About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

Les zones urbaines : Amérique latine et Caraïbes

La région Amérique latine et Caraïbes est la plus urbanisée des régions en développement. Entre 1972 et 2000, sa population urbaine est passée de 176,4 millions de personnes à 390,8 millions, ce qui est dû notamment au fait que les villes offrent des services et des emplois plus intéressants que les zones rurales. Durant cette période, la proportion de la population vivant en zones urbaines est passée de 58,9 à 75,3 % ; aujourd'hui, cette proportion est de 79,8 % en Amérique du Sud, 67,3 % en Amérique centrale et 63,0 % dans les Caraïbes (Nations Unies, 2001). Ce ratio est similaire à celui qu'on observe dans les pays les plus industriels.

Sauf au Brésil, la structure urbaine se caractérise par l'existence d'une seule très grande ville dans chaque pays. Outre l'expansion des zones urbaines existantes, il y a eu aussi une certaine urbanisation de zones rurales : ainsi, aujourd'hui 61 % des habitants de l'Amazonie vivent dans des zones urbaines. Dans la plupart des pays, il y a de profondes inégalités sociales et une grande partie des pauvres sont concentrés dans des zones urbaines. Par exemple, le tiers de la population de São Paulo et 40 % de la population de Mexico vivent en dessous du seuil de pauvreté. Entre 1970 et 2000, le nombre de pauvres vivant dans les villes de la région est passé de 44 millions à 220 millions (CNUEH, 2001a).

Les problèmes environnementaux ne touchent pas que les plus grandes villes, mais c'est là que leurs effets sont les plus évidents. Ces problèmes sont notamment la concentration de déchets solides domestiques et industriels, l'insuffisance des réseaux d'égout et la pollution atmosphérique.