About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

La pollution atmosphérique urbaine

Il est fréquent que l'air soit pollué, en particulier dans les villes des pays en développement, en raison de la multiplication des véhicules automobiles et de l'expansion de l'activité industrielle. Dans des pays comme l'Inde, l'Indonésie, le Népal, la Malaisie et la Thaïlande, les véhicules à moteur à deux temps, tels que motocyclettes et taxis à trois roues, représentent plus de la moitié du parc automobile et sont très polluants. La pollution est aggravée par le mauvais entretien des véhicules, la mauvaise qualité des carburants et le mauvais état des routes. L'utilisation de bois de feu ou de déchets agricoles comme source d'énergie aggrave encore la pollution atmosphérique dans de nombreux quartiers pauvres (Banque mondiale, 2000).

Les véhicules automobiles causent de sérieux problèmes environnementaux aussi dans les pays développés. En Australie et en Nouvelle-Zélande, la grande majorité de la population est obligée d'employer des véhicules automobiles privés, ce qui entraîne non seulement le bétonnage de superficies importantes mais aussi une augmentation des émissions de dioxyde de carbone, de plomb, de zinc et de cuivre (Hughes et Pugsley, 1998 ; MoE, 1997).

Différentes mesures institutionnelles et techniques, telles que l'introduction de pots catalytiques, l'utilisation de carburant sans plomb ou de carburant propre comme le gaz naturel comprimé, sont prises pour améliorer la qualité de l'air urbain. Dans de nombreux pays d'Asie, les nouvelles centrales électriques à charbon sont maintenant équipées de précipitateurs électrostatiques qui permettent de réduire de plus de 99 % les émissions de particules. En outre, l'utilisation de sources d'énergie renouvelables (éolienne ou conversion photovoltaïque) est subventionnée. En Chine, la municipalité de Beijing a pris 68 mesures de prévention de la pollution atmosphérique qui se traduisent par une réduction sensible de la teneur en SO2, NO2 et particules en suspension (SEPA, 1999).

Proportion de la population urbaine (%) : Asie et Pacifique
Population urbaine (millions) par sous-région : Asie et Pacifique

Le graphique et la carte montrent que l'urbanisation est très avancée en Australie et en Nouvelle- Zélande et moins dans les autres sousrégions. L'urbanisation progresse rapidement dans toutes les autres sousrégions sauf l'Asie centrale

Source : D'après la Division de la population du Secrétariat de l'ONU, 2001.