About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Eau et assainissement

Ensemble des surfaces irriguées et des prélèvements d'eau douce

Depuis 1970, les prélèvements d'eau à l'échelle du monde ont suivi l'augmentation des surfaces irriguées. Environ 70 % des prélèvements d'eau vont à l'agriculture, surtout pour l'irrigation, qui assure 40 % de la production vivrière mondiale.

Source : FAO, 2001; Shiklomanov, 1998

Pour une grande partie des populations pauvres, dans le monde, l'une des menaces environnementales les plus graves pesant sur la santé demeure l'absorption prolongée d'eau non traitée. Alors que la proportion d'hommes pouvant s'approvisionner en eau de qualité a augmenté de 79 % (4,1 milliards) en 1990 à 82 % (4,9 milliards) en 2000, il y a toujours 1,1 milliard de personnes qui n'ont pas l'eau potable et 2,4 milliards qui n'ont pas d'équipement sanitaire amélioré (OMS et UNICEF, 2000). La plupart habitent l'Afrique ou l'Asie. L'absence d'accès à l'eau potable et à l'assainissement entraîne des centaines de millions de cas de maladies d'origine hydrique et plus de 5 millions de décès chaque année (voir encadré à droite). Cela entraîne aussi d'importantes incidences, mal quantifiées, sur la productivité économique dans beaucoup de pays en développement.

La satisfaction des besoins alimentaires concernant l'eau a joué un rôle majeur dans le choix des politiques de l'eau. L'une des toutes premières conférences consacrées aux problèmes de l'eau a eu lieu en 1977 à Mar del Plata (Argentine). Cette conférence, qui a mis l'accent sur les besoins élémentaires, a entraîné l'organisation de la Décennie internationale de l'eau potable et de l'assainissement (1981-90), et les efforts qu'ont faits l'Organisation des Nations Unies et d'autres organisations internationales pour fournir des services élémentaires d'adduction d'eau (Nations Unies, 2000). L'idée qu'il est impératif de satisfaire les besoins élémentaires d'eau a été réaffirmée au cours du Sommet de la Terre tenu en 1992 à Rio de Janeiro ; on y a étendu la notion aux besoins hydriques écologiques. Un rapport récent des Nations Unies (ONU, 1999) a constaté que tous les hommes avaient besoin d'une quantité adéquate d'eau salubre, pour la boisson, l'assainissement et l'hygiène. Plus récemment, le Deuxième Forum mondial de l'eau et la Conférence ministérielle tenus à La Haye en 2000 (voir encadré en bas à droite) ont abouti à une déclaration où, dans des termes vigoureux, 100 ministres ont réaffirmé l'importance de la satisfaction des besoins humains fondamentaux - un impératif prioritaire pour les nations, les organisations internationales et les donateurs.

Vision 21 : objectifs mondiaux d'approvisionnement en eau et d'assainissement

Pour chercher à résoudre les problèmes que posent l'approvisionnement en eau et l'assainissement dans les pays en développement, le Conseil de collaboration pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement (WSSCC) a présenté les objectifs mondiaux suivants, désignés sous le nom global de Vision 21, au Deuxième Forum de l'eau, tenu à La Haye en mars 2000 :
  • Avant 2015, réduire de moitié la proportion de la population n'ayant pas accès à des installations sanitaires ;
  • Avant 2015, réduire de moitié la proportion de la population n'ayant pas durablement l'accès voulu à des quantités suffisantes d'eau salubre à un prix abordable ;
  • Avant 2025, assurer à tous l'eau potable, l'assainissement et l'hygiène.
Source : WSSCC, 1997

L'organisation de l'adduction d'eau potable et de services d'assainissement dans les villes demeure particulièrement difficile. Durant la première moitié des années 1990, quelque 170 millions d'habitants des pays en développement non desservis jusque-là ont eu accès à l'eau potable, et 70 millions à des moyens appropriés d'assainissement ; mais cela reste bien limité car environ 300 millions de personnes de plus n'ont toujours pas accès à une eau salubre, tandis que près de 600 millions, à la fin de 1994, n'avaient pas de moyens d'assainissement adéquats (CDD, 1997b). Cependant, l'un des grands succès constatés dans beaucoup de pays en développement concerne les investissements consacrés au traitement des eaux usées au cours des 30 dernières années, qui ont « interrompu la dégradation de la qualité de l'eau de surface, ou l'ont en fait améliorée » (Conseil mondial de l'eau, 2000b),

Les maladies de l'eau souillée

  • Deux milliards d'hommes sont menacés par le paludisme ; à tout moment donné, 100 millions de personnes sont touchées et la maladie fait chaque année de 1 à 2 millions de morts.
  • On compte chaque année environ 4 milliards d'épisodes de diarrhée entraînant 2,2 millions de décès ; cela représente l'équivalent de 20 avions gros porteurs qui s'écraseraient chaque jour.
  • Les vers intestinaux infectent environ 10 % de la population des pays en développement.
  • Le trachome a fait environ 6 millions d'aveugles.
  • La schistosomiase touche 200 millions d'hommes.
Source : CDD, 1997a ; OMS et UNICEF, 2000.