation d'écosystèmes terrestres et aquatiques sans équivalent ailleurs et la perte de ressources génétiques sont les principales menaces qui pèsent sur la diversité biologique en Asie occidentale. La gestion des ressources hydriques et la préservation de la diversité biologique dans les eaux intérieures, ainsi que la lutte contre la chasse excessive aux gros mammifères et aux oiseaux sont donc parmi les priorités du combat pour la diversité biologique dans la région.