About UNEP UNEP Offices News Centre Publications Events Awards Milestones UNEP Store
GEO-3: GLOBAL ENVIRONMENT OUTLOOK  
UNEP Website GEO Home Page

L’empreinte écologique

Avec l'étalement des banlieues, de nombreuses villes compactes d'Amérique du Nord ont cédé la place à un tissu caractérisé par des grands centres commerciaux dispersés, des lotissements résidentiels et des réseaux routiers très denses (Miller, 1985). Cette forme d'urbanisation est un des principaux facteurs qui font augmenter la demande mondiale d'énergie (PNUE, PNUD, Banque mondiale et WRI, 1996). Les villes d'Amérique du Nord consomment une grande quantité d'énergie et de matières premières et produisent beaucoup de déchets et de pollution. Alors que sa population ne représente que 5 % de la population mondiale, l'Amérique du Nord est un des principaux consommateurs de ressources naturelles et producteurs de déchets. Son impact sur l'environnement mondial est donc plus important que celui de toute autre région.

Élimination des déchets solides (millions de tonnes/an) aux États-Unis

Aux États-Unis, la quantité totale de déchets solides augmente moins vite qu'auparavant, la mise en décharge diminue et le recyclage se développe.

Source : Franklin Associates, 1999.

L'Amérique du Nord produit aussi davantage de déchets municipaux solides que toute autre région. La quantité de ces déchets continue d'augmenter aux États- Unis, mais moins vite qu'avant 1970, tandis que la récupération et le recyclage se développent et que la mise en décharge diminue (voir figure). Comme il y a de plus en plus de matières légères mais encombrantes, telles que le papier et les matières plastiques, qui remplacent les matières denses, le volume des déchets augmente (PCSD, 1996a). Le maintien de technologies anciennes, s'ajoutant à un mode de vie fondé sur la mobilité, la commodité et l'utilisation de produits jetables, a limité les progrès de l'efficience de l'utilisation des ressources et de la réduction de la production de déchets (Nations Unies, 2001b).

D'après le programme Action 21, les modes de consommation et de production, en particulier dans les pays industriels, sont la principale cause de la détérioration de l'environnement mondial (Nations Unies, 2001b). Depuis 1993, la question des modes de consommation et de production durables fait l'objet d'un débat. Les gouvernements fédéraux du Canada et des États-Unis encouragent l'éco-efficience au moyen de différents programmes. Le Conseil du développement durable du Président des États-Unis a recommandé des objectifs nationaux pour la préservation des ressources naturelles, la planification démographique et la consommation durable (PCSD, 1996a, b). Les industries restructurent leurs processus et recyclent les matières premières afin de réduire leur impact environnemental ; le nombre de consommateurs socialement et écologiquement responsables augmente notablement (Co-op America, 2000).

La société industrielle urbaine de l'Amérique du Nord offre une qualité de vie qui fait l'envie d'une grande partie des pays en développement du monde mais, en raison de l'ampleur de son empreinte écologique, c'est aussi une région qui a un effet disproportionné sur l'environnement de la planète. Les villes compactes sont plus efficientes et moins polluantes. Les programmes de croissance urbaine durable et intelligente pourraient réduire l'empreinte écologique de l'Amérique du Nord, mais ils sont encore embryonnaires et ne sont adoptés que très lentement.