About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Aperçu de la situation dans le monde

De façon générale au cours des 30 dernières années, la protection du milieu marin et du milieu côtier n'a progressé que dans quelques pays, surtout industrialisés, et au sujet de quelques questions d'environnement seulement. Dans l'ensemble, la dégradation du milieu côtier et du milieu marin non seulement se poursuit, mais s'est même intensifiée. Les principales menaces pesant sur l'océan qui étaient reconnues en 1972 - pollution marine, surexploitation des ressources biologiques de la mer et perte des habitats côtiers - existent toujours, en dépit d'une action nationale et internationale menée pour résoudre ces problèmes.

Les perspectives, pourtant, ont changé et de nouvelles préoccupations sont apparues. L'exploitation des ressources biologiques de la mer et la perte des habitats sont désormais reconnues comme une menace au moins aussi grave, pour la santé de l'océan, que la pollution marine. Les perspectives des pays en développement étaient consignées dans le rapport de Founex sur le développement et l'environnement, rédigé pour préparer la Conférence de Stockholm tenue en 1972. La réaction des pays en développement en 1972 était que la dégradation de l'environnement était un problème de pays développés ; pour eux, le problème était la pauvreté et non la pollution (Brenton, 1994 ; Caldwell, 1996).

La dégradation de la mer et des côtes est causée par une pression de plus en plus lourde sur les ressources naturelles terrestres et marines et sur l'utilisation de l'océan comme dépotoir. L'accroissement de la population et l'urbanisation, l'industrialisation, le tourisme dans les zones côtières sont les principales causes de cette augmentation des pressions sur l'environnement. En 1994, 37 % de la population mondiale vivait à moins de 60 km d'une côte - plus que toute la population mondiale en 1950 (Cohen et autres, 1997). Les effets de l'accroissement démographique sont encore multipliés par la pauvreté et par les modes de consommation.